Postgram

Sebastian Vargas – Postgram

Mon bot automatique Postgram se consacre à la pratique du «fair-hacking». Grâce au compte instagram @postgram, il repère toute nouvelle photo publiée et utilise ses données de géolocalisation pour trouver une personne vivant à proximité. Mon téléphone l'ajoute automatiquement à ma liste de contacts en se servant de l'annuaire public et lui envoie une carte postale de l'image publiée. Je communique chaque envoi et propose une rencontre qui peut être filmée.  Postgram  oppose données privées, publiques et fabrication d'image en appliquant un procédé de «fair-hacking» des services publics.

Projet de diplôme (2015) par Sebastian Vargas

Professeur·e·s
Alain Bellet, Cyril Diagne, Christophe Guignard, Gaël Hugo

Mon bot automatique Postgram se consacre à la pratique du «fair-hacking». Grâce au compte instagram @postgram, il repère toute nouvelle photo publiée et utilise ses données de géolocalisation pour trouver une personne vivant à proximité. Mon téléphone l'ajoute automatiquement à ma liste de contacts en se servant de l'annuaire public et lui envoie une carte postale de l'image publiée. Je communique chaque envoi et propose une rencontre qui peut être filmée.

Postgram oppose données privées, publiques et fabrication d'image en appliquant un procédé de «fair-hacking» des services publics.