Angèle
Marignac-Serra

Assistanat

BLI × ECAL

PHOTOGRAPHIE

BLI × ECAL

avec Matthieu Gafsou

La collaboration entre l’ECAL et le BLI touche à des enjeux contemporains qui animent particulièrement les étudiants-es-x de l’école: notre rapport aux minorités et la manière adéquate de les représenter. On a longtemps toléré, voire encouragé dans le milieu de la photographie, une attitude anthropologique paternaliste. Les mentalités ont évolué, et les jeunes artistes de l’ECAL ont entretenu un rapport d’égal à égal avec les diverses communautés qu’ils-elles ont rencontrées. L’élaboration des images a nécessité un langage qui a permis aux étudiant-e-x-s de se positionner relationnellement à autrui et d’installer des protocoles en adéquation avec leurs propres valeurs et celles des personnes qui ont été de l’autre côté de l’objectif. Les images nous donnent à voir un panorama complexe, multiple, de la diversité culturelle de notre ville et nous démontre que les rencontres et les mélanges sont possibles et féconds. Matthieu Gafsou, photographe et enseignant.

Workshop with Geray Mena

PHOTOGRAPHIE

Workshop with Geray Mena

avec Geray Mena

Le workshop s'est articulé autour de la dissolution des genres au sein de la photographie : Documentaire, Mode, Nature Morte et Portrait. Les étudiant-e-x-s ont établi des ponts entre pratiques commerciales et artistiques.

Workshop avec Elizaveta Porodina

PHOTOGRAPHIE

Workshop avec Elizaveta Porodina

par Maude Bally, Ettore Bruni, Adel Debabéche, Rebecca Dubuis, Sofia Grytsiv, Belinda Kiela, Lester Kielstein, Eliot Pizzera, Melanie Rengifo, Inès Riber, Ashley Schneiter, Héloïse Tourrenc, Kristina Yenza, Johanna Bommer, Jennica Folkesson, Lorane Hochstätter, Cyriane Rawyler, Seraphine Sallin-Mason, Rose Graf, Lee Eggenschwiler, Fredrik Maag, Emanuele Delpozzo, Hector Codazzi, Maël Le Guével

Dans le cadre de ce workshop, Elizaveta Porodina a demandé aux étudiants-es-x d'explorer le thème "AFTERHUMAN". Ce thème ouvre des perspectives pour capturer des paysages futuristes, représentant la fusion potentielle de la technologie et de l'humanité. Pensez à dépeindre visuellement la coexistence de l'intelligence artificielle, de la cybernétique ou de la biotechnologie avec des éléments naturels. Expérimentez avec des techniques innovantes pour transmettre un sentiment d'évolution ou de transcendance. Cette exploration invite les photographes à interpréter de manière créative et à narrer visuellement un avenir au-delà de l'expérience humaine conventionnelle.

Accrochage photographique

PHOTOGRAPHIE

Accrochage photographique

avec Laurence Bonvin

Durant deux semestres, les étudiant-e-x-s de deuxième année ont développé des projets sur la thématique Reclaiming Water. Ils-elles ont été invité-e-x-s à questionner et produire des images en relations avec les innombrables enjeux politiques, sociaux, économiques, humains et environnementaux liés à l'eau. A qui appartient-elle? Appartient-elle? Est-ce un bien commun ou une ressource commercialisable? Comment adresser visuellement ces questions?

Essais Photographiques

PHOTOGRAPHIE

Essais Photographiques

avec Matthieu Gafsou

En deuxième année, le cours Essais photographiques permet d'exercer une pratique photographique documentaire  –dans une logique de relation au réel, à quelque-chose qui s’ancre dans un ici et un maintenant. Cette année, les étudiant-e-x-s ont travaillé sur une thématique liée à l'écologie au sens large: un objet de départ très précis et concret (un jardin de permaculture, des militant-e-x-s de Extinction Rebellion, la documentation de sites pollués, la rencontre de personnes travaillant avec des animaux autres qu'humains), d’une approche plus large et multiple, ou personnelle.

PRATIQUE PHOTOGRAPHIQUE

PHOTOGRAPHIE

PRATIQUE PHOTOGRAPHIQUE

avec Maxime Guyon

« Sculpture » est un thème intentionnellement large pour donné à ce projet de semestre afin de stimuler l’expérimentation et la liberté de réalisation. La Sculpture est un médium artistique permettant de réaliser des formes en volume grâce à d’innombrables techniques qui ont été manié depuis l’ère Paléolithique jusqu’à notre société contemporaine. Il s’agit d’un projet ambitieux où chaque étudiant-e-s devra accomplir une série d’images soulignant leurs créations grâce une technique poussée de la composition et de la lumière en studio. Créer une sculpture est l’exercice d’une vie entière pour certains artistes, pour d’autres une manière spontanée d’élaborer un corpus de travail frénétique.

ECAL × JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell

PHOTOGRAPHIE

ECAL × JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell

avec Milo Keller, Florence Tétier, Nicolas Coulomb, Calypso Mahieu

L'exposition Under Your Smell propose une expérience hypnotique et immersive au siège de Jean Paul Gaultier en imaginant de nouvelles définitions de beauté et d’expression corporelle.  Sous la direction de Florence Tétier et Nicolas Coulomb, les étudiant·e·s de 3ème année Bachelor Photographie ont donné vie aux parfums iconiques de la marque à travers une expérience photographique immersive. Lors de la première saison, avec la complicité de Claude Emmanuelle Gajan Maull, les jeunes photographes ont fluidifié les flacons iconiques avec leurs silhouettes sexuées - Le Mâle, Le Classique, Le Beau et La Belle - dans une nouvelle perspective LGBTQIA+. Pour cette nouvelle saison, le projet évolue autour du parfum Scandal, avec la création de natures mortes dans lesquelles les textures liquides, sèches et organiques contrastent pour évoquer l'essence du parfum, le design de son flacon et ses complexités. Par la mise en scène, les parfums deviennent la toile de fond d'histoires de transgression et de projections fantastiques. En plus des impressions monumentales sur tissu, des coussins-images géants invitent le public à s'allonger et à célébrer la fluidité des genres et les définitions toujours changeantes de la beauté et de l'expression de soi.

Projets

ECAL × JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell

PHOTOGRAPHIE

ECAL × JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell

avec Milo Keller, Florence Tétier, Nicolas Coulomb, Calypso Mahieu

L'exposition Under Your Smell propose une expérience hypnotique et immersive au siège de Jean Paul Gaultier en imaginant de nouvelles définitions de beauté et d’expression corporelle.  Sous la direction de Florence Tétier et Nicolas Coulomb, les étudiant·e·s de 3ème année Bachelor Photographie ont donné vie aux parfums iconiques de la marque à travers une expérience photographique immersive. Lors de la première saison, avec la complicité de Claude Emmanuelle Gajan Maull, les jeunes photographes ont fluidifié les flacons iconiques avec leurs silhouettes sexuées - Le Mâle, Le Classique, Le Beau et La Belle - dans une nouvelle perspective LGBTQIA+. Pour cette nouvelle saison, le projet évolue autour du parfum Scandal, avec la création de natures mortes dans lesquelles les textures liquides, sèches et organiques contrastent pour évoquer l'essence du parfum, le design de son flacon et ses complexités. Par la mise en scène, les parfums deviennent la toile de fond d'histoires de transgression et de projections fantastiques. En plus des impressions monumentales sur tissu, des coussins-images géants invitent le public à s'allonger et à célébrer la fluidité des genres et les définitions toujours changeantes de la beauté et de l'expression de soi.

Angèle Marignac-Serra – Isula Anima

PHOTOGRAPHIE

Angèle Marignac-Serra – Isula Anima

par Angèle Marignac-Serra

« Au moment où tout se régénère, je déambule sur l’île de mes ancêtres. Ce livre capture la rencontre avec les âmes de ce lieu et l’invisible. Je me confronte à un monde géologique rude et confidentiel. Plus aucun membre de ma famille proche n’y réside. Les différents protagonistes constituent des indices, des traces arborant les trois règnes du vivant. Ils deviennent mon clan. Je deviens une archéologue de ce territoire. Animée par les croyances ancestrales vernaculaires, les paysages s’anthropomorphisent. C’est un hommage à la nature secrète, à l’imperceptible, à la recherche d’un visage dans la pierre, les arbres, le ciel. Je laisse place à mon imaginaire et fantasme des ruines modernes telles des signes posthumes. La frontière avec la mort devient de plus en plus tangible.»

Workshop Mårten Lange

PHOTOGRAPHIE

Workshop Mårten Lange

avec Mårten Lange

L’échec est nécessaire et fait partie du développement artistique qui s’articule par la prise de risque, la chance, l’ambition, la peur et la liberté. Le but du workshop était de réussir à photographier, éditer et séquencer une série d’images sur le thème de l’échec. Les résultats finaux sont présentés dans des formes diverses : éditions, simples tirages ou accrochages plus complexes et vidéos.

Essais Photographiques

PHOTOGRAPHIE

Essais Photographiques

avec Matthieu Gafsou

La simple évocation du terme animal pose déjà des questions ; la plus générale de toutes est la suivante: appartenons-nous, en tant qu’humains, à ce règne, où en sommes-nous devenus totalement étranger·e·x·s ? Il ne s’agit pas ici de répondre à une telle question mais de saisir que la césure entre humains et non humains est extrêmement forte dans notre société – la seule de l’histoire humaine qui ait forgé une telle frontière. Pourtant l’animal est partout dans notre quotidien. Il y a l’animal que l’on mange, ou que l’on refuse de manger, celui que l’on domestique, celui qui habite notre – son ? – milieu, celui que l’on chasse, celui que l’on met en cage dans des zoos, celui que l’on étudie, que l’on protège, etc... On parle aujourd’hui de la sixième extinction de masse de la biodiversité. Ce contexte qui est aujourd'hui le nôtre complexifie notre relation au vivant et aux animaux en particulier. Nous sommes contraint·e·x·s de repenser notre relation aux Autres et prenons conscience que le vivant est un maillage complexe au sein duquel nous n’avons pas toute la place. En outre, les recherches scientifiques récentes ont fait exploser la théorie cartésienne de l’animal-machine et démontrent que nous ne sommes pas les seul·e·x·s à avoir développé une intériorité. Au cours de ce projet mené sur une année entière, il a été demandé aux étudiant·e·x·s de produire une série qui aborde une ou plusieurs des thématiques associées au monde animal, selon la forme de leur choix mais en utilisant le réel comme matière première.

Accrochage Photographique

PHOTOGRAPHIE

Accrochage Photographique

avec Laurence Bonvin

Comment passer de la bidimensionnalité de l’image à la pluridimensionnalité de l’expérience? Comment introduire des notions d’espace, de volume, de tactilité, de sensualité, dans les images et dans la manière de les présenter? Si les images peuvent nous permettre de créer de nouveaux liens avec le monde, comment éventuellement sortir d’une vision essentiellement basée sur la technique, une vision perspectiviste et anthropocentrée? Comment imaginer et représenter ce que serait une représentation détachée de notre point de vue humain? Dans notre culture une séparation a été établie entre culture et nature. Cette dichotomie a déterminé notre manière de voir, de comprendre et de représenter le monde qui nous entoure. Comment créer des images du vivant, de la « nature » qui iraient au-delà de cette distinction et de ce point de vue? Des images qui contribuent à recréer un lien avec ce qui est non-humain: le végétal, le minéral, l’animal, le cosmique. Qu’est-ce que sent et perçoit un animal, une plante, un objet, un arbre, la terre?

Carhartt WIP × ECAL

PHOTOGRAPHIE

Carhartt WIP × ECAL

avec Nicolas Poillot

Au début de cette année, Carhartt WIP s'est associé avec l’ECAL/Ecole cantonale d'art de Lausanne, en invitant des étudiant-e-x-s en Bachelor Photographie à interpréter à leur manière certaines des pièces emblématiques de la marque de vêtements américaine, laquelle développe ses propres collections à partir des habits de travail Carhartt originaux. Les étudiant-e-x-s, dirigé-e-x-s par le directeur artistique Nicolas Poillot, ont ainsi produit un reportage éditorial, qui a été intégré dans le dernier numéro de «WIP Magazine» publié par Carhartt WIP et dont certaines images seront exposées à l’ECAL à l’occasion du lancement de cette publication.

Pratique photographique

PHOTOGRAPHIE

Pratique photographique

avec Milo Keller

Lausanne Lumières - 2020

Lausanne Lumières - 2020

avec Angelo Benedetto, Vincent Jacquier, Clément Lambelet, Florian Pittet

Le projet a impliqué une cinquantaine d’étudiant·e·s réparti·e·s en groupes de deux. Issu·e·s des Bachelors en Design Graphique, en Media & Interaction Design et en Photographie du Département Communication Visuelle de l’ECAL, il·elle·s ont été encadré·e·s par Angelo Benedetto, Vincent Jacquier, Clément Lambelet et Florian Pittet assistés de Kylan Luginbühl, Amaury Hamon et Julien Gurtner. Sur les 25 séquences produites, 11 ont été retenues afin d'être projetées sur la tour. https://www.lausannelumieres.ch

Evénements

ECAL×JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell,10–12.11.2022,Paris

EXPOSITIONS

ECAL×JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell,
10–12.11.2022,
Paris

Du 10 au 12 novembre, Jean Paul Gaultier ouvre les portes de son siège parisien au grand public. Pendant Paris Photo, la Maison s’associe à l’ECAL pour présenter l’exposition de photographie Under Your Smell. Les étudiant·e·s du Bachelor Photographie y exposent leur interprétation des parfums Gaultier.

ECAL x Jean Paul Gaultier: Smells Like Queer Spirit,05.02–24.04.2022,Musée des beaux-arts, Le Locle

EXPOSITIONS

ECAL x Jean Paul Gaultier: Smells Like Queer Spirit,
05.02–24.04.2022,
Musée des beaux-arts, Le Locle

Du 5 février (vernissage le 4 février à 18h) au 24 avril 2022 au Musée des beaux-arts du Locle, l'ECAL présente l'exposition «Smells Like Queer Spirit» réalisée en collaboration avec Jean Paul Gaultier par les étudiant·e·s de 3e année en Bachelor Photographie, sous la conduite de Florence Tétier et Nicolas Coulomb (Novembre). Namsa Leuba et Erwan Frotin, deux tous diplômé·e·s en Bachelor Photographie à l'ECAL, seront également à l'honneur par le biais de deux expositions monographiques.

Articles

ECAL×JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell

PARTENARIAT

ECAL×JEAN PAUL GAULTIER: Under Your Smell

L'exposition Under Your Smell propose une expérience hypnotique et immersive dans le siège de Jean Paul Gaultier en imaginant de nouvelles définitions de beauté et d’expression corporelle. Sous la direction de Florence Tétier et Nicolas Coulomb, les étudiant·e·s de 3ème année Bachelor Photographie ont donné vie aux parfums iconiques de la marque à travers une expérience photographique immersive.