Pierre
Bouvier

Projets

Pierre Bouvier – Mémoire

Pierre Bouvier – Mémoire

Projet de mémoire avec Constance Rubini

Investigation sur le mobilier urbain, sur les exigences et les contraintes d'un design pour tous.

Objets-souvenirs pour le Musée Olympique

DESIGN INDUSTRIEL

Objets-souvenirs pour le Musée Olympique

Projet d’atelier avec Hector Serrano

A l’occasion de la réouverture du Musée Olympique, l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne a travaillé sur un concept d’objets-souvenirs réalisés pour la boutique du musée par des étudiants du Bachelor en Design Industriel suite à un workshop avec Hector Serrano, designer espagnol basé à Valence. Deux de ces projets devraient être disponibles prochainement à la vente dans la boutique du Musée. Le but de cette collaboration est de créer une collection de souvenirs qui reflètent l'esprit de l'Olympisme et du musée de manière contemporaine et ludique. Fort de son expérience dans ce domaine, le designer espagnol Hector Serrano a transmis aux étudiants les clés d'un objet-souvenir réussi. Les étudiants ont imaginé une trentaine de propositions qui ont été soumises à un jury composé d’employés du Musée Olympique et du CIO.

Accessoires de Vélo

DESIGN INDUSTRIEL

Accessoires de Vélo

Projet d’atelier avec Chris Kabel

Projet de 2e année avec Chris Kabel autour de l'accessoire de vélo.

Low-Tech Factory

DESIGN INDUSTRIEL

Low-Tech Factory

Projet d’atelier avec Chris Kabel

Pour sa 14e édition, les Designers’ Saturday de Langenthal offrent une carte blanche à l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne. C’est dans ce cadre que l’ECAL présente l’exposition « Low-Tech Factory », une sélection de machines conçues par des étudiants de Bachelor en Design industriel et de produit lors d’un projet de semestre mené par le designers Chris Kabel. A Langenthal, les usines sont omniprésentes. Pour cette carte blanche, il nous a semblé naturel de demander aux étudiants de réfléchir à la valorisation du processus de fabrication d’un objet, allant de la machine au produit fini. Ils ont ainsi expérimenté des principes de mise en forme simples et astucieux tels que le moulage, le thermoformage ou le tricotage, afin d’obtenir des produits finis. «Low-Tech Factory» aborde le thème de l’auto- production chère aux designers, en regroupant quatre machines ludiques qui produisent pendant toute la durée de l’exposition des bonnets, des sacs, des lampes et même du pop-corn!