écal

Projet de recherche, ECAL 2019

en PROJETS / RA&D PROJETS DE RECHERCHE (RA&D)


Automated Photography 

Automated Photography fait suite au projet de recherche Augmented Photography dirigé à l’ECAL en 2016/2017 qui vise à remettre en cause la mutabilité de l’image numérique, transformée dans sa matérialité physique et dans son expression virtuelle.
Ce projet de recherche met l’accent sur l’aspect de ces changements qui sont omniprésents dans la production visuelle contemporaine : automatisation des systèmes de capture (smartphones, lidar, drones, satellites, sondes spatiales), l’automatisation du traitement de l’image (analyse de la vision industrielle, reconnaissance faciale), et l’automatisation accrue de la production et de la postproduction d’images numériques (imagerie de synthèse, photogrammétrie, intelligence artificielle).
Le projet Automated Photography poursuit un double objectif. D’une part, il vise à développer une théorie critique de l’image automatisée pour confronter les étudiants en Maîtrise de Photographie de l’ECAL aux multiples implications (sociale, politique, technique et esthétique). D’autre part, il propose de répondre aux profonds changements de la profession de photographe qui doit s’adapter constamment aux développements techniques. 
En combinant une approche analytique et théorique avec une réflexion résultant de la confrontation pratique avec les dispositifs techniques, le projet vise à exploiter les croisements de ces différents champs. La synthèse se base sur une approche pratique (en appliquant ces technologies), une approche esthétique (en analysant les qualités visuelles de ces dispositifs et leur potentiel créatif) et une approche théorique (en plaçant les résultats pratiques dans le contexte culturel, social et politique).
Automated Photography vise à aboutir à une cartographie complète et une théorie des pratiques, traitements et esthétiques automatisés dans la photographie contemporaine artistique et appliquée. Une sélection de ces résultats sera publiée sous la forme d’un catalogue et une exposition itinérante, dans une scénographie inédite, sera produite à la fin du projet. Un symposium public réunira tous les acteurs du projet, les professionnels, les chercheurs, les professeurs et permettra d’engager un discours ouvert sur le champ de l’automatisation dans les pratiques photographiques contemporaines pour le grand public.
Les résultats de la recherche seront communiqués sous la forme d’un site web (sur le site existant créé pour la photographie augmentée : augmented-photography.ch), d’une exposition, d’un symposium et de rapports de recherche.

Requérant principal
ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne
Milo Keller (chef de projet)

Equipe de recherche 
Claus Gunti (chercheuse)
Joël Vacheron (chercheur)
Florian Amoser (assistante de recherche)
Calum Douglas (assistante de recherche)
Thomas Le Provost (graphiste)

Intervenant-e-s
Marco de Mutiis, Simone C. Niquille, Jules Spinatsch, Kurt Caviezel

Etudiant-e-s
Sara Bastai, Emidio Battipaglia, Robin Bervini, Maeva Bosko, Jasmine Deporta, Anja Karolina Furrer, Alessia Gunawan, Christian Harker, Jung-Ting Hu, Johanna Hullár, Sally Jo, Philipp Klak, Doruk Kumkumoglu, Igor Lucena, Natalia Maximova, Valentin Russo, Jelena Schuhmacher, Yang Su, Gedvile Tamosiunaite, Joanna Wierzbicka, Olivia Wünsche, Manqin Zhang

Période
Septembre 2019 – février 2021

Soutenu par
ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne
Réserve stratégique de la HES-SO (RCDAV)