Présentation

De la photographie artistique à celle de commande, en passant par la nature morte, le portrait ou la mode, ce programme s’adresse à des étudiant·e·x·s passionné·e·x·s par le médium photographique et désireux·ses de parfaire leur œil, ainsi que leur technique. Prospectif, pragmatique et expérimental, ce Bachelor s’inscrit dans le cadre du Département Communication Visuelle qui offre en parallèle des cours et projets transversaux permettant l’acquisition de compétences pluridisciplinaires (design graphique, design interactif et cinéma).

Grâce à des cours et workshops donnés par des acteur·ice·x·s majeurs de la scène internationale, les étudiant·e·x·s s’aguerrissent aux différents champs de la photographie : éditoriale, documentaire ou encore artistique. Leur participation à des expositions et des publications, ainsi que des mandats pour des institutions créent une immersion réelle dans le monde professionnel. Iels bénéficient également d’un riche enseignement théorique et de conférences multidisciplinaires au sein de l’école.

Les compétences et les projets accumulés tout au long du cursus permettent la production d’un portfolio répondant aux standards techniques et esthétiques les plus exigeants pour le monde du travail. Qu’iels travaillent sur des projets photographiques appliqués ou libres, de la direction artistique ou la création d’images en mouvement en indépendant ou au sein d’une structure, les étudiant·e·x·s formé·e·x·s à l’ECAL ont de nombreuses opportunités au terme de leur cursus. S’iels le souhaitent, iels peuvent également approfondir leur discipline par le nouveau Master Photographie à l’ECAL ou un programme équivalent dans une autre institution.

Langue

Français

Titre délivré

Bachelor of Arts HES-SO en Communication Visuelle, orientation en Photographie

Ecolage annuel

Détail des frais

Crédits

180 ECTS

Durée

3 ans

Liens utiles

Admissions Contact

Infrastructures

Open space BA Communication Visuelle Impression numérique Centre des technologies Studio Photo Salle de Scan/Retouche

Objectifs d’apprentissage

Première année
Workshop avec Thomas Albdorf
Atelier intervenant avec Philippe Jarrigeon
Cours vidéo avec Clément Lambelet

1/3

  • Acquérir les techniques photographiques numériques et argentiques (prises de vues, éclairage).

  • Appréhender le fonctionnement d’un laboratoire analogique (développement de films et tirages en noir et blanc).

  • Développer des compétences sur les logiciels numériques (Photoshop, Capture One…).

  • Réaliser et monter des images en mouvement (clip).

  • Pratiquer la photographie appliquée et la photographie plasticienne (nature morte, portrait, architecture, mise en scène…).

  • S’immerger dans des cours transversaux de Graphisme, Media & Interaction Design (site web), Animation 3D (Cinéma 4D) et Animation 2D (After Effects, Premiere).

  • Faire ses gammes via des cours de théorie (Histoires de l’art, de la photographie, du cinéma, cultures numériques, design industriel, design graphique, photographie contemporaine, expositions et publications).

  • Participer à des semaines de workshops encadrées par des praticien·ne·s du monde entier avec pour objectif la réalisation de projets collectifs ou personnels.

Deuxième année
Workshop avec Taiyo Onorato & Nico Krebs
Workshop avec Thomas Albdorf
Collaboration avec IKAZ BOI sous la direction artistique de Nicolas Poillot

1/3

  • Expérimenter les différentes techniques d’accrochage et d’installation.

  • Collaborer avec des marques et institutions.

  • Développer un projet éditorial (photographie de magazine et réseaux sociaux).

  • Réaliser un projet documentaire durant toute l’année.

  • Élargir ses horizons via des cours pratiques transversaux au sein d’un projet de séquence (clip vidéo ou VR) ou d’édition (à choix) en collaboration avec des étudiant·e·s en Graphisme et en Media & Interaction Design.

  • Compléter le spectre de sa vision théorique grâce à des cours de préparation à l’écriture d’un mémoire.

  • Enrichir ses connaissances via des cours de théorie (Information et communication, Visions globales).

  • Participer à des semaines de workshops encadrées par des praticien·ne·s du monde entier avec pour objectif la réalisation de projets collectifs ou personnels.

Troisième année
Workshop avec Shirana Shabazi
"Under Your Smell" Jean-Paul Gaultier x ECAL
Novembre X ECAL
Novembre X ECAL
"Walk with Pierre Hardy" sous la direction artistique de Philippe Jarrigeon

1/5

  • Réaliser un livre de photographie.

  • Définir son style et directions photographiques.

  • Développer des installations multimédia (projections, accrochages, sonorisation).

  • S’immerger dans des cours transversaux permettant d’affiner les compétences collaboratives dans le cadre d’un projet transdisciplinaire (création d’une plateforme numérique, incluant Design Graphique, Media & Interaction Design et Photographie).

  • Participer à des semaines de workshops encadrées par des praticien·ne·s du monde entier avec pour objectif la réalisation de projets collectifs ou personnels.

  • Rédiger un mémoire à partir des connaissances acquises durant tout le cursus.

  • Concrétiser tous les savoir-faire acquis par le biais du travail de diplôme et d’un portfolio, qui serviront de cartes de visite pour intégrer rapidement le marché du travail ou poursuivre ses études par le biais d’un Master.

Projets

Cette section contient une sélection de projets emblématiques ou récents en lien avec les disciplines enseignées dans le bachelor.
voir tous les projets

Collaborations

BLI × ECAL

PHOTOGRAPHIE

BLI × ECAL

avec Matthieu Gafsou

La collaboration entre l’ECAL et le BLI touche à des enjeux contemporains qui animent particulièrement les étudiants-es-x de l’école: notre rapport aux minorités et la manière adéquate de les représenter. On a longtemps toléré, voire encouragé dans le milieu de la photographie, une attitude anthropologique paternaliste. Les mentalités ont évolué, et les jeunes artistes de l’ECAL ont entretenu un rapport d’égal à égal avec les diverses communautés qu’ils-elles ont rencontrées. L’élaboration des images a nécessité un langage qui a permis aux étudiant-e-x-s de se positionner relationnellement à autrui et d’installer des protocoles en adéquation avec leurs propres valeurs et celles des personnes qui ont été de l’autre côté de l’objectif. Les images nous donnent à voir un panorama complexe, multiple, de la diversité culturelle de notre ville et nous démontre que les rencontres et les mélanges sont possibles et féconds. Matthieu Gafsou, photographe et enseignant.

ECALxJEAN PAUL GAULTIERxPHOTO ELYSEE

PHOTOGRAPHIE

ECALxJEAN PAUL GAULTIERxPHOTO ELYSEE

avec Milo Keller, Florence Tétier, Nicolas Coulomb, Calypso Mahieu

L'exposition Under Your Smell propose une expérience hypnotique et immersive à Photo Elysée en imaginant de nouvelles définitions de beauté et d’expression corporelle. Sous la direction de Florence Tétier et Nicolas Coulomb, les étudiant·e·s de 3ème année Bachelor Photographie ont donné vie aux parfums iconiques de la marque à travers une expérience photographique immersive.

ECAL×JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell

PHOTOGRAPHIE

ECAL×JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell

avec Milo Keller, Florence Tétier, Nicolas Coulomb, Calypso Mahieu

L'exposition Under Your Smell propose une expérience hypnotique et immersive au siège de Jean Paul Gaultier en imaginant de nouvelles définitions de beauté et d’expression corporelle.  Sous la direction de Florence Tétier et Nicolas Coulomb, les étudiant·e·s de 3ème année Bachelor Photographie ont donné vie aux parfums iconiques de la marque à travers une expérience photographique immersive. Lors de la première saison, avec la complicité de Claude Emmanuelle Gajan Maull, les jeunes photographes ont fluidifié les flacons iconiques avec leurs silhouettes sexuées - Le Mâle, Le Classique, Le Beau et La Belle - dans une nouvelle perspective LGBTQIA+. Pour cette nouvelle saison, le projet évolue autour du parfum Scandal, avec la création de natures mortes dans lesquelles les textures liquides, sèches et organiques contrastent pour évoquer l'essence du parfum, le design de son flacon et ses complexités. Par la mise en scène, les parfums deviennent la toile de fond d'histoires de transgression et de projections fantastiques. En plus des impressions monumentales sur tissu, des coussins-images géants invitent le public à s'allonger et à célébrer la fluidité des genres et les définitions toujours changeantes de la beauté et de l'expression de soi.

Carhartt WIP×ECAL

PHOTOGRAPHIE

Carhartt WIP×ECAL

avec Nicolas Poillot

Au début de cette année, Carhartt WIP s'est associé avec l’ECAL/Ecole cantonale d'art de Lausanne, en invitant des étudiant-e-x-s en Bachelor Photographie à interpréter à leur manière certaines des pièces emblématiques de la marque de vêtements américaine, laquelle développe ses propres collections à partir des habits de travail Carhartt originaux. Les étudiant-e-x-s, dirigé-e-x-s par le directeur artistique Nicolas Poillot, ont ainsi produit un reportage éditorial, qui a été intégré dans le dernier numéro de «WIP Magazine» publié par Carhartt WIP et dont certaines images seront exposées à l’ECAL à l’occasion du lancement de cette publication.

D'HEYGERE

PHOTOGRAPHIE

D'HEYGERE

avec Philippe Jarrigeon

Dans le cadre d’un cours dirigé par Philippe Jarrigeon, les étudiant.e.s de 2e année en Bachelor Photographie de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne ont été amené.e.s à travailler dans l’univers des bijoux et accessoires chers à D’heygere. Entre luxe et ordinaire, réalité et représentation, les étudiant.e.s ont ainsi proposé des nouvelles clefs de lecture aux pièces à l’esprit provocateur et minimaliste.

Workshop Mode Suisse

PHOTOGRAPHIE

Workshop Mode Suisse

avec Noir Associates, Peter Puklus

C'est avec un grand plaisir que nous vous présentons une sélection d'œuvres d'étudiants en photographie et graphisme, sous la direction du photographe Peter Puklus, pour Mode Suisse - Edition 15. Le workshop initié par Noir Associates et mené en novembre 2018, vise à produire la campagne actuelle de Mode Suisse, promouvant la jeunesse et la collaboration interdisciplinaire. Les résultats de ce workshop ont été si convaincants que les moyens de communication des deux éditions de Mode Suisse en 2019 seront confectionnés en collaboration avec les étudiants de l'ECAL, à commencer par les travaux de Raphaèle Rey, Hugo Plagnard et Théo Barraud. Le début de cette collaboration naissante est marqué par l'approche intelligente des étudiants pour répondre aux besoins de MADE VISIBLE, dont le partenariat avec Mode Suisse est un moyen de rendre la créativité visible de manière étonnante et originale. Le travail a déjà commencé avec les meilleurs résultats de cette collaboration pour être présentés à la fin de l'été 2019 à l'occasion de la 16e édition de Mode Suisse. Partenaires principaux : Engagement Migros, The Zurich Silk Association ZSIG, the Hulda and Gustav Zumsteg Foundation et The Swiss Arts Council Pro Helvetia

Les acteurs de la vigne, exposition d’Elisa Ribeiro

PHOTOGRAPHIE

Les acteurs de la vigne, exposition d’Elisa Ribeiro

avec Jonas Marguet

De Lavaux au Chablais vaudois, l’univers viticole a été réinterprété pendant un semestre par les étudiants en 2e année de Bachelor Photographie de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne, en collaboration avec la Confrérie des Vignerons. Sous la direction de Jonas Marguet, photographe et enseignant, les étudiants ont exploité des indices récoltés sur le terrain auprès des vignerons. Sélectionnée et présentée dans le cadre du Festival Images Vevey, la série "Nuisibles" d'Elisa Ribeiro  offre un éclairage spécifique sur un aspect inattendu de la viticulture. Elle dresse une galerie de portraits d’insectes ravageurs de la vigne réalisés à l’aide d’un microscope à balayage électronique. En se réappropriant un outillage scientifique à des fins artistiques, elle révèle l’extraordinaire, invisible à l’oeil nu. Ce travail questionne les fondements même de l’image photographique ; le processus de prise de vue se faisant ici par le biais d’un faisceau d’électrons. Ces minuscules nuisibles apparaissent tels des monstres géants, présentés dans de grandes boîtes lumineuses évoquant l’éclairage de l’observation microscopique. Musée de la Confrérie des Vignerons Rue du Château 2 1800 Vevey www.confreriedesvignerons.ch www.images.ch

Credo

PHOTOGRAPHIE

Credo

avec Matthieu Gafsou

Du 20 septembre au 11 novembre 2018 Vernissage : le 19 septembre à 18h Entre 2017 et 2018, une équipe de sociologues du CIC a recensé, localisé et documenté les quelque 800 communautés religieuses et spirituelles établies sur ce territoire, tandis que les étudiants en Bachelor Photographie, sous la direction du professeur et photographe Matthieu Gafsou, a sillonné le canton à la rencontre d’une vingtaine d’entre elles. Leur travail donne pour la première fois une vue d’ensemble de la diversité des croyances dans la région. Horaires Lu, ma: fermé Me-ve: 12h à 18h Sa-di: 11h à 17h Tarif: 6.- (réduit: 4.-) Enfants (–16 ans): gratuit Nuit des musées   22 sept. de 14h à 2h Espace Arlaud   Pl. de la Riponne 2bis  1005 Lausanne

Expérience Sébeillon

PHOTOGRAPHIE

Expérience Sébeillon

avec Philippe Jarrigeon

La Société Realstone SA, propriétaire du quartier de Sébeillon à Lausanne, et l’ECAL s’associent dans la réalisation d’un événement artistique hors du commun. Cette collaboration donnera lieu à une exposition photographique déployée durant 12 jours au cœur même des bâtiments A, B, et C. Realstone a proposé à l'ECAL le quartier de Sébeillon tel un terrain  de jeu et d’exploration en offrant une carte blanche aux étudiants de deuxième année Bachelor. Sous la direction du photographe de mode Philippe Jarrigeon, le groupe d’élèves s’est attelé à briser les dogmes de la photographie d’architecture afin de proposer une nouvelle vision  du genre.

Exposition et livre «Un paysage de la modernité»

PHOTOGRAPHIE

Exposition et livre «Un paysage de la modernité»

avec Matthieu Gafsou

«Un paysage de la modernité», premier titre de la collection «Les Cahiers de l’Ouest» (Editions Infolio), propose une étude réalisée par Bruno Marchand, professeur à l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL), qui montre combien l’Ouest lausannois porte la marque du Mouvement moderne, notamment dans ses ensembles bâtis et son architecture du logement. Dans le cadre de cet ouvrage (réalisé graphiquement par l’Atelier Poisson), les étudiants de 2e année en Bachelor Photographie de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne, sous la direction de Matthieu Gafsou, ont offert leurs regards photographiques sur cette thématique. A découvrir conjointement à l’exposition du 13 au 21 octobre à la Galerie l’elac. «Les étudiants ont reçu pour mission de réaliser des images personnelles, faisant découvrir les lieux dans leur usage. Certains auront parfois élargi quelque peu le territoire de leurs investigations photographiques, non par commodité mais bien pour rendre compte du point de vue de l’habitant et de son rapport vécu au quartier. Concrètement, chaque étudiant s’est vu attribuer une zone, délimitée très précisément, regroupant un ou plusieurs ensembles de logements. Pendant presque un an, ils ont dû se soumettre à la contrainte de se limiter à cette portion de territoire. Il s’agit d’un des exercices les plus difficiles de la photographie: rendre exotique ce qui nous est tellement familier qu’on ne le regarde plus. Ce d’autant plus que la zone couverte est très petite et ne permet pas d’échappatoires stylistiques, de subterfuges formels. Le banal peut devenir pittoresque, sublime ou beau. Tout est question de point de vue. Et c’est bien en mettant en œuvre une telle démarche que l’on développe son langage. Que l’on apprend à faire une photographie qui n’est plus seulement soumise à la magnificence du sujet mais qui participe aussi de la fabrication de ce dernier. C’est à mon avis lorsque l’on comprend cette nuance que l’on devient un véritable photographe. Pour parvenir à saisir autre chose que la stricte surface du monde, il faut s’y plonger. Rencontrer les gens, oser, recommencer, revenir, encore et encore. L’exercice apprend la lutte permanente de la création contre l’usure ou l’égarement. Il permet aussi de découvrir que le métier de photographe peut difficilement se pratiquer seul. Ce projet a abouti à autant de séries qu’il y a d’étudiants. Quinze séries avec leur cohérence propre, leur esthétique, leur histoire. Pour les besoins de ce cahier thématique, il a fallu faire en sorte que les visions de chacun se rencontrent. Plutôt que d’amoindrir les photographies, cette diversité des approches et des styles en dit beaucoup, me semble-t-il, sur ces quartiers résidentiels discrets, si typiques de la Suisse. C’est dans le détail et les micro-événements, de petites choses, que l’on découvre et comprend un peu mieux ces «grands ensembles» que d’ordinaire on ne regarde pas.» Texte de Matthieu Gafsou, photographe et enseignant à l’ECAL «Un paysage de la modernité» Edition, 19 x 26 cm, couverture brochée avec rabats, 186 pages, 186 illustrations: photographies, dessins, cartes et plans en noir-blanc et en couleurs. Infolio Editions. ISBN 978-2-88474-385-3. Prix CHF 29.- Une édition des communes de l’Ouest lausannois : Bussigny • Chavannes-près-Renens • Crissier • Ecublens • Prilly • Renens • Saint-Sulpice • Villars-Sainte-Croix Avec le soutien de l’Etat de Vaud, Service Développement territorial DTE et Service Communes et logement DIS ainsi que l’appui de Patrimonium Galerie l’elac 5, avenue du Temple CH–1020 Renens www.ecal.ch

L'ECAL au Festival Images Vevey

PHOTOGRAPHIE

L'ECAL au Festival Images Vevey

par Florian Amoser, Marvin Leuvrey

Du 10 septembre au 2 octobre 2016 , le Festival Images Vevey transformera à nouveau la petite ville de la Riviera en capitale suisse de la photographie. Autour de la thématique de « l’immersion », le visiteur pourra découvrir  75 projets  en plein air. Outre les nombreux diplômés présents, l'ECAL propose diverses installations:  ----- ECAL/Florian Amoser – Quai Maria Belgia Quantified Landscape présente une recherche en cours sur la transposition photographique de l’espace sur une surface plane. Plongé au cœur de galeries souterraines, Florian Amoser en cartographie les reliefs en posant au sol un laser monté sur moteur. Le faisceau lumineux balaye lentement les parois de la cavité, dessinant ainsi une ligne continue selon le principe des courbes de niveaux. Ces longues poses créent des paysages en noir et blanc évoquant autant la pratique analogique que le rendu numérique d’une modélisation tridimensionnelle. Ces images sont présentées sur des panneaux d’affichage face au lac Léman. Une scénographie originale du Festival Images Vevey ----- ECAL/Marvin Leuvrey – Quai Maria Belgia Revelations propose une narration de l’ordre du fantastique en plongeant dans le Léman des images de corps fragmentés de baigneurs. Leuvrey combine pratique photographique et recherche plastique en retravaillant ses clichés avec de la terre, du sable ou des déchets prélevés aux abords du Léman, ainsi qu’au travers de diverses expérimentations avec de l’acétone, de la peinture et de l’huile. Il intègre l’élément aquatique à son travail en utilisant le lac comme le révélateur d’un bac de laboratoire. En invitant le spectateur à fouler ces photographies présentées sur des plateformes à fleur d’eau, l’installation partant du Quai Maria Belgia prolonge le processus expérimental qu’impose Leuvrey à ses clichés. Une scénographie originale du Festival Images Vevey et de l’ECAL par des étudiants en Bachelor Design Industriel Margaux De Giovannini, Maki Nakaya-Sommet, Mélanie Zufferey ----- ECAL PhotoJukeBox – La Ferblanterie Photographie et musique entretiennent des relations bien plus étroites que l’on ne l’imagine. De nombreux musiciens ont en effet rendu hommage sous une forme ou une autre à ce mode d’expression artistique. Que ce soit Paul Simon (Kodachrome), Neil Young (Distant Camera), Lady Gaga (Paparazzi), Kraftwerk (Das Model), Barbara (Si la photo est bonne), Eddy Mitchell (La photo des jours heureux), Duran Duran (Girls on Film), The Cure (Picture of You), Depeche Mode (Photographic) ou encore Ringo Starr (Photograph). Le Festival Images a invité la trentaine d’étudiants de 1re Bachelor en Photographie de l’ECAL à réaliser un clip vidéo pour une chanson en une journée. Le résultat est présenté sous la forme d’un juke-box qui permet aux festivaliers de sélectionner le morceau de leur artiste favori, l’écouter et apprécier le vidéo-clip réalisé sur mesure. Une production du Festival Images Vevey et de l’ECAL  – Commissariat : Stefano Stoll, Milo Keller ----- ECAL Scénographies Des étudiants du Bachelor Design Industriel ont travaillé sur des scénographies originales que l'on retrouve pour la présentation de divers artistes.  ----- Information Festival Images Vevey Dates : du 10 septembre au 2 octobre 2016 Toutes les expositions sont gratuites Vernissage : le samedi 10 septembre Horaires des expositions en intérieur : tous les jours de 11h à 19h Images est un Festival de photographies en plein air : baladez-vous dans la ville pour découvrir les expositions proposées sur les façades, les rues ou les parcs!

Exposition "Hybridations"

PHOTOGRAPHIE

Exposition "Hybridations"

En réponse à l’invitation du Théâtre Vidy-Lausanne, dont la programmation cet hiver reflète le lien privilégié et les dynamiques entre théâtre et cinéma, les étudiants de 3e année en Bachelor Photographie de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne ont travaillé sur les relations, les particularités, les interférences et les problématiques récurrentes qui traversent ces trois modes de représentation : le théâtre, le cinéma et la photographie. Cette exposition propose une sélection de travaux, sous la forme d’un jeu d’hybridation des arts qui a été initié dans le cours de l’artiste et photographe Natacha Lesueur.  Théâtre Vidy-Lausanne Avenue Jaques-Dalcroze 5 1007 Lausanne +41 (0)21 619 45 44 www.vidy.ch

Workshops

Workshop with Geray Mena

PHOTOGRAPHIE

Workshop with Geray Mena

avec Geray Mena

Le workshop s'est articulé autour de la dissolution des genres au sein de la photographie : Documentaire, Mode, Nature Morte et Portrait. Les étudiant-e-x-s ont établi des ponts entre pratiques commerciales et artistiques.

Vampire week

PHOTOGRAPHIE

Vampire week

avec Jean-Vincent Simonet

Durant une semaine, les étudiant-e-x-s ont développé des techniques qui transforment la perception et la relation au corpus d’image: effacement, déplacement, perte de la sensation du réel.

The Indecisive Moment

PHOTOGRAPHIE

The Indecisive Moment

avec Jaya Pelupessy

A l'heure où la diffusion des images est fulgurante et quasi infinie, et où la distinction entre l'original et la copie semble souvent peu pertinente, que reste-t-il ? Dans cet atelier, les étudiant.e.s ont participé à une expérience qui consiste à disséquer et à éclairer divers aspects de l'image pour finalement réinterpréter son sens. En utilisant différentes techniques de reproduction et méthodes d'appropriation, les étudiant.e.s sont ammenés à réfléchir sur l'origine et le statut de l'image.

Walk with Pierre Hardy

PHOTOGRAPHIE

Walk with Pierre Hardy

avec Philippe Jarrigeon

A l’occasion de Paris Photo, Pierre Hardy & l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne présentent l’exposition «Walk with Pierre Hardy». Quinze modèles emblématiques du créateur ont été réinterprétés visuellement par les étudiants de Bachelor Photographie, sous la direction de Philippe Jarrigeon. A découvrir également une luxueuse publication spécialement éditée pour l’occasion. Du 11 au 13 novembre 2016 (de 10 h à 19 h), boutique Pierre Hardy (9-11 Place du Palais-Bourbon). «J’ai adoré travailler avec les étudiants. A l’ECAL, mon rôle était très éloigné de celui d’un professeur qui accompagne les travaux des étudiants. Comme j’étais leur sujet, je connaissais parfaitement la matière. Il suffit de me montrer qu’un demi-centimètre d’un talon pour que je reconnaisse le modèle que j’ai créé », explique Pierre Hardy. Les étudiants du Bachelor Photographie de l’ECAL ont ainsi travaillé sur diverses collections de ces quinze dernières années réalisées par le créateur parisien avec pour objectif de les réinterpréter visuellement. Le photographe Philippe Jarrigeon revient sur la manière dont a été conduit ce workshop qu’il a dirigé à l’ECAL: «Nous avons sélectionné avec l’équipe de Pierre Hardy une quinzaine de paires de chaussures dans les archives. Une raison purement pratique explique cette décision de puiser dans les archives. Cela nous permettait de conserver les modèles aussi longtemps que nous le souhaitions à l’école. En outre, les étudiants pouvaient s’abstraire de l’actualité saisonnière. Au début du workshop, en octobre 2015, chaque étudiant a tiré au sort un modèle avec lequel il ou elle a dû travailler.» Ce projet a permis aux étudiants d’interroger la relation entre la photographie et la chaussure, donc par extension de les confronter à ce fameux duo : photographie et mode. Pour Milo Keller, responsable de la Photographie à l’ECAL : « Les étudiants, qui travaillent hors de toute contrainte commerciale dans ce cas et sont moins formatés qu’un professionnel, proposent des approches souvent inattendues ». Les résultats sont en effet souvent étonnants et décalés, voire même parfois provocateurs ou poétiques, mais traitent toujours avec respect les créations originales. Publication «Walk with Pierre Hardy» Texte (français) : conversation entre Pierre Hardy, Philippe Jarrigeon et Milo Keller Retranscription : Sylvain Menétrey Softcover, 220 × 280 mm, 52 pages, 48 images en couleur, novembre 2016 ISBN : 978-2-9700962-9-0 Prix : CHF 15 / EUR 15

Summer University CUBA

PHOTOGRAPHIE

Summer University CUBA

Après avoir marqué l’histoire du XXe siècle par des épisodes majeurs, Cuba doit se confronter à un nouveau tournant historique. Les discours d'ouverture d’Obama et le décès de Fidel Castro, leader de la révolution cubaine de 1959, poussent le pays vers un changement de paradigme sans précèdent. Les mesures de libéralisation partielles (restaurants, taxis et activités touristiques par exemple) créent un équilibre incertain entre tourisme de masse et ancrage historique communiste. La volonté du workshop dirigé par Milo Keller (responsable photographie) et Vincent Jacquier (responsable communication visuelle) était de repenser le rapport visuel que l’imaginaire collectif entretient avec Cuba. Il s’agissait pour les étudiants de sortir du cliché touristique, que ce soit la vieille voiture américaine, les maisons coloniales colorées ou le cigare. En partenariat avec l’Ambassade Suisse à Cuba, cette semaine a été rythmée par des nombreuses visites culturelles. Des échanges avec des institutions comme l’Instituto Superio de Arte(ISA) et la Fototeca de Cuba, mais aussi des rencontres avec des photographes qui ont travaillé pendant des décennies à Cuba comme Sven Creutzmann et Vives-Figueroa, ont permis une compréhension plus fine de la culture cubaine, avec des échanges autour des approches photographiques, pédagogiques et politiques. L’architecture a été l’un des thèmes majeurs, que ce soit par les visites des bâtiments de Porro et Gottardi ou encore la visite de la résidence de l’ambassadeur suisse dessinée par Richard Neutra. Grâce à l’aide de l’Ambassade Suisse, les étudiants ont été guidés par quatre photographes locaux : Raul Cañibano, Chino Arcos, Gabriel Guerra et Lissette Solorzano et ils ont pu s’introduire dans des lieux et des réseaux de La Havane invisibles aux touristes. Les projets réalisés sont variés : le rapport à la technologie a été abordé par Margaux Piette dans un film sur les hot spots Wifi disséminés à travers la ville ; mais aussi dans les photos d’Ivo Fovanna centrées sur le paquete, réseau physique d’échange de fichiers piratés ; ou encore dans le film de Tatiana Mégevand sur les activités touristiques Airbnb et le changement économique qu’elles impliquent. Les particularités sociales de Cuba se retrouvent dans les séries d’Olivia Schenker et Julien Deceroi. La première a réalisé des portraits de la minorité LGBTQ qui jouit d’une acceptation spéciale sur l’île. Le second nous fait découvrir Santería, religion majoritaire à Cuba d’inspiration chrétienne et Voodoo. Des tendances culturelles importées ont été mis en avant par les skateurs dans le film de Pierre-Kastriot Jashari et des aspects plus vernaculaires se révèlent dans la série de Vincent Levrat sur les pigeons collectionnés sur les toits par les habitants de La Havane. Les dix-huit projets de ce workshop ont été présenté sous forme de projection à la Fototeca de Cuba le vendredi8 décembre, en présence de l'Ambassadeur Suisse, M. Stutz et de photographes locaux. Ce workshop a été l'occasion de découvertes culturelles et sociales, mais aussi un cadre de travail qui a permis d'améliorer l'autonomie et l'ambition projectuelle des étudiants

NOVEMBRE X ECAL

PHOTOGRAPHIE

NOVEMBRE X ECAL

avec Nicolas Coulomb, Jeanne-Salomé Rochat, Florence Tétier

A l’occasion de Paris Photo 2017, Novembre Magazine et l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne présentent une exposition de photographie performative ainsi qu’une édition hors-série du magazine. Du 9 (vernissage dès 18h) au 11 novembre à l’Espace Canal Saint-Martin.  Ce numéro spécial et cette exposition présentent une sélection d’images réalisées durant une période de quatre ans à l’occasion de workshops conduits à l’ECAL par Novembre Magazine dans le cadre du Département Photographie. A travers le regard de plus de 60 étudiants, ce projet offre un point de vue kaléidoscopique du monde contemporain à travers le corps et les nouvelles définitions de la beauté, tout en valorisant une approche interdisciplinaire de la photographie de mode. DOWNLOAD IMAGES HD Novembre Magazine – Numéro SpécialEdition et publication: Novembre Magazine x ECAL Design Graphique: Novembre Magazine x ECAL Fonte: Simplon Mono par Swiss Typefaces  Spécifications: Anglais, 21 × 28 cm, 156 pages, 120 images, 2017 Impression et reliure: Musumeci S.P.A Prix: 20 EUR / 25 CHF ISBN: 978-2-9701157-8-6 Distribué par:  https://www.kdpresse.com/en/2-2653-magazine-novembre.html Exposition Jeudi (vernissage) 9 novembre / 18h - 21h Vendredi 10 novembre / de 9h - 21h Samedi 11 novembre / de 9h - 19h Espace Canal Saint-Martin  13 rue Jean Poulmarch, 75010 Paris  M5, Stop Jacques Bonsergent  www.espacecanalsaintmartin.com Plus d’infos  www.novembremagazine.com www.ecal.ch ecal.novembremagazine.com

Workshop Thierry Mugler

PHOTOGRAPHIE

Workshop Thierry Mugler

avec Philippe Jarrigeon

La créature Mugler, une silhouette captivante, victorieuse, flirtant avec le surnaturel et le 7ème art, telle une star mise en scène dans son environnement intersidéral et théâtral… À l’ECAL, les étudiants du photographe Philippe Jarrigeon ont eu la chance de pouvoir se pencher sur le travail du maître, accédant aux archives pour réinterpréter chacun une silhouette.

Improvisation is shit

PHOTOGRAPHIE

Improvisation is shit

avec Melanie Bonajo

"Improvisation is shit" est un workshop performatif présentant des jeux de rôle et des techniques d'improvisation dirigé par Melanie Bonajo à l'ECAL. Durant le workshop, les étudiants sont mis au défi de renégocier ce que signifie être humain par le biais de notre relation à la technologie et aux systèmes de contrôle. L'avènement de l'ère numérique et l'augmentation constante des valeurs laïques mondialisées ont fait que la sexualité en tant que sphère de la vie quotidienne est plus visible et plus disponible que jamais. Néanmoins, il semble que les gens perdent la capacité d'établir des liens significatifs même dans des circonstances physiquement intimes. Que dit de notre société le fait que beaucoup de gens préfèrent rencontrer et "ghoster" une relation plutôt que de payer quelqu'un pour un orgasme conscient ? Et qu'en est-il si le capitalisme gagne de l'argent grâce à notre solitude et à notre incapacité à nous procurer notre propre intimité ?

Junk Museum

PHOTOGRAPHIE

Junk Museum

avec Thomas Mailaender

Workshop Peter Knapp

PHOTOGRAPHIE

Workshop Peter Knapp

par 2 BAPH

Earth is Already Crying

PHOTOGRAPHIE

Earth is Already Crying

avec Anouk Kruithof

"Earth is already crying" workshop d'une semaine avec l'artiste Anouk Kruithof.

Exposition «Survival Camp» à Paris Photo

PHOTOGRAPHIE

Exposition «Survival Camp» à Paris Photo

avec Thomas Mailaender

L’artiste et les étudiants ont vécu une semaine de complète autonomie au sein d’une forêt sauvage de l’Ouest lausannois. Après le choc de la privation des conforts habituels comme l’eau courante, l’électricité, le chauffage, les jeunes photographes ont apprivoisé cette nouvelle condition qui a nourri leur imaginaire et les a poussé à produire une énorme quantité d’images. Cuisine au feu de bois, nuit à la belle étoile, chasse et pêche ont constitué leur quotidien et un contexte propice aux expérimentations visuelles. Les réponses ont été multiples, de l’image fixe à l’image en mouvement, certaines traitent directement d’un camping délirant contemporain, d’autres flirtent avec des réminiscences historiques sur les campements de la Grande Guerre. Les dénominateurs communs de tous les travaux sont l’humour et le décalage. Pendant Paris Photo, le résultat est présenté sous la forme d’une installation dans un lieu insolite en plein milieu urbain, Les Voûtes. Après la semaine de workshop en Suisse tous les étudiants ont travaillé avec Thomas Mailaender sur la conception et la réalisation de l’exposition. Les étudiants ont vécu une semaine d’installation en immersion totale : ils ont habité dans l’exposition en la construisant. Les images sont présentées dans un environnement brut, une sorte de village, de campement de fortune. Tout ce processus leur a permis de se confronter non seulement à la réalisation des prises de vues, mais aussi à la question de la production et de l’exposition des images au public. L’exposition est accompagnée par un catalogue-journal en bichromie réalisé par les étudiants et imprimé à l’ECAL.

Projets d'atelier

Vidéo

PHOTOGRAPHIE

Vidéo

avec Orsola Valenti

Image, son et politique : comment soulever l’image L’objectif principal du cours est de stimuler la réflexion autour du geste audiovisuel. En confrontant les étudiant-e-x-s à la complexité de la création audiovisuelle et à sa dimension compositionnelle (image et son, espace et temps, cadre et rythme, corps et décor), ils-elles sont amener à en saisir la richesse et le potentiel.

Photographie plasticienne

PHOTOGRAPHIE

Photographie plasticienne

avec Natacha Lesueur

Séduire, dit-iel À partir de projets développés autour du thème de la séduction, les étudiant-e-x-s développent un travail personnel et approfondi sur l’entier du semestre.

Mise en scène

PHOTOGRAPHIE

Mise en scène

avec Charlotte Krieger

Le cours vise à sensibiliser les étudiant-e-x-s à la création et à la gestion d’un projet photographique complexe de mise en scène qui articule décors, personnages et lumières. Le thème est libre.

Workshop 4x5

PHOTOGRAPHIE

Workshop 4x5

avec Matthieu Gafsou

La semaine de workshop 4x5 est à la fois une initiation à la chambre technique analogique et le moyen d’amorcer un projet photographique. Les étudiant-e-x-s expérimentent le processus de la prise de vue argentique en passant par le développement jusqu’au tirage grand format. A la fois très technique mais aussi axée sur le développement d’un langage photographique, cette semaine intense permet surtout de mieux comprendre le fonctionnement fondamental de la photographie.

Images et mouvement

PHOTOGRAPHIE

Images et mouvement

avec Olivia Schenker

Durant un semestre, les étudiant-e-x-s ont réalisé un très court métrage sur la thématique Simulations. Ils-elles ont acquis des notions fondamentales dans le développement narratif, visuel, et conceptuel d'une réalisation vidéo.

Accrochage photographique

PHOTOGRAPHIE

Accrochage photographique

avec Laurence Bonvin

Durant deux semestres, les étudiant-e-x-s de deuxième année ont développé des projets sur la thématique Reclaiming Water. Ils-elles ont été invité-e-x-s à questionner et produire des images en relations avec les innombrables enjeux politiques, sociaux, économiques, humains et environnementaux liés à l'eau. A qui appartient-elle? Appartient-elle? Est-ce un bien commun ou une ressource commercialisable? Comment adresser visuellement ces questions?

Essais Photographiques

PHOTOGRAPHIE

Essais Photographiques

avec Matthieu Gafsou

En deuxième année, le cours Essais photographiques permet d'exercer une pratique photographique documentaire  –dans une logique de relation au réel, à quelque-chose qui s’ancre dans un ici et un maintenant. Cette année, les étudiant-e-x-s ont travaillé sur une thématique liée à l'écologie au sens large: un objet de départ très précis et concret (un jardin de permaculture, des militant-e-x-s de Extinction Rebellion, la documentation de sites pollués, la rencontre de personnes travaillant avec des animaux autres qu'humains), d’une approche plus large et multiple, ou personnelle.

Éditions photographiques

PHOTOGRAPHIE

Éditions photographiques

avec RVB Books/Matthieu Charon & Rémi Faucheux

A partir d'images pré-réalisées, les étudiant-e-x-s ont élaboré une ou plusieurs maquettes de livre. Comment transformer une série de photographies en un livre? Le cours Editions Photographiques sensibilise les étudiant-e-x-s à la selection des images, leur ordre, le format, le graphisme, l'encre, les papiers, la reliure. Il aborde les spécificités du livre en tant que média et en tant que marché.

Atelier Intervenant

PHOTOGRAPHIE

Atelier Intervenant

avec Nicolas Poillot

En conceptualisant et en produisant le contenu visuel pour un magazine, ayant comme thématique - RÉSISTANCE - les élèves ont abordé de manière pratique, créative et professionnelle la notion de photographie appliquée en étroite collaboration avec un Directeur Artistique.

Révélation Photographique

PHOTOGRAPHIE

Révélation Photographique

avec Laurence Bonvin

Lors du premier semestre de troisième année, ce cours permet aux étudiant-e-x-s de reprendre un projet commencé qui pourrait se poursuivre au deuxième semestre pour le diplôme. Les prises de risque dans la forme, la technique, la réalisation ou le sujet sont encouragées.

Création Photographique

PHOTOGRAPHIE

Création Photographique

avec Natacha Lesueur

Sur un semestre, les étudiant-e-x-s développent un projet en s’interrogeant sur les enjeux de la photographie d’auteur-ice-x et en développant une expression personnelle. Le projet se poursuit éventuellement en travail de diplôme au deuxième semestre.

PRATIQUE PHOTOGRAPHIQUE

PHOTOGRAPHIE

PRATIQUE PHOTOGRAPHIQUE

avec Maxime Guyon

« Sculpture » est un thème intentionnellement large pour donné à ce projet de semestre afin de stimuler l’expérimentation et la liberté de réalisation. La Sculpture est un médium artistique permettant de réaliser des formes en volume grâce à d’innombrables techniques qui ont été manié depuis l’ère Paléolithique jusqu’à notre société contemporaine. Il s’agit d’un projet ambitieux où chaque étudiant-e-s devra accomplir une série d’images soulignant leurs créations grâce une technique poussée de la composition et de la lumière en studio. Créer une sculpture est l’exercice d’une vie entière pour certains artistes, pour d’autres une manière spontanée d’élaborer un corpus de travail frénétique.

Diplômes

Yolane Rais – Nagual

PHOTOGRAPHIE

Yolane Rais – Nagual

par Yolane Rais

« Nagual est le mot utilisé par les chamans pour définir le monde de l’invisible. Ce projet est présenté sous la forme d’une installation sensorielle dans un univers mystérieux et spirituel. Une exploration à la frontière entre le monde du vivant et celui de l’invisible, une tentative de matérialiser l’immatériel qui tente de montrer d’autres formes de corps. Ce projet s’articule sur le sacré et les croyances à travers l’expérience d’un autre type de réalité. C’est un travail introspectif où je retranscris mes visions vécues lors de différents voyages faits en présence de chamanes. Avec les différents éléments que je présente, je veux remettre en avant notre lien à la nature, au vivant, le but étant de montrer une autre vision, une autre relation possible à la perception de notre monde.»

Gaïa Lamarre – Realness

PHOTOGRAPHIE

Gaïa Lamarre – Realness

par Gaïa Lamarre

«C’est dans ce monde que je veux vivre, dans cet endroit où je n’ai pas besoin de m’identifier. Là où je n’ai pas peur du jugement, ni des autres. Là où je ne ressens pas la peur, loin de cette binarité. Ce monde-là est sûr. Il est bâti sur les souvenirs de ceux qui, avant moi, voulaient eux aussi simplement vivre leur vie de manière authentique, sans se demander si le prochain jour serait leur dernier. Ce voyage métaphorique fantasmé exprime mes doutes et mes indécisions quant à des questionnements identitaires de plus en plus conscients.»

Emeline Courcier – Sous les cendres du Mekong

PHOTOGRAPHIE

Emeline Courcier – Sous les cendres du Mekong

par Emeline Courcier

« Le film Sous les cendres du Mekong est une interrogation sur la coexistence de traditions et de cultures opposées, la vie et la mort, et la confrontation entre la grande Histoire et l’histoire individuelle. Sur fond de crise sanitaire et de racisme anti-asiatique, les liens familiaux se dévoilent à travers des conversations questionnant ma place en tant que fille de Viêt Khieu au sein de la lignée. Par nos croyances en la réincarnation, je me projette sur une figure qui m’est familièrement étrangère: la cousine de ma mère, noyée dans le Mékong. Créant un lien entre passé et présent, guerre et paix, parole et silence. C’est par la mémoire traumatique et l’héritage psychologique que les séquelles d’une guerre à laquelle ma famille a échappé me parviennent, prenant le pas dans mes songes.»

Valentin Woeffray – Doing God's Work with Other People's Money

PHOTOGRAPHIE

Valentin Woeffray – Doing God's Work with Other People's Money

par Valentin Woeffray

« Nous sommes surveillés par l’Etat et les géants de la tech, dirigés ou détenus par un petit nombre. Avec notre argent, dans un système où ce sont eux qui fixent les règles, ils nous surveillent, s’assurant que nous nous comportons comme prévu, nous faisant dépenser comme prévu. L’Etat policier veille à ce qu’aucun grain de sable ne puisse se retrouver dans les rouages, à ce que nous puissions encore consommer frénétiquement d’une manière qui mènera à notre perte. Et lorsque cela se produira, cette même élite partira pour l’espace et colonisera des Terres nouvelles, sans nous.»

Lisa Mazenauer – Copper Tales

PHOTOGRAPHIE

Lisa Mazenauer – Copper Tales

par Lisa Mazenauer

Quels liens se tissent entre les désirs incarnés et les spirales des mines à ciel ouvert ? Copper Tales est une installation qui aborde l’opération minière par les corps sensibles qui y sont impliqués. Basé sur le site des mines de Rio Tinto (Espagne) traversé par un fleuve acide, le projet met en relation différent·e·x·s acteur·ice·x·s participant à l’extraction de matières premières. Les traces – archéologiques, géologiques, humaines, bactériennes – marquées sur les sols se projettent ensemble dans un récit à venir.

Yul Tomatala – Anfa

PHOTOGRAPHIE

Yul Tomatala – Anfa

par Yul Tomatala

« À travers une imbrication de réflexions autour de l’héritage moderne et colonial de la ville de Casablanca, j’envisage ici le développement urbain comme une grille de lecture.   Face à cette problématique, la pratique documentaire, à travers photographie et archive, est augmentée de deux caractères fictifs. Les limites du réel s’étendent alors pour s’orienter vers une narration plus expansive et personnelle.  Ce territoire, autrefois fantasmé comme un laboratoire par les architectes européens du siècle dernier, devient pour moi un espace d’enquêtes, d’expériences et de remises en cause.  Oscillant entre ma fascination pour l’utopie moderniste et mon désir de formes narratives qui débordent de la déconstruction post-moderne, mes images tentent d’évoquer l‘innocence et l’exubérance d’une époque agitée dans la mémoire collective.»

Vincent Levrat – Outburst

PHOTOGRAPHIE

Vincent Levrat – Outburst

par Vincent Levrat

« Les terrains vagues, de par leur vide et leur manque de fonction, se révèlent insoumis aux normes sociales. Ils représenteraient ainsi des espaces de liberté où l’imaginaire s’exprimerait sans limite. J’ai donc investi un terrain vague pour en faire mon royaume, un espace des possibles. C’est un terrain de jeux ou l’on célèbre l’expérimentation physique, la matérialité, un territoire permettant de s’échapper du monde virtuel et technologique. Les matériaux pauvres trouvés in situ deviennent source de création, une fois animés de la vertu de la naïveté infantile. »

Olivia Schenker – Réponse à votre annonce

PHOTOGRAPHIE

Olivia Schenker – Réponse à votre annonce

par Olivia Schenker

« Le fétichisme a pendant longtemps été cantonné au carcan des déviances sexuelles et ces minorités préfèrent souvent garder le silence sur leur paraphilie. Internet est alors devenu le refuge d’une communauté secrète mais étonnamment vaste. Durant un an, j’y ai posté plusieurs petites annonces offrant de photographier anonymement quiconque souhaiterait capturer son fantasme. Ce projet collaboratif explore différents fétichismes latents, dans lesquels l’appareil photographique devient l’objet de désir entre deux inconnus. »

Yasmina Gonin – Roma Invicta

PHOTOGRAPHIE

Yasmina Gonin – Roma Invicta

par Yasmina Gonin

« Avec Roma Invicta, je me suis intéressée aux vestiges de la Rome mussolinienne. La monumentalité derrière l'idéologie fasciste, ou plutôt son expression architecturale, me fascine. Est-il possible d’apprécier ce paysage en faisant abstraction de son contexte politique? Faut-il restaurer ces créations, les actualiser, les censurer ou les détruire? »

Maxime Guyon – Technological Exaptation

PHOTOGRAPHIE

Maxime Guyon – Technological Exaptation

par Maxime Guyon

Ce projet traite de l'évolution technologique au sens large du terme. Se réappropriant les codes esthétiques que témoigne l'ère de l'hyper-commercialisation, cette série examine de nombreuses commodités standardisées ainsi que des hautes technologies, répertoriées ici comme espèces à part entière. Certaines images dans ce projet sont manipulées intentionnellement, témoignant alors des hybridations que subit le médium ainsi que la technologie. Cela m'a permis de me questionner sur le rôle d'un photographe aujourd'hui face à la forte dématérialisation de la pratique.

Benoît Jeannet – A Geological Index of the Landscape

PHOTOGRAPHIE

Benoît Jeannet – A Geological Index of the Landscape

par Benoît Jeannet

A Geological Index of the Landscape traite de l’invention du paysage et son existence naissante par la représentation. Ce travail s’inspire du besoin frénétique de l’homme de vouloir rendre le monde à son échelle afin de se l’approprier. Le projet se construit autour du conflit permanent qu’entretient l’homme entre l’émotionnel et le rationalisme. La fascination pour les mystères du monde et les formes géologiques qui en émanent sont confrontées au besoin obsessionnel et absurde de l’homme de vouloir catégoriser le singulier.

Gohan Keller – A Travers les Autres

PHOTOGRAPHIE

Gohan Keller – A Travers les Autres

par Gohan Keller

« A Travers les Autres est un travail de recherche sur mon identité depuis l’extérieur. Sous la forme d’un autoportrait collaboratif, j’examine le caractère hybride, multiple et fluide de l’identité.  En donnant la parole à mes proches, j’explore différentes représentations et perceptions de moi-même afin de mieux me comprendre et de me redéfinir.  Cette diversité de point de vue questionne également la dualité entre subjectivité et objectivité dans toute tentative de définition.»

Programme

Cette section présente la liste des modules et cours détaillés pour chaque semestres du programme.

Semestre 1 Semestre 2 Semestre 3 Semestre 4 Semestre 5 Semestre 6

Pratique photographique et cinématographique I
10 ECTS
  • Pratique photographique
  • Projet photographie/Arts plastiques
  • Création cinématographique
Semaines Blocs I
4 ECTS
  • Technologie I
  • Technologie II
Compétences transversales I
10 ECTS
  • Design graphique

  • Photographie
  • Interaction Design
  • Séquence 2D / 3D
Théorie I
6 ECTS
  • Histoire de l'art (opt.)
  • Histoire de la photographie (opt.)
  • Histoire du cinéma (opt.)
  • Histoire du jeu vidéo
  • Photographie contemporaine, expositions et publications
Pratique photographique et cinématographique II
10 ECTS
  • Pratique photographique
  • Projet photographie/Arts plastiques
  • Création cinématographique
Semaines Blocs II
4 ECTS
  • Technologie III
  • Collaboration I
Compétences transversales II
10 ECTS
  • Design graphique
  • Photographie
  • Interaction Design
  • Séquence 2D / 3D
Théorie II
6 ECTS
  • Histoire de l'art (opt.)
  • Histoire du design graphique (opt.)
  • Histoire du design industriel (opt.)
  • Histoire des idées (opt.)
  • Photographie contemporaine, expositions et publications
Pratique et technologie photographiques I
6 ECTS
  • Pratique photographique
  • Atelier intervenant
Projets photographiques I
12 ECTS
  • Photographie documentaire I
  • Ciné-photographie I
  • Accrochages photographiques I

Compétences transversales III
6 ECTS
  • Séquence VR
  • Edition Livre
Théorie III
6 ECTS
  • Information et communication
  • Visions globales
  • Humanités digitales
Pratique et technologie photographiques I
6 ECTS
  • Pratique photographique
  • Atelier intervenant
Projets photographiques II
12 ECTS
  • Photographie documentaire II
  • Ciné-photographie II
  • Accrochages photographiques II

Compétences transversales IV
6 ECTS
  • Séquence Clip
  • Edition Magazine
Théorie IV
6 ECTS
  • Information et communication

  • Visions globales
  • Humanités digitales
  • Introduction au mémoire
Pratiques photographiques
9 ECTS
  • Editions photographiques
  • Projet photographique
Projets photographiques III
9 ECTS
  • Création photographique
  • Installation photographique
Compétences transversales V
6 ECTS
  • Edition Digitale
Théorie V
6 ECTS
  • Mémoire
Studio de diplôme
6 ECTS
Théorie VI
6 ECTS
Travail de diplôme
18 ECTS
Retrouvez tous les documents du programme ci-dessous

Alumni

Philippe Fragnière
Maxime Guyon
Charlotte Krieger
Calypso Mahieu
Douglas Mandry
Charles Negre
Jean-Vincent Simonet
Anja Schori
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES

Photographe d’architecture, de design, de mode ou de nature morte, Photographe documentaire, Artiste photographe, Directeur·rice artistique, Editeur·rice photo, Chef·fe opérateur·rice, Enseignant·e…

AUTRES ALUMNI

(BA et MA Photographie) Anoush Abrar, Philippe Fragnière, Erwan Frotin, Yann Gross, Nicolas Haeni, Raphael Hefti, Philippe Jarrigeon, Florian Joye, Matthieu Lavanchy, Milo Keller, Namsa Leuba, Catherine Leutenegger, David Luraschi, Romain Mader, Jonas Marguet, Adrien Missika, Cyril Porchet, Laurence Rasti, Maya Rochat, Reto Schmid, Sebastian Stadler, Joël Tettamanti, Manon Wertenbroek…

Équipe

Responsables

Département Communication Visuelle
Vincent Jacquier

Bachelor Photographie
Milo Keller

Coordination

Adjoint·e·s artistique·s
Calypso Mahieu
Julien Gurtner

Assistant·e·s
Achille Masson
Angèle Marignac Serra
Gaetan Udry
Sara De Brito Faustino

Centre des technologies
Jamy Herrmann
Matthieu Minguet
Vincent Jacquier

Professeur·e·s

Anoush Abrar
Calypso Mahieu
Joël Vacheron, Lisbonne
Laurence Bonvin, Lisbonne
Milo Keller
Natacha Lesueur, Paris

Professeur·e·s transversaux

Angelo Benedetto
Anouk Schneider
Antonio Albanese
Claus Gunti
Pauline Saglio
Tonathiu Ambrosetti
Vincent Jacquier
Violène Pont

Chargé·e·s de cours

Angelo Cirimele, Paris
Chi-Long Trieu
Elodie Anglade
Estelle Blaschke, Bâles
Giliane Cachin, Zürich
Laurence Salmon, Paris
Léonard Guyot
Lionel Tardy
Matthieu Charon (RVB Books)
Matthieu Gafsou
Mehdi Derfoufi, Paris
Mélanie Boissonneau, Paris
Mélanie Courtinat
Nathalie Herschdorfer
Orsola Valenti
Philippe Jarrigeon, Paris
Pierre Doze, Paris
Rémi Faucheux (RVB Books)
Robert Huber
Sami Benhadj, Paris

Intervenant·e·s

Anouk Kruithof, Bruxelles
Antje Peters, Berlin
Antony Cairns, Londres
Augustin Rebetez
Christian Patterson, New York
Daniel Sannwald, Londres
Erik Kessels, Amsterdam
Francesco Zanot, Milan
Harri Peccinotti, Paris
Ina Jang, New York
Joachim Schmid, Berlin
Julien Gallico, Paris
Jürgen Teller, Londres
Lucas Blalock, New York
Lukas Wassmann, Zürich
Maya Rochat
Mazaccio & Drowilal, Toulouse
Melanie Bonajo, Berlin
Mirjam Wirz, Zürich
Nico Krebs (Tonk), Berlin
Nicolas Poilot (Études), Paris
Noémie Goudal, Paris
Olaf Breuning, New York
Paolo Roversi, Paris
Peter Knapp, Klosters
Peter Puklus, Budapest
Pierre Debusschere, Bruxelles
Pieter Hugo, Le Cap
Ren Hang †, Pékin
Renate Buser, Munich
Ruth Erdt, Zürich
Stefan Burger, Zürich
Taiyo Onorato (Tonk), Berlin
Théo Mercier, Paris
Thomas Mailaender, Paris
Thomas Traum, Londres
Viktoria Binschtok, Berlin
Walter Pfeiffer, Zürich
Yann Gross