L’ECAL s’engage à favoriser un environnement d’étude et de travail inclusif et respectueux envers ses membres, quels que soient leur sexe, genre, orientation sexuelle, nationalité, couleur, âge et autres traits personnels les identifiant à tort ou à raison à un groupe social.

L’égalité et l’inclusion à l’ECAL

En tant qu'école d'art, elle encourage une attitude critique et (auto-)réflexive à l'égard des produits culturels et des messages véhiculés dans l'espace public. Elle souhaite contribuer à diffuser des valeurs de respect d'autrui et d'émancipation culturelle. Elle s'engage par conséquent à lutter contre les stéréotypes qui favorisent les comportements discriminatoires.

En tant qu'institution de formation, elle veille au bien-être des membres de la communauté estudiantine, qui doivent pouvoir suivre leurs études dans un contexte favorable à leur formation et à leur épanouissement culturel et social. Un contexte favorable offre les moyens matériels (infrastructure, technologie, documentation) et intellectuels nécessaires à l'acquisition des connaissances et des compétences dans les champs professionnels couverts par les filières d'études. Il garantit la sécurité physique et psychologique indispensable à l'appropriation de savoirs et de savoir-faire, au développement d'aptitudes, à la manifestation du potentiel individuel et à la libre expression de soi. Plus spécifiquement, en matière d'art et de création, il soutient le personnel d'enseignement et les étudiant·e·x·s* dans l'exploration et l'exercice d'une réflexion critique sur toutes les formes et pratiques culturelles sans jugement a priori. Il leur offre un espace propice à développer une démarche artistique originale.

L'ECAL est consciente de son devoir de transmettre non seulement une formation adaptée aux exigences professionnelles et aux besoins du monde de l'emploi, mais aussi l'attitude d'ouverture culturelle, de respect de l'altérité, de collaboration internationale et de responsabilité sociale qu'exigent les défis sociopolitiques et environnementaux actuels.

En tant qu'employeur, elle assure aux personnes engagées durablement ou temporairement des conditions de travail exemptes de discrimination. Elle protège leur personnalité conformément aux dispositions légales et règlementaires.

L'ECAL réprouve par conséquent toute forme de discrimination, que ce soit en raison du sexe, de l'identité de genre, de l'orientation sexuelle, de la couleur, de la nationalité, de l'âge, du fait de vivre en situation de handicap ou de tout autre motif. Elle valorise les contributions de l'ensemble des membres de sa communauté en vue d'améliorer constamment ses pratiques, de faire vivre ses valeurs au quotidien et de réaliser l'objectif exigeant d'une véritable inclusion.

* Le X utilisé ici signifie que toute personne est concernée par les principes énoncés, quelle que soit son identité de genre (qu'elle se définisse comme femme ou homme cisgenre, femme ou homme transgenre, agenre ou genderfluid, par exemple). Si cette forme d'écriture n'est pas adoptée dans d'autres textes de l'ECAL, l'inclusion n'en reste pas moins un principe fondamental dans les pratiques.

Promotion de l'égalité des chances

À l'ECAL, les actions en faveur de l'égalité et du respect de la diversité sont coordonnées par une chargée de missions stratégiques, qui occupe également la fonction de répondante au sein du réseau Égalité & Diversité des hautes écoles vaudoises.

Contact
marilene.vuille@ecal.ch
tél. +41 21 316 92 25 (lundi, mardi, mercredi)


Dans le canton de Vaud, le Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) organise des campagnes de sensibilisation et de prévention, élabore du matériel d'information et des outils pédagogiques, et offre à la population et aux organisations des conseils spécialisés ainsi qu'un soutien juridique.

Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes (BEFH) du canton de Vaud,
rue Caroline 11, 1014 Lausanne

Contact
info.befh@vd.ch
tél. +41 21 316 61 24


Au sein de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, une chargée de projets «égalité et diversité» est rattachée au dicastère Qualité: Sabine Kradolfer (sabine.kradolfer@hes-so.ch)

Pour prendre connaissance de la politique d'égalité des chances de la HES-SO et des actions en cours : https://www.hes-so.ch/la-hes-so/egalite-et-diversite.

Prévention et gestion des comportements et des traitements discriminatoires

Directive contre le harcèlement et la discrimination: L'ECAL s'est dotée d'une procédure afin de prévenir et de gérer les cas de harcèlement et de discrimination dans le travail et les études. Entrée en vigueur le 14 septembre 2020, elle est téléchargeable sous les onglets «Égalité et Diversité» et «Administration – Règlements et documents ECAL» de l'intranet.


Dans le canton de Vaud, le Bureau cantonal pour l'intégration des étrangers et la prévention du racisme (BCI) offre un lieu d'écoute et d'accompagnement à toute personne concernée par le racisme, qu'elle soit victime ou témoin.

Bureau cantonal pour l'intégration des étrangers et la prévention du racisme (BCI), rue du Valentin 10, 1014 Lausanne

Contact
info.integration@vd.ch
tél. +41 21 316 49 59


TOM: La Loi sur le travail (art. 6 al. 1 LTr) impose aux employeurs de prendre des mesures pour protéger l'intégrité personnelle des travailleur·euse·x·s. Le Secrétariat d'État à l'économie (SECO) a édicté des règles de procédure internes que les entreprises doivent mettre en place pour gérer les conflits de travail et toute forme d'atteinte à la personnalité. Il recommande de désigner une ou plusieurs personnes de confiance hors hiérarchie auxquelles les employé·e·x·s puissent recourir en cas de besoin.

La direction de l'ECAL a pris au sérieux cette recommandation et l'a étendue aux étudiant·e·x·s en créant le service TOM (Trusted Office Mentors). TOM permet à tout membre de la communauté de l'ECAL (membres du personnel, intervenant·e·x·s externes, professeur·e·x·s invité·e·x·s et étudiant·e·x·s) se sentant discriminé, souhaitant parler d'une situation jugée problématique ou d'une difficulté psychosociale (telle que pression excessive, conflit, harcèlement sexuel ou moral) de s'entretenir de manière confidentielle et gratuite avec une personne de confiance, hors de toute relation hiérarchique.

Les entretiens confidentiels sont assurés par les professionnel·le·x·s d'un cabinet lausannois spécialisé dans le domaine du climat de travail en organisation.

Pour prendre rendez-vous
Vicario Consulting
tom@vicario.ch
tél. +41 21 349 28 80


Les personnes qui souhaitent une orientation préalable ou des informations complémentaires sur les services à disposition à l'ECAL peuvent s'adresser:

Marilène Vuille
marilene.vuille@ecal.ch
tél. +41 21 316 92 25 (lundi, mardi, mercredi).