Olivia
Wünsche

Projets

Olivia Wünsche – New State of Equilibrium

PHOTOGRAPHIE

Olivia Wünsche – New State of Equilibrium

Projet de diplôme par Olivia Wünsche

Mention Très bien Prix Profot New State of Equilibrium est une interprétation visuelle de ma quête spirituelle et de mes aventures psychédéliques. La paix intérieure, le sentiment d’être profondément connecté, l’amour infini pour le monde naturel et la soif de transcendance sont les thèmes centraux que j’ai essayé de visualiser tout au long de ce projet. Le livre et l’installation questionnent et investiguent des mécanismes et des limites de notre perception cognitive et sensorielle. En soulignant la présence simultanée du visible et de l’invisible, je veux remettre en question la vision matérialiste et séculaire qui semble encore régner dans notre culture occidentale.

Olivia Wünsche – Anima Mundi

DESIGN GRAPHIQUE

Olivia Wünsche – Anima Mundi

Projet de diplôme avec Vincent Jacquier, Jonathan Hares, Guy Meldem

Anima Mundi est un projet transmédia conçu pour remettre au goût du jour certaines vertus philosophiques des plus fondamentales.  Ce projet présente une recherche théorique et visuelle sur le mouvement «Deep Ecology» , qui encourage le développement d'un lien physique, intellectuel et surtout émotionnel avec la nature. Les différents aspects de cette thématique évoluent dans trois médias: un vidéo-collage dévoile une expérience immersive et sensorielle en parallèle d'un livre, qui offre une étude théorique et personnelle du sujet, le tout étant diffusé sur un site web.

Choix Multiples

DESIGN GRAPHIQUE

Choix Multiples

Projet d’atelier avec Gilles Gavillet, Jonathan Hares

Choix d'un sujet parmi une sélection imposé, d'un style editorial et d'un medium – soit livre, soit digital.

A Copy is a Meta-Original

DESIGN GRAPHIQUE

A Copy is a Meta-Original

Workshop avec Florian Lamm, Alice Franchetti

Redéfinir/réarranger un ancien magazine de photographie socialiste. Chaque étudiant a un an de magazine, ils forment des groupes et travaillent sur plusieurs années ensemble. Le texte est complement ignoré. Seulement les images réapparaissent. Elles sont utilisées d'une manière complètement différente qu'avant: ce qui veut dire qu'elles doivent être réarrangées, coupées, collées: faire quelque chose de nouveau, qui sort du matériel donné. A la fin du workshop chaque étudiant a un magazine agrafé de 40 pages. Ils sont ensuite tous reliés en un livre.