Présentation

ECAL is introducing a new master’s degree in Photography as from the 2016 academic year. Relying on massive use of photographic images – a key element in today’s visual communication – this two-year programme, unique in Switzerland, gives students with a related Bachelor’s degree an opportunity to develop projects in the long term. It especially pushes the boundaries of applied research in contemporary photography with an emphasis on digital, web and network manipulation, new forms of books, shaping images on various media, interactive exhibition design, up to and including the moving image.

Taking advantage of ECAL’s numerous collaborations with economic, industrial or cultural stakeholders, this training allows students to regularly rub shoulders with influential figures in fine art photography and commissioned work. Structured around practical lessons and workshop weeks, the programme fosters privileged encounters. As for theory, visual analyses and text productions also guide students towards the clarification and disclosure of project concepts. Finally, workshops, labs, studios and the availability of a state-of-the-art print shop ensure that the projects initiated are given concrete form.

The skills acquired and research conducted during the course give students the necessary tools to produce a wide-ranging innovative project, with significant opportun-ities in terms of dissemination and visibility. Through its pragmatic, artistic and applied nature, the Master Photography ensures that each graduate, based on their specific strengths and inclinations, finds a place in the top networks of contemporary photography.

Langue

Anglais

Titre délivré

Master of Arts HES-SO en Design avec orientation en Photographie

Ecolage annuel

CHF 1 925.-

Crédits

120 ECTS

Durée

4 semestres

Liens utiles

Admissions Contact

Infrastructures

Open space MA Photography Impression numérique Centre des technologies Studio Photo Salle de Scan/Retouche

Projets de recherche

augmented-photography.ch

automated-photography.ch

Objectifs d’apprentissage

Première année

1/4

  • Développer un projet personnel pendant un semestre qui pourrait éventuellement s’étendre sur toute la durée des études et jusqu’au diplôme.
  • Collaborer avec une marque, un magazine ou un média dans les domaines de la mode et du design. Comprendre les enjeux en photographie appliquée de direction artistique, stylisme et production.
  • Appréhender la photographie de studio de nature morte avec des compétences poussées en éclairage et en photographie numérique HD.
  • Créer et produire un livre photographique personnel (édition, séquençage, impression, reliure…) qui pourrait être présenté lors de foires internationales (Offprint Paris et Londres). Connaître le marché de l’édition photographique (financement, production, diffusion).
  • S’initier aux logiciels 3D (imagerie générée par ordinateur) en lien à leurs simulations photographiques.
  • Acquérir les compétences et développer de projets en Réalité Virtuelle (VR), Réalité Augmenté (AR) et en Réalité Mixte (XR).
  • Participer à des programmes de recherche avec des expérimentations pratiques en lien aux technologies de l’image.
  • Elargir ses compétences référentielles, structurer le discours et acquérir des compétences curatoriales en photographie contemporaine.
  • Bénéficier de lectures de portfolios avec des conservateur·rice·s d’institutions majeures et des artistes internationaux.
  • Participer à des semaines de workshops encadrées par des praticien·ne·s du monde entier avec pour objectif la réalisation de projets collectifs ou personnels.
Deuxième année

1/2

  • Poursuivre le développement d’un projet personnel et définir son écriture photographique en vue du travail de diplôme.
  • Matérialiser la photographie en installation et sculpture avec des mtechniques de construction, de moulage et d’impression (UV Printing, Impression 3D, CNC).
  • S’initier au concept de «Augmented Photography» (introduction au code, aux arts numériques et aux approches post-humaines).
  • Participer à des voyages collectifs pour la réalisation de projet de terrain et expositions internationales.
  • Suivre des visites de studio auprès de praticien·ne·s du monde entier.
  • Participer à des programmes de recherche avec des expérimentations pratiques en lien aux technologies de l’image.
  • S’immerger dans des ateliers constamment adaptés à l'actualité technologique et culturelle animés par des professionnel·le·s du monde entier dans le but de réaliser des projets collectifs ou personnels en apprenant une nouvelle technologie/approche.
  • Bénéficier de critiques de portfolios avec des conservateur·rice·s et des artistes venu·e·s du monde entier.
  • Participer à un atelier d’écriture et rédiger la thèse de Master à partir des connaissances acquises durant tout le cursus.
  • Concrétiser tous les savoir-faire acquis par le biais du travail de diplôme et d’un portfolio, qui serviront de cartes de visite pour intégrer rapidement le monde professionnel.

Projets

Cette section contient une sélection de projets emblématiques ou récents en lien avec les disciplines enseignées dans le master.
voir tous les projets

Projets d'ateliers

Évaluations semestrielles

PHOTOGRAPHIE

Évaluations semestrielles

Projet d’atelier par 2 MAP

Résultats des évaluations du premier semestre pour les étudiants de deuxième année du MA. Au cours de ce semestre, les étudiants ont eu la chance de travailler avec Katy Hundertmark, Marco de Mutiis, Mazaccio & Drowilal parmi d'autres enseignants et conférenciers pour des ateliers et des revues de portfolio.

Évaluations semestrielles

PHOTOGRAPHIE

Évaluations semestrielles

Projet d’atelier

Résultats des évaluations du premier semestre pour les étudiants de première année de MA. Au cours de ce semestre, les étudiants ont eu la chance de travailler avec Milo Keller, Charles Negre, Bruno Ceschel, Ann-Christin Bertrand et d'autres professeurs et conférenciers pour des ateliers et des examens de portfolio.

Materialized Photography

PHOTOGRAPHIE

Materialized Photography

Projet d’atelier avec Rachel de Joode

Les étudiants de première année ont bénéficié du soutien de l'artiste Rachel de Joode, qui les a incités à adopter une approche plus plastique dans leur manière de concevoir et de présenter des images physiques.

Self Initiated Project

PHOTOGRAPHIE

Self Initiated Project

Projet d’atelier avec Bruno Ceschel, MAP

Cours de première année avec Bruno Ceschel

Materialized Photography

PHOTOGRAPHIE

Materialized Photography

Projet d’atelier avec MAP, Alix Marie

In this course tutored by guest lecturer Alix Marie, the second year students conceptualized and executed strategies to coherently materialize their image in the space.

Automated Photography

PHOTOGRAPHIE

Automated Photography

Projet d’atelier avec Marco De Mutiis

2nd year Automated Photography course tutored by Marco De Mutiis.

Self Initiated Project / Automated Photography

PHOTOGRAPHIE

Self Initiated Project / Automated Photography

Projet d’atelier avec Milo Keller

First-year students worked on self-initiated projects tutored by Milo Keller. Students had the option to propose projects that would explore technologies and themes related to the current master's research project Automated Photography.

Applied Photography

PHOTOGRAPHIE

Applied Photography

Projet d’atelier avec MAP, Charles Negre

The first year students have been tasked with creating a story for Klima magazine. The course was tutored by Charles Negres.

Semester Evaluations

PHOTOGRAPHIE

Semester Evaluations

Projet d’atelier avec MAP

First and second year MA Results from first semester evaluations. During this semester the students had the chance to work with Milo Keller, Bruno Ceschel, Lars Willumeit,  Qiu Yang, Area Of Work, Cecile B Evans and Kim Knoppers and Ann-Christin Bertrand among other teachers and lecturer for workshops and portfolio reviews.

Semester Evaluations

PHOTOGRAPHIE

Semester Evaluations

Projet d’atelier avec MAP

Results of the evaluations of the first semester for the first and second year MA students. During this semester the students had the chance to work with Milo Keller, Harm Van den Dorpel, Bruno Ceschel, Julien Gallico and Ann-Christin Bertrand among other teachers and lecturer for workshops and portfolio reviews.

Photobook

PHOTOGRAPHIE

Photobook

Projet d’atelier avec Bruno Ceschel

Ce module dédié au livre de photographie, introduit les étudiants à l’histoire du livre de photographie ainsi que le livre d’artiste, pour les amener à réfléchir sur différentes stratégies et approches de la production contemporaine d’un livre. Au premier semestre les étudiants ont conceptualisé une publication qui a été ensuite designer, imprimer et distribuer durant le second semestre. Au printemps 2017, chaque étudiants ont présenté leur livre durant PhotoLondon / Offprint London.

Recherche

Augmented Photography

Augmented Photography

Projet de recherche

Automated Photography

Automated Photography

Projet de recherche

Le projet de recherche Automated Photography (2019-2021) est dirigé par Milo Keller dans le cadre du MA en photographie de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne. Il s'inscrit dans le prolongement du projet de recherche Augmented Photography, qui s’est déroulé également à l’ECAL (2016-2017).

Diplômes

Yang Su – Cloud and Beyond the Infinite

PHOTOGRAPHIE

Yang Su – Cloud and Beyond the Infinite

Projet de diplôme par Yang Su

Cloud and Beyond the Infinite est une installation vidéo avec une simulation en temps réel. Grâce à des moteurs de rendu améliorés et à des représentations visuelles de plus haute définition, l’ère du Metaverse, environnement virtuel numérique immersif, arrive à grands pas. Pourtant, derrière les images éblouissantes et réalistes de celui-ci se cachent des centres de données en constante expansion, une augmentation du traitement GPU et de la consommation d’énergie, ainsi que la chaleur et les émissions de carbone qui en découlent. Alors que le Metaverse s’améliore et devient plus vivable, notre environnement physique se détériore progressivement. L’artiste a choisi l’élément « Cloud » pour dépeindre un monde virtuel immersif, montrant une circulation d’une infinité de « nuages ».

Clemens Fischer – Sticks and Wires

PHOTOGRAPHIE

Clemens Fischer – Sticks and Wires

Projet de diplôme par Clemens Fischer

Conçue comme un laboratoire, cette œuvre consiste en des installations de caméras qui spéculent sur un avenir où l’imagerie est créée et consommée sans que nous soyons présents. La caméra devient un acteur indépendant qui devra apprendre par lui-même à travailler, à échouer et à interpréter. Equipées d’un matériel et de tâches minimales, les machines créées sont lancées dans l’existence pour découvrir leur but et leur lien avec le monde qui les entoure. Gaffeuses, naïves mais en même temps fortement chargées de notre héritage nostalgique, ces installations sont une invitation à réfléchir sur un état temporaire et improvisé de la photographie et sur l’importance de nous-mêmes en tant que créateurs.

Alexey Chernikov – Above Everything

PHOTOGRAPHIE

Alexey Chernikov – Above Everything

Projet de diplôme par Alexey Chernikov

Ce projet met l’accent sur la fragilité de notre existence, le pouvoir de la surveillance et l’incertitude de notre avenir. Le projet utilise le vocabulaire visuel des drones militaires. Une caméra thermique est montée sur un drone imitant l’imagerie militaire. Le médium lui-même a un rôle essentiel car il transmet l’aspect esthétique de l’œuvre. Une grande quantité d’images des champs de bataille sont prises depuis le ciel. Ces images se terminent pour la plupart par un explosion. Dans Above Everything, une réalité parallèle est créée où la fin de chaque vidéo est imprévisible. Les séquences vidéo ainsi que le son déformé des hélices créent le sentiment d’une menace constante, illustrant la tension causée par la guerre en Ukraine qui se déroule à des milliers de kilomètres.

Sophie Schreurs – Fed Underbelly of Silicon Valley

PHOTOGRAPHIE

Sophie Schreurs – Fed Underbelly of Silicon Valley

Projet de diplôme par Sophie Schreurs

Fed Underbelly of Silicon Valley est une installation immersive qui rend physique et corporelle les tensions sociales et politiques des réseaux sociaux. Le pouvoir des réseaux sociaux est apparent parce qu’ils possèdent l’archive de notre culture, mais surtout parce qu’ils décident de la visibilité des contenus. D’apparence démocratique, il est cependant clair que, de nos jours, certaines voix sont amplifiées tandis que d’autres sont réduites au silence par la modération de contenus. Je fais un parallèle entre les mécanismes cachés derrière les réseaux sociaux et le fonctionnement du corps humain. J’imagine le corps comme porteur de souvenirs et d’émotions qui s’infiltrent et s’accrochent aux parois de nos entrailles. Tout comme les organes, ces plateformes filtrent et circulent.

Mahalia Taje Giotto – Existential Boner

PHOTOGRAPHIE

Mahalia Taje Giotto – Existential Boner

Projet de diplôme par Mahalia Taje Giotto

Mon diplôme est le résultat de plusieurs années d’obsession liées à mon corps et le genre qui m’a été attribué à la naissance. J’ai commencé ma transition hormonale le 13 novembre 2020 et vit depuis une nouvelle relation avec mon corps que j’ai attendue pendant presque 30 ans. Le livre photo réalisé dans le cadre du diplôme représente ces deux dernières années, les obsessions qui m’habitent, liées à mon corps, son apparence, les relations qu’il me permet d’avoir avec autrui, des désirs qui me consument et comment tout se chaos s’articule au quotidien. L’utilisation de textes, d’images concrètes, abstraites et étranges comme outil afin d’illustrer les changements que j’ai fait subir à mon corps toutes ces années. L’approche sculpturale du livre comme reflet des modifications corporelles.

Alisa Strub – My Grind Bears Fruit

PHOTOGRAPHIE

Alisa Strub – My Grind Bears Fruit

Projet de diplôme par Alisa Strub

My Grind Bears Fruit est une série d’autoportraits projetés, combinés à des textes peints. Ces tableaux tracent un territoire dans l’engagement avec identitaire et la mise en scène de soi dans notre culture médiatisée ; explorant la tension entre la vie publique et privée. Ce besoin de nous raconter et d’épier. Cette ligne floue entre la documentation de l’intime et la construction d’identités. Ces situations dans lesquelles je joue pour la caméra sont influencées par la perception de ce que je consomme quotidiennement en ligne. Elles sont combinées et confrontées par l’utilisation intuitive, mais délibérément scénarisée de mots tirés des réseaux sociaux, créant ainsi un contrepoint qui invite le spectateur à confronter l’image et le texte à ses propres expériences.

Hikaru Hori – Slowpoke

PHOTOGRAPHIE

Hikaru Hori – Slowpoke

Projet de diplôme par Hikaru Hori

Slowpoke est une série de collages sculpturaux. Prises dans mon environnement, les images d’objets de la vie quotidienne sont accumulées et superposées pour transformer des expériences multi-sensorielles. Dans le contexte de cette série, j’ai particulièrement travaillé sur l’idée d’un « mélange de perceptions physiques et numériques » pour la présentation du diplôme à venir. En réponse à ce contexte contemporain où la représentation et le représenté affectent simultanément notre cognition, Slowpoke invite les spectateur·rice·s à faire l’expérience de la construction cachée de l’image à travers les collages sculpturaux.

Augustin Lignier – Container

PHOTOGRAPHIE

Augustin Lignier – Container

Projet de diplôme par Augustin Lignier

Container est un projet sur l’aliénation. À la caméra, la machine, l’espace, aux images, au medium et à une idée. Par la photographie et de la performance, je construis des règles pour expérimenter la relation à l’apparatus. En poussant mon corps dans ses limites, j’expérimente sur la caméra et le corps comme une boîte noire dans un white cube. Les règles sont les entrées et les images les sorties. En étudiant la réaction d’une action répétitive sur les vidéos. Et en se concentrant sur l’obsession d’appuyer sur le déclencheur sur les images. Utilisant cette action comme solution. Pour voir les images, les spectateur·rice·s doivent faire la même action que les performeur·rice·s. Les expériences donnent le pouvoir à la machine. Produire des images, performer, enregistrer et exposer sont une chose.

Nikolai Frerichs – Carrie Ann

PHOTOGRAPHIE

Nikolai Frerichs – Carrie Ann

Projet de diplôme par Nikolai Frerichs

Le film Carrie Ann questionne la standardisation. Est-il possible de parler d’amour dans un monde synthétiquement contrôlé ? L’amour romantique existe-t-il encore ou n’est-il plus qu’une construction idéologique ? L’individualité et la liberté semblent impossibles à atteindre dans ces environnements digitaux normalisés. Néanmoins, les créateurs de logiciels essaient constamment de créer de nouveaux outils et de nouvelles possibilités pour simuler notre monde de la manière la plus réaliste possible et ainsi brouiller ces limites. Mais on s’aperçoit que ces représentations sont pleines de stéréotypes. Y a-t-il quelque chose de plus grand, ne serait-ce qu’une projection de notre imaginaire sur la définition d’une vie idéale ? L’amour a-t-il le pouvoir de nous sauver de notre standardisation ?

Emma Bedos – Linger

PHOTOGRAPHIE

Emma Bedos – Linger

Projet de diplôme par Emma Bedos

Comment continuer à exister dans les lieux que nous avons quittés, à travers la mémoire de ceux qui y restent ? Ce projet illustre le sentiment d’éloignement et la manière dont la technologie tente de le combler. J’ai demandé à mes proches resté·e·s sur mon île d’origine de saisir des images de souvenirs communs. Retranscrites en photogrammétrie pour les matérialiser, l’association de la communication au travail de mémoire crée un nouvel environnement commun. Mais le résultat met en évidence l’omniprésence du vide. L’installation matérialise ce contact à distance, comme le négatif de lui-même, par des découpes dans de la soie flottante et insaisissable. L’imaginaire vient compléter la mémoire avec des images fantasmées d’un idéal lointain, où résonne la présence-absence.

Natalie Maximova – THERE IS NO SPOON

PHOTOGRAPHIE

Natalie Maximova – THERE IS NO SPOON

Projet de diplôme par Natalie Maximova

Mention Bien Cette œuvre est une interprétation de la possibilité que nous vivions dans une réalité générée par ordinateur, semblable à un jeu vidéo, inspirée par les idées de la théorie de la simulation. Le monde est construit comme un assemblage de structures sans âme, sans indication de temps ou de lieu. Le changement rapide des styles architecturaux tout au long de ce voyage explique l’ambiguïté de la théorie de la simulation et l’impossibilité de la prouver. Il y a des multitudes d’architectures et d’imaginations, il y a donc des multitudes de mystères. C’est un voyage à mi-chemin entre le rêve et le cauchemar. En l’absence d’une compréhension totale, que pouvons-nous faire d’autre que d’aller de l’avant ? Installation vidéo: animation CGI créée dans le moteur de jeu, son multicanal.

Manqin Zhang – I'm not a Loner

PHOTOGRAPHIE

Manqin Zhang – I'm not a Loner

Projet de diplôme par Manqin Zhang

I’m not a Loner est une installation basée sur des photos où Manqin agit comme une archéologue qui creuse dans la partie oubliée et insignifiante de la vie. L’œuvre se compose de trois toupies en résine, quatre blocs de béton, cinq tee-shirts, douze briquets et deux assiettes. En les traitant comme des artefacts historiques, l’œuvre entend construire un récit de l’histoire individuelle à travers des souvenirs, des relations et des objets. Alors que l’histoire individuelle décrit la peur, la colère et la culpabilité – personnelles, familiales, sociétales et historiques, Manqin souhaite accroître le rôle de l’individu dans l’histoire pour évoquer l’importance d’être soi-même et faire face à l’aliénation moderne.

Workshops

Tokyo summer university

PHOTOGRAPHIE

Tokyo summer university

Autre avec Milo Keller, MAP

In Summer 2019, thirteen students of ECAL Master in Photography  supervised by Milo Keller, traveled to Japan to develop thirteen personal projects in collaboration with Taisuke Koyama and TOKYO PHOTOGRAPHIC RESEARCH. From still and moving images to computer-generated photographic visuals, students’ artworks explore a wide variety of aspects of the Japanese megalopolis which is, once again, undergoing major transformations in preparation for the 2020 Summer Olympic Games. Some projects focus on concrete aspects of the city, from the destruction of small residential houses to the construction of the gigantic Olympic village and the conquest of new territories by the sea. Other works investigate particularities of Japanese culture such as food in a family setting, the desire to generate humanoid robots, the confusion of child and adult worlds in manga, Pichinko Gambling , the reinvention of Ikebana and the rising stars among young girls. Finally, works seek to visualise more abstract concepts such as loneline

Guardare l’utopia

PHOTOGRAPHIE

Guardare l’utopia

Workshop avec Milo Keller, MAP, Florian Amoser, Calum Douglas

L'utopie est invisible, seuls les utopistes peuvent la voir. Une classe de 12 étudiants du Master en photographie de l'ECAL/Université d'art et de design de Lausanne, en résidence à la Casa Corti à Pellio, Val d'Intelvi (Italie), a élaboré les concepts d'utopie et de communauté. Identifiant le malaise d'une génération piégée dans les réseaux sociaux, confuse entre la réalité et la sphère virtuelle, et ayant besoin d'établir de nouvelles valeurs, le groupe a développé une série de stratégies différentes : séances de méditation matinales, promenades au Monte Generoso, repas partagés et discussions pour produire des photographies et des vidéos qui, tout en s'éloignant progressivement de la réalité, atteignent des dimensions imaginaires qui oscillent entre utopie et dystopie, figuration et abstraction. Curateur Milo Keller Assistants Florian Amoser Calum Douglas Graphic Design Nicolas Polli biennaleimmagine.ch https://casacorti.org/

Mirage Club

PHOTOGRAPHIE

Mirage Club

Workshop avec Golgotha, MAP

Les images de synthèse (CGI) sont partout. Plus réelles que la réalité, les images créées par les logiciels 3D sont principalement utilisées dans les secteurs de la publicité et du divertissement. Le photoréalisme de ces visuels photographiques brouille les frontières entre le réel et le virtuel. Guidés par le studio Golgotha, les étudiants du Master Photographie de l’ECAL ont exploré les avantages et inconvénients potentiels de ces processus particuliers en recherchant leurs pouvoirs illusoires. Lors de Paris Photo, une installation immersive guidera les visiteurs dans un espace labyrinthique, traduction physique de la complexité de notre relation aux médias photographiques. https://vimeo.com/302879066

Global Market

PHOTOGRAPHIE

Global Market

Workshop

What does a global city look like? Over the course of one week, thirteen students of the newly-launched Master in Photography program at ECAL/ University of Art and Design of Lausanne, Switzerland were invited by Lorenzo Vitturi  to explore London. The city’s diversity makes it unique as a global capital of the arts, economics, scientific and technological research and developments. 37% of the city’s inhabitants were born outsidethe UK, the highest foreign-born population of any city in the world with over 300 languages spoken.  London is the contemporary Babel.  Each student was assigned a different area of London in orderto engage with, observe and discover the diversity and specificities of various different cultures, contexts and realities. The work presented here is the result of three intensive days of shooting, one night of editing, one day of printing, endingwith a performative presentation during Offprint at Tate Modern, where the images are combined and sequenced in order to reveal a new vision of London.  During Offprint, our thirteen students transform into merchants,lowering their prices as the evening approaches to aid in a successful sale, advising their customers not to combine still-lifes with portraits, or not to place studio-lighting next to natural light etc.

Workshop in Berlin

PHOTOGRAPHIE

Workshop in Berlin

Workshop

To celebrate the launch of a new master’s degree in photography at ECAL in 2016, the first year students worked together with Taiyo Onorato and Milo Keller (Head of Photography at ECAL) in Berlin for one week to produce a book about the city’s architecture in turmoil. Using the wide streets of Berlin as a blank canvas, the students were encouraged to interpret rather than document the spaces of the vast metropolis and build their own story of its distinctive character. The picturesdepict the shift that Berlin has undergone in the past, from the perspective of unexpected encounters, vacant spaces, countless construction sites and shared revelations. The book was printed and bound at Helmut Newton Foundation during the C/O Berlin Book Days, 29.9 – 2.10.2016. Participants: Johannes Bauer, Vilhelm Björndahl, Senta Simond, Nicolas Toulotte, Laura Zoccarato, Marc Asekhame, Calum Douglas, Bastien Gomez, Karla Hiraldo Voleau, Yuliya Khan, Stéphane Mocan, Eunwook Nam, Shin Young Park, Robert Swierczynski, Maria Tasula, Justinas Vilutis, Maria Grazia Grasso The book has been produced in collaboration with C/O Berlin for the Book Days 2016.

Programme

Cette section présente la liste des modules et cours détaillés pour chaque semestres du programme.

Semestre 1 2 3 4

Modules Communs (ECAL — HEAD)
  • Formation à la recherche I (3 ECTS)
  • Workshop transversal I (3 ECTS)

Modules Communs (Photographie, Design de produit et Type Design)
  • Cross Lectures I (4 ECTS)
  • Pré-Mémoire I (5 ECTS)

Modules (Photographie)
  • Appliquée I (10 ECTS)

  • Plasticienne I (5 ECTS)

     

Modules Communs (ECAL — HEAD)
  • Formation à la recherche II (3 ECTS)

  • Workshop transversal II (3 ECTS)

Modules Communs (Photographie, Design de produit et Type Design)
  • Cross Lectures II (4 ECTS)
  • Pré-mémoire II (5 ECTS)

Modules (Photographie)
  • Appliquée II (5 ECTS)

  • Plasticinenne II (10 ECTS)

     

Modules Communs (ECAL — HEAD)
  • Formation à la recherche III (3 ECTS)
  • Workshop transversal III (3 ECTS)
Modules Communs (Photographie, Design de produit et Type Design)
  • Cross Lectures III (3 ECTS)
  • Pré-mémoire III (6 ECTS)

Modules (Photographie)
  • Projet Master (5 ECTS)

  • Photographie plasticienne III (10 ECTS)

     

Modules Communs (ECAL — HEAD)
  • Travail théorique de Master
    (9 ECTS)
  • Travail pratique de Master
    (21 ECTS)

Retrouvez tous les documents du programme ci-dessous

Alumni

Justinas Vilutis
Karla Hiraldo Voleau
Shin Young Park
Alessia Gunawan
Johanna Hullar
PERSPECTIVES PROFESSIONNELLES

Photographe d’architecture, de design, de mode ou de nature morte, Photographe documentaire, Artiste photographe, Directeur·rice artistique, Editeur·rice photo, Chef·fe opérateur·rice, Enseignant·e...

AUTRES ALUMNI

Alina Frieske, Alessia Gunawan, Maxime Guyon, Johanna Hullár, David Luraschi, Eunwook Nam, Nicolas Polli, Senta Simond, Justinas Vilutis, Karla Hiraldo Voleau, Shin Young Park…

Équipe

Responsable

Milo Keller

Coordination

Adjoint artistique
Clément Lambelet

Assistants
Giacomo Bastianelli
Mahalia Taje Giotto

Professeur·e·s

Claus Gunti
Milo Keller
Anniina Koivu

Chargé·e·s de cours

Mariama Attah
Bruno Ceschel
Felicity Hammond
Elisa Medde
Marco de Mutiis
Chalres Negre

Intervenant·e·s

Nora Al­-Badri
Area of Work
Ann Christin Bertrand
Alain Biber
Harm van den Dorpel
Cécile B. Evans
Christophe Gaillard
Golgotha
Ethan Greenbaum
Dominic Hawgood
Joe Hamilton
Felicity Hammond
Lauren Huret
It’s Our Playground
Rachel de Joode
Nicolas Krebs & Taiyo Onorato
Kim Knoppers
Jonas Lindstroem
Lesley Martin
Alix Marie
Mazaccio & Drowilal
Lauren Moffatt
Simone C Niquille
Lonneke van der Palen
Antje Peters
Philip Schuette
Ada Sokol
Lucy Soutter
Thomas Traum
Anne de Vries
Letha Wilson
Qiu Yang
François Zajéga
Francesco Zanot