300 000 km/s

André Andrade – 300 000 km/s

La probable future expansion du territoire de l’Homme sur Mars nous amènera à communiquer via un Internet interplanétaire. L’éloignement entre les deux astres ne permettra physiquement pas l’instantanéité d’Internet telle qu’on la connaît sur Terre.  Mon projet met en évidence la limite de la vitesse de communication à travers la visualisation simplifiée d’un « ping » (c’est-à-dire un aller-retour) permanent entre la Terre et Mars. Dans un monde où tout s’accélère, « 300'000 km/s » illustre symboliquement les limites de la physique et évoque une patience à laquelle nous ne sommes plus habitués.

Projet de diplôme (2018) par André Andrade

Professeur·e·s
Alain Bellet, Christophe Guignard, Gaël Hugo

La probable future expansion du territoire de l’Homme sur Mars nous amènera à communiquer via un Internet interplanétaire. L’éloignement entre les deux astres ne permettra physiquement pas l’instantanéité d’Internet telle qu’on la connaît sur Terre.

Mon projet met en évidence la limite de la vitesse de communication à travers la visualisation simplifiée d’un « ping » (c’est-à-dire un aller-retour) permanent entre la Terre et Mars. Dans un monde où tout s’accélère, « 300'000 km/s » illustre symboliquement les limites de la physique et évoque une patience à laquelle nous ne sommes plus habitués.


diplome_MID_2018_04.jpg
Photo ECAL/Calypso Mahieu
closeup.jpg
Photo ECAL/Calypso Mahieu