Construire un feu

Construire un feu

Une exposition réalisée par les étudiants de troisième année Bachelor Arts Visuels, dans le cadre du cours de Denis Savary.   A partir du titre d’une nouvelle de Jack London*, proposer aux étudiants d’envisager leur pratique artistique comme une sorte de géographie. Les inciter à explorer cette  région  à la manière d’un trappeur ou d’un touriste éclairé afin d’élargir et de diversifier leurs champs de connaissance et tenter ainsi de les aider à mieux percevoir les contours nécessairement mouvants de leur  territoire.  Pour cette exposition, les étudiants ont été invités à envisager leurs productions artistiques comme des feux, des dispositifs d’allumages. Ceci afin de tenter de s’approcher le plus possible des choses qui les animent. L’étincelle étant nécessaire à tout engagement. « Construire un feu » c’est poser la question du foyer. « Construire un feu » c’est l’idée de la lanterne magique. « Construire un feu » c’est les notions de chaud/froid. « Construire un feu » c’est la question de la destruction, de l’autodafé. « Construire un feu » c’est être prêt à envisager la suite. *Jack London  To Build a Fire , 1907

Studio project (2015) by Tom Cullum, Viviane Delfosse, Morgane Erpen, Hector Gachet, Marie Ganguillet, Jeanne Guye-Vuillème, Mathilde Imesch, Arthur Jaquier, Rosanne Kapela, Yan Luc Ming, Marion Lugon, Stéphanie Peck, Lise Sutter, Caroline Ventura

Professors
Denis Savary
Une exposition réalisée par les étudiants de troisième année Bachelor Arts Visuels, dans le cadre du cours de Denis Savary.

A partir du titre d’une nouvelle de Jack London*, proposer aux étudiants d’envisager leur pratique artistique comme une sorte de géographie. Les inciter à explorer cette région à la manière d’un trappeur ou d’un touriste éclairé afin d’élargir et de diversifier leurs champs de connaissance et tenter ainsi de les aider à mieux percevoir les contours nécessairement mouvants de leur territoire.
Pour cette exposition, les étudiants ont été invités à envisager leurs productions artistiques comme des feux, des dispositifs d’allumages. Ceci afin de tenter de s’approcher le plus possible des choses qui les animent. L’étincelle étant nécessaire à tout engagement.

«Construire un feu» c’est poser la question du foyer.
«Construire un feu» c’est l’idée de la lanterne magique.
«Construire un feu» c’est les notions de chaud/froid.
«Construire un feu» c’est la question de la destruction, de l’autodafé.
«Construire un feu» c’est être prêt à envisager la suite.

*Jack London To Build a Fire, 1907

1/8