Silvio
Rebholz

Assistanat

USM Design Grant - 6TH EDITION

DESIGN INDUSTRIEL

USM Design Grant - 6TH EDITION

avec Christian Spiess, Fondation USM, Théâtre de Vidy

Avec pour but d’encourager l’innovation, la Bourse USM Design est attribuée chaque année par la Fondation USM  à un projet d’étudiant·e. Dans le cadre de cette 6e édition, les étudiant·e·s du Bachelor Design Indus-triel de l’ECAL, sous la direction du designer suisse Christian Spiess, ont  été invité·e·s à concevoir les nouvelles assises pour la terrasse du Théâtre de Vidy -Lausanne.

CIN CIN !

DESIGN INDUSTRIEL

CIN CIN !

avec Chris Kabel

Pendant un workshop d'une semaine avec le designer Chris Kabel, les étudiant.e.s de la BA Industrial Design ont été invité.e.s à concevoir un verre pour une boisson de leur choix, qu'il s'agisse d'un cocktail, d'une bière fraîche, d'un Negroni traditionnel ou simplement d'un verre à eau pour étancher leur soif. Les designs finaux reflètent les caractéristiques de la boisson ou soulignent la façon dont la boisson est préparée, servie et bue. Tous les verres ont été soufflés dans la cour de l'ECAL avec le soutien des artisan.e.s du fabricant de verre suisse Niesenglass.

Alex Nguyen – Potential Objects

DESIGN INDUSTRIEL

Alex Nguyen – Potential Objects

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Potential Objects est un projet sous forme de jeux vidéo/outil numérique en réalité virtuelle. Le jeu invite l’utilisateur·rice à un univers fictif dans lequel il peut se mouvoir et concevoir des objets à partir d’une bibliothèque d’éléments à imbriquer. Pour que le résultat des objets produits soit plus varié, ces éléments pourront être intégrés par d’autres utilisateur·rice·s.

Nima Kaufmann – Résilience

DESIGN INDUSTRIEL

Nima Kaufmann – Résilience

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Evoluant comme une parure ou comme des accessoires indépendants, le projet Résilience réunit les quatre éléments du bijou. L’essentiel de la recherche s’articule autour du fermoir, en valorisant un élément représentant le seul aspect fonctionnel du bijou. Cet attrait pour les éléments connecteurs résulte du travail qui m’a vu rallier les pratiques matérialisant mon quotidien : le design et la bijouterie. Ce récit d’alliages et de connexions, c’est aussi le récit physique de contrastes entre les propriétés froides et résistantes de l’acier qui le composent – lesquelles sont atténuées par les zones destinées à la préhension des bijoux et fabriquées en céramique techniques. Des contrastes visuels et sensoriels devenant ainsi les témoins d’interventions industrielles généralement étrangères à l’univers du bijou.

Emma Casella – Newo

DESIGN INDUSTRIEL

Emma Casella – Newo

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Newo est un kit pour nouveau-nés fabriqué en laine suisse. Ce produit est inspiré du Finnish Baby Box, un kit subventionné par l’Etat qui vient en aide aux jeunes mères dans le besoin. A travers ce produit, le but est de revalorisé la laine suisse, en crise depuis plusieurs années après la perte de son principal client, l’armée suisse. Ce matériau a besoin d’une nouvelle demande régulière, qui pourrait être satisfaite en offrant Newo par l’Etat suisse.

Masen Al-Saghir – Jabal

DESIGN INDUSTRIEL

Masen Al-Saghir – Jabal

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Jabal est une collection de vestes de montagne sans plastique, réparables et recyclables. Elle se compose d’une veste et d’une doudoune. Les fermetures ont été repensées par un système de pli, sans fermeture éclair. Elles permettent aussi d’ajuster la largeur de la veste en fonction du nombre de couches portées. Jabal est entièrement composée de matériaux durables : coton tissé à haute densité, cordons cirés et fermoirs en aluminium. Les coutures sont thermo-soudées avec un adhésif naturel. La doudoune est remplie d’Asclepiade, une plante aussi légère que la plume, mais deux fois plus isolante. Sa production ne nécessite ni produits chimiques, ni arrosage. Les matériaux sont séparables afin d’en faciliter le recyclage. Des patches imprégnés de résine sont fournis pour réparer les accrocs.

Paul Carluy – Waspy Stoner Couch

DESIGN INDUSTRIEL

Paul Carluy – Waspy Stoner Couch

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

« I want the most comfortable stoner couch. » Eli m’a demandé de lui créer un canapé de défonce pour sa marque ERL. J’ai choisi de décomposer cet objet volumineux et bien trop souvent opaque. Sur une structure en acier tubulaire, on ajoute des couches de revêtement. Le canapé superpose donc différents textiles, matières et volumes comme s’il s’agissait de vêtements. En été, une seule fine couche suffit tandis qu’en hiver, on revêt sa doudoune. A chaque nouvelle couche, un nouvel objet. On peut ainsi passer d’une chaise longue style Butterfly à un fauteuil rembourré dans lequel on peut s’affaler. Le choix du revêtement peut donc être fonctionnel et stylistique.

Léon Félix – Versatile – Système 01

DESIGN INDUSTRIEL

Léon Félix – Versatile – Système 01

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

En cherchant à répondre aux mêmes contraintes que mon père, fabricant de mobilier sur-mesure, j’ai défini un système et une logique de production standardisée. Versatile est un système de mobilier modulaire et déclinable pour des usages domestiques variés. Ce projet s’intéresse à l’évolution de l’entreprise familiale et à la question de sa transmission. Il conclut quatre années d’études en design industriel en mêlant artisanat et design, héritage et apprentissage.

Kim Lissy – Pragmatic Gear

DESIGN INDUSTRIEL

Kim Lissy – Pragmatic Gear

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Pragmatic Gear est une marque qui récupère des chutes et des fins de rouleaux dans diverses entreprises en Suisse. Les patrons sont conçus de manière à ne générer aucune perte. J’ai expérimenté cela en présentant dans un premier temps des sacs, puis j’ai, dans un deuxième temps, intégré des vêtements pour mon diplôme. Chaque typologie de vêtements et de sacs est construite de la même manière, mais avec des textiles différents, ce qui donne un tombé et une utilisation variés. Les pièces sont exclusives et limitées en nombre en fonction des arrivages.

Alexandre Desarzens – Mano

DESIGN INDUSTRIEL

Alexandre Desarzens – Mano

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Mano est un établi conçu pour se placer dans l’espace de chargement d’un vélo cargo. En proposant un espace de stockage ainsi qu’un plan de travail, Il permet de transformer le vélo en un atelier mobile. Face aux différentes nuisances engendrées par le trafic routier, les villes privilégient de plus en plus la mobilité douce aux véhicules classiques. Mano offre ainsi une alternative aux véhicules utilitaires, permettant aux artisans de se déplacer en ville sans encombre.

Marine Bouvard – Mistral

DESIGN INDUSTRIEL

Marine Bouvard – Mistral

avec Maddalena Casadei, Stephane Halmai-Voisard

Intéressée par l’objet comme témoin d’une civilisation, d’une culture, je suis retournée en Provence pour essayer d’identifier ce qui caractérise la mienne. Mistral est une ode au soleil, aux ombres, à la flânerie, au temps qui dure longtemps. Une recherche autour d’une matière végétale : la paille. Une rencontre avec une chapelière qui m’a transmis de son savoir et de son faire. La réalisation d’une collection d’objets qui jouent avec les ombres. La confection de chapeaux qui se transportent facilement, afin de pouvoir emporter un peu de Sud avec soi partout où l’on va.

Fanny Bichet – Gassy

DESIGN INDUSTRIEL

Fanny Bichet – Gassy

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Considérons le temps comme un outil. Dans un espace-temps, une série d’événements, de phénomènes et de transformations ont lieu. Consommer des produits de saison, c’est respecter les rythmes de vie de notre agriculture. La fermentation est un processus de conservation qui améliore les nutriments des fruits et légumes au fil du temps tout en développant un goût umami. Ce projet est constitué d’une série de trois bocaux pour la lacto-fermentation. La forme et la fonction font référence au sablier. Dans un sens, le liquide et le solide sont réunis, la fermentation est en cours. Dans l’autre, ils sont séparés pour faciliter le service. Accompagnée d’une édition de dix recettes, elle s’utilise comme un cycle par saison, où le plaisir de nos produits préférés est prolongé autant que décuplé.

Gabriel Hafner – La vie est une pause

DESIGN INDUSTRIEL

Gabriel Hafner – La vie est une pause

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Autant du côté de celui qui ose s’accorder un petit sommeil que de ses collègues envieux·euses de clore leurs paupières aussi, s’assoupir au bureau est souvent vu d’un mauvais œil. Le besoin de se cacher du regard des autres pour prendre un bref temps de repos, avec ou sans sommeil, donc « faire la sieste », a été le point de départ de ce projet qui clôture mes années à l’ECAL. Il s’agit d’une chaise longue, équipée de voiles en textile permettant de se retirer le temps d’une sieste. Destiné aux espaces semi-publics tels que les écoles, open spaces et bibliothèques, ce second espace « privé » offre à son utilisateur une sensation d’intimité, sans pour autant l’isoler totalement du milieu environnant.

Frederik Buchmann – Mush.Room

DESIGN INDUSTRIEL

Frederik Buchmann – Mush.Room

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Dans une société en constante production avec une obsolescence programmée des produits, il est nécessaire de questionner nos usages. Le mobilier des jeux olympiques actuels est souvent jeté ou revendu après deux semaines d’utilisation. Mush.Room propose une solution durable et économe d’ameublement pour un événement éphémère. Composée des cinq pièces essentielles, cette famille d’objet répond aux besoins élémentaires d’une chambre pour un court séjour. Leur matériau, le mycélium composite, est un mélange de fibres végétales et d’un champignon, le tout pressé à chaud ou ce dernier agit comme liant. Ces unités ne contiennent pas de colle nuisible à la santé et à la nature. Les composants se trouvent localement et continuent leur cycle de vie après compostage sans laisser de trace sur la planète.

Constance Thiessoz – MBK

DESIGN INDUSTRIEL

Constance Thiessoz – MBK

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

MBK est un bookshop mobile qui se déplace pour promouvoir et vendre des livres facilement. Ce bookshop peut être utilisé pour un événement temporaire à l’intérieur ou en extérieur tel qu’un salon du livre, une exposition, ou une design week. Sa structure compacte, sur roulettes, permet de le transporter et de le déplacer facilement. MBK est composé d’un présentoir pour les livres qui se déploie sur l’un des côtés et de l’autre une assise qui se déploie aussi afin de les consulter. Au centre de la structure sont placés des tiroirs qui permettent de stocker les livres. Un parasol peut être intégré au centre pour être abrité du soleil.

Agnes Murmann – NOE – Silent Table

DESIGN INDUSTRIEL

Agnes Murmann – NOE – Silent Table

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

L’acoustique a une grande influence sur notre bien-être. Les restaurants doivent souvent prendre des mesures pour l’améliorer. Noe est une table qui remplit cette fonction. Grâce à sa structure, elle absorbe le son. Elle est construite à la manière d’un bateau pour créer un espace vide dans le plateau. L’effet Helmholtz joue un rôle dans l’absorption : le son pénètre par les ouvertures, résonne dans l’espace vide et se transforme en chaleur.  Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter des matériaux poreux tels que des mousses et la table reste hygiénique. Elle est entièrement en bois, avec un plateau en contreplaqué et des fines lamelles en dessous. Grâce à cette construction, la table reste légère physiquement – mais aussi visuellement – et s’intègre donc bien dans différents restaurants.

Stéphane Mischler – Zénith

DESIGN INDUSTRIEL

Stéphane Mischler – Zénith

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Il nous est arrivé à toutes et tous un jour d’aller un rendez-vous dans un café, une terrasse, et de réaliser que la table à laquelle on est assis est bancale où penchée. Parfois le problème se règle facilement en la déplaçant, mais parfois il faut s’armer de patience, au risque de gâcher le rendez-vous. C’est dans le but de résoudre ce problème que j’ai créé Zénith : une table de café qui a la particularité de pouvoir orienter son pied à la pente grâce à une rotule afin que le plateau reste parfaitement horizontal. Ce problème se réglant en un clic, permet à Zénith de se faire oublier et ainsi de profiter de l’instant présent.

Jillian Reichlin – Sileo

DESIGN INDUSTRIEL

Jillian Reichlin – Sileo

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Sileo est un projet de social design, basé sur le principe de housing first qui a pour but de donner un toit à une personne sans abri pour qu’elle puisse se réintégrer à la société. Partant d’une base de cabane sur châssis existante, le challenge fut d’aménager l’intérieur de 10m2 pour que le lieu soit agréable à vivre et à moindre coût. Le projet rassemble quatre cabanes individuelles contenant un lit avec rangements, un dressing, un miroir, un bureau amovible, une chaise et des étagères. Tous ces éléments ont été designés en bois d’épicéa suisse et sont disposés dans la cabane de manière à prendre le moins d’espace possible. Deux autres cabanes servent pour l’une de cuisine commune et pour l’autre de sanitaires communs. Ce lieu serait encadré par une association genevoise d’aide aux SDF.

Yann Cistac – Desalinated Water Shower

DESIGN INDUSTRIEL

Yann Cistac – Desalinated Water Shower

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Cette douche publique, située sur les plages, utilise de l’eau désalinisée, directement pompée depuis la mer. Le système de dessalement, alimenté par énergie solaire, produit 60L d’eau claire par heure. L’assise abrite un caisson métallique qui protège l’ensemble des composants. Une fois dessalée, l’eau est stockée dans un réservoir de 1000L. Une pression sur le robinet enclenche un écoulement de 10 secondes. La volonté de ce projet est de populariser le principe de dessalement en l’introduisant dans notre quotidien. L’exposition des éléments permet de communiquer son fonctionnement au public.

Anaïs Lehmann – Line

DESIGN INDUSTRIEL

Anaïs Lehmann – Line

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Nous connaissons toutes et tous le fléau des déchets plastiques dans nos océans, mais saviez-vous qu’il y en a davantage dans nos sols ? C’est ce que dévoile le dernier rapport de la FAO (Food and Agriculture Organisation of the United Nations). En effet, avec ses pots, ses filets, et ses divers films, le plastique est omniprésent dans le secteur de l’agroalimentaire et nos terres agricoles sont polluées par les microparticules. Line est une alternative réutilisable et 100% naturelle aux films et toiles de paillage plastique. Faite de lin huilé à l’huile de lin, elle est très résistante et ne libère aucune microparticule chimique dans le sol. Ses systèmes de bandes tissées ou repliables lui offrent une grande souplesse d’utilisation pour diverses sortes de plantations avec des espacements variables.

Theodore Simon – Lari

DESIGN INDUSTRIEL

Theodore Simon – Lari

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Durant mon Bachelor en microtechnique, ma curiosité pour la technicité de la production a été affutée, en particulier pour l’élasticité des différents matériaux. Lari est issu d’une recherche sur les mécanismes flexibles, c’est-à-dire des mécanismes qui utilisent cette élasticité pour effectuer un mouvement, réduisant ainsi le nombre de pièces, simplifiant la production et facilitant le recyclage. Cette balance de cuisine, entièrement réalisée en plastique, est composée de deux pièces. L’élément pesé est disposé sur le plateau qui est relié à la base par deux lames flexibles parallèles. Ceci permet au plateau de rester à niveau. L’autre pièce est à la fois un indicateur flexible actionné par le mouvement du plateau, et permet l’étalonnage à zéro par son coulissement dans la base.

Célia Tourette – OneStall

DESIGN INDUSTRIEL

Célia Tourette – OneStall

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Plusieurs problèmes m’ont été rapportés par des vendeur·euse·s sur les marchés : il y a trop de pièces différentes, le temps d’installation est trop long, le stand est souvent trop coûteux, le transport n’est pas pratique et parfois, les parasols s’envolent et se gorgent d’eau. OneStall est un stand de marché. Facilement montable et démontable, il comprend un toit en textile et des plateaux pour présenter sa marchandise. Tout-en-un, sa structure est légère grâce aux profilés en aluminium qui se manchonnent et se vissent. Afin de ne pas les égarer, les vis sont maintenues par des circlips. Le stand peut être mis à niveau sur un sol en pente au moyen de pieds réglables. Enfin, le textile perlé protège les vendeur·euse·s, la marchandise et les consommateur·rice·s du soleil et de la pluie.

Timothée Lehmann – LL Rack

DESIGN INDUSTRIEL

Timothée Lehmann – LL Rack

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Les objets sont fabriqués avec des pneus recyclés – ce matériau est généralement brûlé et non réutilisé car on ne sait pas comment le réutiliser. Il permet de protéger le vélo et le mobilier existant. En été, de nombreuses personnes utilisent un vélo et l’espace devient rapidement saturé. LL Rack est un système alternatif. Il permet de créer des emplacements pour vélos sur le mobilier urbain, comme les poteaux ou les lampadaires.  Cette série de trois objets peut être utilisée sur des diamètres plus ou moins grands. Les pneus sont glissés comme une chaussette sur une pièce en acier inoxydable pour rendre difficile le vol des vélos.

Anaïs Rochat – Brise

DESIGN INDUSTRIEL

Anaïs Rochat – Brise

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Brise est une chaise lounge en bois et en tissu perforé permettant une meilleure circulation de l’air. De nos jours, les canicules sont des phénomènes de plus en plus fréquents. Les premières personnes qui en souffrent sont les personnes âgées pour qui il est plus dur de réguler leur chaleur corporelle. Puisqu’elles passent la majorité de leurs journées assises, j’ai décidé de retravailler leur fauteuil en mettant l’accent sur le rafraîchissement. En remplaçant la mousse et les différentes couches traditionnelles par du tissu perforé, je diminue le contact de la matière avec la peau. Ainsi, l’air peut circuler et garantir plus de fraîcheur.

Noémie Soriano – Matalàs

DESIGN INDUSTRIEL

Noémie Soriano – Matalàs

avec Maddalena Casadei, Stephane Halmai-Voisard

Chaque année, plus de 30 millions de matelas sont jetés en Europe. Malgré la mise en place de centre de démantèlement, seulement la moitié de ces matelas est recyclée. Ceux dont les matériaux n’ont pu être séparés finissent à l’incinération. L’usage excessif de colle et le mélange des différentes matières en sont la cause. Matalàs propose une alternative à cette problématique en prenant en compte son recyclage dès sa conception. Conçu en trois parties, il facilite l’extraction de la laine et des ressorts le composant. Il s’inscrit ainsi dans une économie circulaire.

Sophie van der Bij – Deky

DESIGN INDUSTRIEL

Sophie van der Bij – Deky

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Deky est un habit avec une sensation de plaid pour les personnes âgées ayant souvent froid. Sa forme ample et enveloppante permet aux ainé·e·s de se retrouver au chaud et de s’habiller sans effort à l’aide de velcro et de codes couleurs. Il est également idéal pour les ainé·e·s ne pouvant que faiblement bouger : les aides-soignant·e·s peuvent défaire les boutons arrière pour habiller la personne facilement. L’arrière plus court que l’avant, permet de porter Deky en position assise sans contrecoup et sans déranger les actions journalières. Le matelassage est composé d’une mousse polyester légère et chaude recouverte d’une gabardine douce et souple. Deky est un compagnon de tous les jours pour faciliter le quotidien de la personne en se réchauffant et en créant un sentiment de sécurité et de confort.

Laure Wasser – Eventa

DESIGN INDUSTRIEL

Laure Wasser – Eventa

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Eventa est un agenda adapté, indispensable à une personne âgée atteinte de troubles cognitifs, de la mémoire en particulier. Cet objet lui permet de rester autonome à la maison en toute sérénité. Sur la tablette de son choix, la personne âgée utilise une application digitale qui lui permet de contacter ses proches par SMS ou appels, et lui offre un agenda avec rappels sonores de ses événements quotidiens. Le clavier simplifié et adapté aux troubles de mémoire est intégré dans la coque de la tablette. Il permet une navigation dans l’application, de façon directe et non tactile. Le dispositif évolue en fonction de l’aggravation de la maladie. De plus les soignant·e·s et les proches peuvent interagir facilement avec Eventa par SMS ou en rajoutant des évènements pour un suivi constant du proche.

Clara Bertière – Yum

DESIGN INDUSTRIEL

Clara Bertière – Yum

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Lors d’une visite d’observation au CHUV, j’ai remarqué qu’il n’y avait pas de vaisselle spécifique pour les petits enfants. Les parents doivent le plus souvent apporter leurs propres verres ou couverts. C’est pourquoi j’ai créé Yum, un ensemble d’accessoires de vaisselle destinés au repas de l’enfant hospitalisé. L’ensemble en silicone comprend un rebord d’assiette pour les enfants ne pouvant utiliser qu’un seul bras, un support pour les pots en verre, ainsi que des manches à glisser sur les couverts et qui permettent d’améliorer la prise en main par l’enfant. Avec Yum, l’enfant est plus autonome et le repas devient plus ludique grâce aux couleurs et aux formes. Il devient un moment de convivialité avec les manches de couverts qui deviennent des compagnons de repas !

Lucie Herter – R2Home

DESIGN INDUSTRIEL

Lucie Herter – R2Home

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Chaque jour, 1800 radiosondes sont envoyées dans l’atmosphère afin de collecter des données et d’établir des prévisions météorologiques. Mais seulement 20% des instruments sont récupérés à travers le monde. R2Home est une solution développée par Yohan Hadjil, étudiant à l’EPFL pour contrer ce problème. C’est un robot parapente entièrement autonome qui se dirige vers un point d’atterrissage précis. Plus d'informations sur www.r2ho.me. Mon projet est une coque pour protéger ce mécanisme. J’ai donc utilisé des matériaux recyclables tels que le polypropylène expansé qui protège le système du froid, de la pluie et des chutes. La coque est composée de deux parties qui s’assemblent grâce à des pièces en PET. Design intuitif, pièces facilement remplaçables, écologiques car réutilisables, R2Home est la nouvelle génération de radiosondes.

Dario Aguet – R-D Earbuds

DESIGN INDUSTRIEL

Dario Aguet – R-D Earbuds

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Mon projet de diplôme est un écouteur démontable, conçu pour accéder à tous les composants internes afin de pouvoir les remplacer et les désassembler pour les recycler. Il existe des centaines d’écouteurs dans le monde, de toutes les tailles et de tous les designs, mais ils ne sont pas réparables et, à la fin de leur vie, ils ne sont pas recyclés. Le design de ces écouteurs est directement lié au monde de la désassemblabilité afin que les consommateur·rice·s puissent changer les pièces si elles se cassent et ne pas avoir à acheter un nouveau produit. A la fin de la vie du produit, tous les matériaux peuvent être recyclés grâce à la facilité de démontage. Ces considérations, qui sont le résultat de décisions prises lors de la conception du produit, justifient mon approche du design.

Junkyard Diving

DESIGN INDUSTRIEL

Junkyard Diving

avec Philippe Malouin

"La forme suit la fonction" est une expression attribuée à l'architecte moderniste Louis Sullivan. C'est une affirmation qui est tout à fait pertinente pour le design industriel. D'autre part, la forme peut parfois aussi déterminer la fonction dans un processus d'exploration inverse. Au cours de la semaine de workshop avec Philippe Malouin, les étudiants ont été encouragés à rechercher de nouvelles fonctions inspirées par des formes trouvées dans un centre de recyclage de métaux. Dans ce processus, des découvertes et des associations aléatoires ont été faites pour générer un vocabulaire de formes nouveau et surprenant.

Projets

Ecal×Yamaha Sound Machines

DESIGN DE PRODUIT

Ecal×Yamaha Sound Machines

avec Camille Blin

Les étudiant·e·s en Master Design de Produit de l’ECAL/Ecole cantonale d’art de Lausanne ont créé, en collaboration avec la marque japonaise Yamaha et son Design Laboratory, de nouvelles typologies de lecteurs de musique afin de répondre aux nouvelles pratiques liées à l'écoute du son. Sous la direction de Camille Blin, responsable du projet, les étudiant·e·s ont d'abord étudié et documenté différents processus et modes d'écoute contemporains, notamment par le biais de photographies et de vidéos. L'objectif était de créer une cartographie de ces pratiques. Dans un deuxième temps, ils·elles ont transcrit et appliqué ces résultats à de nouveaux dispositifs d’écoute du son: la pertinence et l'innovation étant essentielles dans cette phase du projet. Enfin, avec l'aide de spécialistes du Yamaha Design Laboratory basés à Hamamatsu (Japon) et Los Angeles (USA), ils·elles ont transformé les qualités formelles et techniques de leurs concepts initiaux en prototypes. Avec une attention particulière portée aux détails et aux matériaux, six projets ont ainsi été finalisés et sont désormais exposés dans une installation imaginée par Anthony Guex. L'exposition présente  un lecteur de musique qui offre aux musicien·ne·s une nouvelle façon de pratiquer leurs instruments grâce à l'intelligence artificielle; une installation qui répond à la demande croissante de concerts en live à domicile en utilisant une combinaison de son et de lumière pour simuler un véritable environnement performatif; des instruments ASMR qui offrent aux auditeur·trice·s un moment d'apaisement en alliant mouvements et sons relaxants; une enceinte domestique qui permet une transition plus fluide entre les différents lecteurs de musique couramment utilisés à la maison; une platine vinyle qui offre une expérience inattendue en affichant la rotation d’un disque à la verticale sur un piédestal, et finalement une enceinte qui permet à l’utilisateur·rice d’écouter sa musique en utilisant son objet préféré comme déclencheur.

Silvio Rebholz – On the Way to Work with…

DESIGN DE PRODUIT

Silvio Rebholz – On the Way to Work with…

par Silvio Rebholz

Mention Excellent Prix EXECAL On the Way to Work with... est une série d’interviews vidéo au cours de laquelle j’accompagne des designers, des artistes et autres créateur·rice·s sur leur chemin du travail. Pour chaque épisode, j’ai conçu un véhicule ou dispositif pour caméra adapté aux invités et à leur moyen de transport. Ces objets sur-mesure sont conçus pour créer un cadre d’interview surprenant et permettre la captation d’entretien sur le vif, en équipe réduite. Le trajet quotidien entre le domicile et le lieu de travail est une transition entre la vie privée et la vie professionnelle et constitue la scène d’une interview qui met en lumière la personnalité des invités et leur passion pour leur métier. Par cette série, je développe un projet personnel dans le prolongement de ma pratique de designer de produits.

Diplôme 2021

DESIGN DE PRODUIT

Diplôme 2021

avec Camille Blin, Augustin Scott de Martinville

Projet de diplôme 2021 www.ecal-diplomes.ch

ECAL x RBM by Flokk: The Future of School Seating

DESIGN DE PRODUIT

ECAL x RBM by Flokk: The Future of School Seating

avec Camille Blin

Une architecture, une technologie et un design innovants participent à l'avenir de l'éducation, défiant les normes pour ceux qui créent des espaces d'apprentissage. Le fabricant de meubles danois RBM s'est ainsi lancé dans un projet de design d'un semestre avec des étudiants de l'ECAL. «Quel défi pour les étudiants: collaborer avec une marque importante afin de créer des expériences du futur en se servant de leurs expériences du passé! Back to school and to the future! » explique Alexis Georgacopoulos, directeur de l'ECAL. Basé sur le titre, The Future of School Seating, les étudiants de 1re année en Master Design de Produit ont travaillé avec le responsable du programme et designer Camille Blin, assisté de Margo Clavier, pour explorer des alternatives à la chaise d'école traditionnelle utilisée aujourd'hui, en particulier pour les enfants âgés de 6 à 12 ans. Une sélection des concepts imaginés sera exposée exclusivement à la Stockholm Design Week. «Nous avons demandé aux étudiants de l'ECAL de réinventer la chaise d'école traditionnelle et de concevoir un produit qui s'intègre parfaitement dans la culture de fonctionnement des futurs environnements d'apprentissage. Nous savons que les façons d'enseigner et d'apprendre sont plus diverses que jamais et nous sommes ravis de montrer quelques grands concepts réalisés par les étudiants en Master Design de Produit – une nouvelle génération de designers très talentueux.» estime Oystein Austad, Design Manager chez RBM par Flokk. Situé à l'intérieur de Konstnärshuset, une étonnante galerie d'art historique basée dans le centre de Stockholm, Education Reimagined invite les visiteurs à découvrir une exposition interactive de concepts inspirants présentés par les étudiants eux-mêmes. Les visiteurs de la Stockholm Design Week peuvent avoir un aperçu fascinant de la façon dont les jeunes designers envisagent les espaces éducatifs du futur.

Evénements

ECAL MILANO 2023: The Salone Pick-Up,18–23.04.2023,Salone Satellite

EXPOSITIONS

ECAL MILANO 2023: The Salone Pick-Up,
18–23.04.2023,
Salone Satellite

A l'occasion du Salon du meuble de Milan (17-23 avril 2023), l'ECAL présente The Salone Pick-Up du designer Silvio Rebholz, diplômé du Master Design de produit: une série d’interviews originales et surprenantes réalisées en direct, oscillant entre le Salone Satellite et le Salone del Mobile aux côtés de personnalités phares de la foire.

ECAL MILANO 2023: Junkyard Diving,17–23.04.2023,House of Switzerland

EXPOSITIONS

ECAL MILANO 2023: Junkyard Diving,
17–23.04.2023,
House of Switzerland

A l'occasion du Salon du meuble de Milan (17-23 avril 2023), l'ECAL présente Junkyard Diving à la House of Switzerland. Sous la direction du designer Philippe Malouin, les étudiant·e·s du Bachelor en Design Industriel invitent à se questionner sur nos habitudes de consommation, le rôle des designers et le monde de demain.