Feed

Type

Formation

Savoir-faire

Années

2006 2024
Workshop Marie-Caroline Hominal / Pierrine Poget

ARTS VISUELS

Workshop Marie-Caroline Hominal / Pierrine Poget

Sans craindre le grand écart, le BAAV invite deux personnalités pour ses workshops semestriels, Pierrine Poget, auteure et poète, et Marie-Caroline Hominal, danseuse et performeuse, toutes deux de Genève. La première, décrite par un étudiant comme une « ostéopathe du cerveau »  convie un groupe d’étudiant.e.x.s à faire famille avec les voix dans sa tête, quand la seconde  convie les corps dans l’espace de la fête pour une performance dans le studio cinéma de l’ECAL.

L’archive comme acte créatif : le cinéma absolu de Gregory J. Markopoulos et l’utopie du Temenos

ARTS VISUELS

CINEMA

ARTS VISUELS

CINEMA

L’archive comme acte créatif : le cinéma absolu de Gregory J. Markopoulos et l’utopie du Temenos

avec François Bovier

Les artistes qui produisent des archives à partir de leur propre œuvre appréhendent l’activité archivistique comme un geste créatif : ici, l’archive devient littéralement une œuvre. Parallèlement à la « pulsions d’archives » qui traverse l’art contemporain depuis les années 1960, ce projet de recherche interroge l’« agentivité performative » des archives lorsqu’elles se constituent à partir d’« actes d’image ». Le corpus sélectionné repose sur un cas extrêmement singulier, le travail cinématographique de Gregory J. Markopoulos (1928-1992) et les archives du Temenos.

Julie Wuhrmann – Untitled

ARTS VISUELS

Julie Wuhrmann – Untitled

par Julie Wuhrmann

« Je suis gueïe, eh toi tu aïe guette aussie ? » Guillaume Dustan, “Queer”“, e.m@le, n°66, 1999 “Je suis gueïe, eh toi tu aïe guette aussie?” Guillaume Dustan, “Queer”, e.m@le, n°66, 1999

Ysé Willemin – Move in/Move out/Move on

ARTS VISUELS

Ysé Willemin – Move in/Move out/Move on

par Ysé Willemin

(Ah, ah-ah, ah-ah) (Ah-ah, ah-ah-ah-ah) (ah-ah) (Ah, ah, ah-ah) Parce que quand l’amour n’est plus là Il y a toujours la justice Et quand la justice n’est plus là Il y a toujours la force Et quand la force disparaît Il y a toujours maman, hi maman (Ah, ah) (Ah, ah, ah-ah) Je n’ai pas le choix, je ne sais pas ce qu’il faut faire Alors tiens-moi, maman, dans tes longs bras Dans tes bras automatiques, tes bras électroniques Dans tes bras Alors tiens-moi, maman, dans tes longs bras Tes bras pétrochimiques, tes bras militaires Dans tes bras électroniques (Ah, ah-ah)

Florentina Walser – Don’t touch my car!!! & You’re so hilarious, next time the circus comes to town I’ll sell you as a clown

ARTS VISUELS

Florentina Walser – Don’t touch my car!!! & You’re so hilarious, next time the circus comes to town I’ll sell you as a clown

par Florentina Walser

Il y a pas mal d’ambiguïté entre la véritable idéation du PORTRAIT et le jeu imaginatif / de rôle, presque un jeu de déguisement – déguisement AU SENS LE PLUS LARGE DU TERME, l’idée de se regarder d’un point de vue extérieur. Cela me fait me demander qui ou quoi est réellement COMPOSÉ ici : s’agit-il vraiment de l’ORDRE DES CHOSES (ou d’une VERSION sociale, politique, visuelle, formelle, physique, scientifique de l’imitation), comme on pourrait facilement le conclure ? S’agit-il d’un plaisir de proxy pour quelqu’un – ou plutôt pour quelque chose – d’autre ? Ou est-ce que le désir d’imaginer lui-même est une émotion / activité par proxy… ? Ce qui suit est un ballet de violence parfaitement chorégraphié, car comme nous le savons, parler du Camp, c’est le trahir. Et cela, il faut le respecter !

Lou-Anna Ulloa del Rio – Cinétoile et Life is filled with secrets and treasures everywhere

ARTS VISUELS

Lou-Anna Ulloa del Rio – Cinétoile et Life is filled with secrets and treasures everywhere

par Lou-Anna Ulloa del Rio

« Je pense que l’objectif de l’installation artistique devrait être de créer une expérience entre les objets afin que les spectateur·ice·s soient transporté·e·s hors d’elleux-mêmes pour reconnaître un monde plus vaste et plus complexe. » – Julie Becker

Shkelqim Qestaj – Cirque d’amour

ARTS VISUELS

Shkelqim Qestaj – Cirque d’amour

par Shkelqim Qestaj

Le ciel manque d’ailes. Nous cherchons encore ces places. Celles pour s’aimer et s’enlacer. Confort moderne. Au matin sans étoiles, tu m’amènes des roses, je te renvoie avec des épines. Corps et âme périmés. On ne lâche jamais l’ombre pour la proie. L’équilibre est notre loi. On part pour explorer ce qui se trouve derrière le mur. On peut marcher sans danger sur une corde raide. Danser sans choir dans le vide. Ce vide affreux, c’est sûrement ton indifférence. Conseil non avenu Sur la grande place de ma conscience, J’ai drifté. Dans ce cercle infini Un cirque d’amour, dans lequel je me suis perdu.

Lylou Müller – My safe space isn’t my safe space anymore

ARTS VISUELS

Lylou Müller – My safe space isn’t my safe space anymore

par Lylou Müller

Ce travail convoque des réflexions autour des concepts de sécurité, d’isolement et de protection. Le voile tressé à la façon d’une armure en cotte de mailles invite à repenser l’espace de la chambre, l’espace de l’intime, dans un contexte de violence.

Axel Mattart – Be afraid. Be very afraid.

ARTS VISUELS

Axel Mattart – Be afraid. Be very afraid.

par Axel Mattart

Il ne cligne même pas des yeux. Principalement parce qu’il ne peut pas. VOUS êtes sur son dernier nerf optique !

Nolan Lucidi – Petite annonce

ARTS VISUELS

Nolan Lucidi – Petite annonce

par Nolan Lucidi

J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts. J’essaierai de faire plus d’efforts.

Noemi Leneman – Lolita

ARTS VISUELS

Noemi Leneman – Lolita

par Noemi Leneman

« Lolita » est un opéra ballet filmé dont le personnage principal est une danseuse du nom de Lolita. Afin de se plier aux regards, au désir et aux projections de son élu, elle va essayer d’interpréter plusieurs rôles. Tantôt ballerine, puis bergère et enfin cantatrice. Cette vidéo détourne et joue des codes esthétiques de la représentation traditionnelle de la scène. Afin de me plier à une forme de réalité de ce que vivent les petits rats, j’ai commencé, avec Eva Galmel, à apprendre à monter sur pointes. Autour de ce projet, toute une équipe de jeunes filles artistes de mon entourage s’est formée, collaborant durant plusieurs mois, essayant de tendre au mieux à un female gaze. Chorégraphes : Philomène Jander et Eva Galmel Scénographie : Salomé Engel Costumes : Adèle Berson et Roxane Sauvage.

Mariana Isler – AR

ARTS VISUELS

Mariana Isler – AR

par Mariana Isler

El amor real, fluido y escurridizo se revela en la madeja de la ciudad, circulando por las venas invisibles de los seres. Installation, panneaux alvéolaires en polycarbonate, peinture acrylique.

Mathilde Hansen – Advertise what makes you crazy

ARTS VISUELS

Mathilde Hansen – Advertise what makes you crazy

par Mathilde Hansen

Pourriez-vous prendre une photo de moi comme ça ? Là où je suis, ici ? De l’autre côté ? C’est mieux comme ça ? J’ai l’air cool ? Plus sérieuse ou plus souriante ? Plus sérieuse, ok Génial.

Laura Hagmann – Im sorry I’m a mess

ARTS VISUELS

Laura Hagmann – Im sorry I’m a mess

par Laura Hagmann

J’ai eu un flash-back de quelque chose qui n’a jamais existé.

Tianchang Gu – Papers, please

ARTS VISUELS

Tianchang Gu – Papers, please

par Tianchang Gu

Le titre de mon travail de diplôme vient du jeu vidéo du même nom et est la suite de mon mémoire Renens Palace, une autofiction basée sur un futur monde dystopique. Dans cette fiction, le « moi », ancien immigré en Europe, devient un contrôleur d’immigrés. Comment transformer l’écriture en performance ? L’observé devient l’observateur. L’ancien opprimé intègre le système et devient un clou de l’autorité. Les gestes bureaucratiques deviennent une chorégraphie. Les documents officiels deviennent poèmes. Les motifs administratifs, symboles de pouvoir, se transforment en une esthétique plastique. Ce sont des questions auxquelles je réfléchis lors de cette création. Tous ces éléments, étrangement romantisés et en même temps très anxiogènes, évoquent une réalité à laquelle on ne veut pas toujours faire face.

Clément Grimm – Le géant se regarde dans le miroir et ne vit rien

ARTS VISUELS

Clément Grimm – Le géant se regarde dans le miroir et ne vit rien

par Clément Grimm

Aucun accessoire sinistre n’ajoute une signification banale. Aucun détail de mélodrame ne vient usurper un rôle facile. Il a suffi au peintre d’interpréter en son style sobre et magistral l’énergie des figures, leur expression, leurs attitudes et leurs gestes.

Yann Fankhauser – Étendard du marcheur

ARTS VISUELS

Yann Fankhauser – Étendard du marcheur

par Yann Fankhauser

Ce projet est une impression sur bâche en PVC (2500 mm x 1200 mm) de 18 silhouettes dans des cases formant un damier noir et blanc. Le développement du projet s’est fait à partir de croquis faits main puis numérisés avec le programme Illustrator et disposés en damier. Ces croquis de silhouettes ont été réalisés par divers procédés : 1) en modifiant une silhouette initiale pour en créer une nouvelle ; 2) en juxtaposant plusieurs silhouettes entre elles ; et 3) en illustrant un nouvel angle d’une silhouette déjà créée. Le concept reprend l’idée de drapeau d’arrivée de course automobile, le dérivant en un cheminement sans fin, jouant sur la frontière entre le figuratif et l’abstrait à l’image d’une paréidolie.

Fanny Dunning – Figures in a landscape

ARTS VISUELS

Fanny Dunning – Figures in a landscape

par Fanny Dunning

penser à des sculptures dans un grand jardin, sur des hectares de terrain surgissant comme des collines mais des collines avec des couronnes à cornes ici, la fonction suit la forme. elle a construit ceci comme une sculpture. puis elle a installé ses miroirs. penser à des sculptures dans un grand jardin des gens qui invitent des artistes à venir et à rester

Ali Chatila – 14 juin 2023

ARTS VISUELS

Ali Chatila – 14 juin 2023

par Ali Chatila

Mon projet de diplôme se compose de quatre planches en bois de 90 x 200 cm. Au total, huit faces sur lesquelles je peins depuis plus de deux ans. Je peins principalement pour le plaisir de peindre en me focalisant sur l’instant présent. Au terme de l’exposition, je reprendrai mon travail sur ces quatre planches. Elles ne sont donc pas terminées et ne le seront peut-être jamais. Le titre de l’œuvre annonce l’arrêt temporaire. Je n’ai pas de technique particulière, je peins avec ce que je trouve. Mes quatre planches ont été récupérées dans une benne à ordure et la majorité du matériel que j’utilise était destiné à être jeté. Pour mon installation, mes peintures sont accrochées au mur, ne révélant que quatre des huit faces.

Alix Bitz – Lotto(-portrait), 2023

ARTS VISUELS

Alix Bitz – Lotto(-portrait), 2023

par Alix Bitz

Installation objets & lithographies Taille : environ 2 x 2 m À hauteur des yeux, une ligne blanche. Du vide. En levant le regard, une série d’autoportraits qui nous toisent. Des visages en transmutation. Un unique portrait ne saurait montrer l’étendue d’un être. Alors celui-ci se déploie avant d’exploser pour mieux réapparaître. En dessous, une collection d’objets, comme la déambulation d’une vie menée jusqu’à cet instant, qui se suspend. De têtes devenues objets, coulent les souvenirs. À travers cette mise en scène se brise la recherche d’un soi qui s’éloigne dès qu’on semble s’en approcher.

Accrochages de semestre  3AV

ARTS VISUELS

Accrochages de semestre 3AV

Accrochages 1AV 2023

ARTS VISUELS

Accrochages 1AV 2023

Workshop Emmanuelle Lainé

ARTS VISUELS

Workshop Emmanuelle Lainé

par Charlie Jannes, Romain Rochat, Céleste Meylan, Baptiste Schaerer, Romane Roy, Mariana Isler, Noemi Leneman, Anna Kawahara, Tom Grbic, Julie Wuhrmann

Contexte

Workshop Jan Vorisek

ARTS VISUELS

Workshop Jan Vorisek

par Caroline Bischoff, Louis Fontaine, Giada Gollin, Olivia Handschin, Amina Loumachi, Clara Luna, Axel Mattart, Achille Meier, Charlie Schär, Jamie Soria, Nayla Younes, Mayalène de Roquemaurel

Self explanatory

Hlynur Snær Andrason – Chance Garden

ARTS VISUELS

Hlynur Snær Andrason – Chance Garden

par Hlynur Snær Andrason

Un petit jardin est présenté dans une valise rigide. L’automne dernier, trois conteneurs de terre fertile ont été creusés dans divers chantiers de construction autour de Lausanne. Cet été, les sites avaient changé, le conteneur contenait diverses plantes. A l’intérieur, il y avait une petite section transversale des plantes les plus communes de la région, un instantané du local. Ce sont les plantes que l’on classerait normalement dans la catégorie des mauvaises herbes. Pourtant, ces plantes avaient trouvé les conditions dont elles avaient besoin dans le conteneur. Elles ont été amenées à l’intérieur, replantées et préservées en utilisant les mêmes forces que les humains ont appris à apprivoiser : l’abri, la lumière et la nutrition. Qu’est-ce que vous attraperiez dans votre jardin?

Roxane Christinet – Truthfully, I Don’t Know What it Means to Feel Self-confident

ARTS VISUELS

Roxane Christinet – Truthfully, I Don’t Know What it Means to Feel Self-confident

par Roxane Christinet

Disséquer une plante ou un corps. Matière respirable. Témoignage de différents liquides.

Iacopo Spini – Sans titre

ARTS VISUELS

Iacopo Spini – Sans titre

par Iacopo Spini

UNE VIE ENTIÈRE PASSÉE À RECHERCHER LA PURETÉ D’UNE FLEUR À TRAVERS L’ARTIFICIALITÉ DES MÉDIAS, MON CORPS COMPREND À JUSTE TITRE QUE JE SUIS UN HYPOCRITE ET PRODUIT DE L’ENDURANCE en général, l’allergie est une erreur, certaines substances non nuisibles sont échangées comme telles. DANS CE CAS NON, C’ÉTAIT UN MESSAGE CLAIR FLEURS ET PLANTES DE LA LIBERTÉ

Salomé Engel – La première course

ARTS VISUELS

Salomé Engel – La première course

par Salomé Engel

« ‘Ne perdez pas votre temps à battre sur un mur, espérant le transformer en une porte.' Coco Chanel J’ajouterais seulement : 3 2 1 GO. »

Soren Gunzinger – A Cool View Over the Empire

ARTS VISUELS

Soren Gunzinger – A Cool View Over the Empire

par Soren Gunzinger

L’installation consiste en deux vidéos. La première est une animation située dans le projet qu’Adolf Loos avait pensé pour Joséphine Baker, avec une araignée espionne et critique. La seconde illumine un store par un court dialogue. Le travail est concerné par des questions de citation et de voyeurisme, également d’effets comiques et de retournements.

Emily Orlet – Frontières

ARTS VISUELS

Emily Orlet – Frontières

par Emily Orlet

L’arrière-plan de ma série est la frontière et l’espace qui s’en crée et qui construit un rapport de proximité et de distance. En même temps, je travaille avec des matériaux quotidiens et habituels.

Oriane Emery – Midnight Conversations

ARTS VISUELS

Oriane Emery – Midnight Conversations

par Oriane Emery

"Je m’intéresse aux projections physiques et mentales que génèrent notre esprit dans l’espace que nous partageons tout·x·es. Je crée des narrations au sein desquelles je peux m’ancrer. Mes peintures représentent des univers oniriques, des récits d’émancipation. Organiques et en constante gestation, je pense avant tout à créer des écosystèmes. Ma pratique est protéiforme. Je cherche à m’extraire du cadre, à souligner ses limites. Lié au public, mon travail explore notre relation à l’espace autant architectural que politique. Par le biais de la performance, j’installe un climat de tension avec les spectateur·x·ice·s. Je cherche autant à apaiser qu’à perturber… Je n’ai pas la réponse."

Maria Esteves – The Fast Moo & The Big Razzle Dazzle

ARTS VISUELS

Maria Esteves – The Fast Moo & The Big Razzle Dazzle

par Maria Esteves

"♫ Walk with me through my fanfare It’ll ease your mind Set you fine ♫"

Léna Gelsomino – Castle Luggage

ARTS VISUELS

Léna Gelsomino – Castle Luggage

par Léna Gelsomino

Plexiglas, vinyle transparent, chaînes rouillées 1.5m x 2m Castle Luggage présente un assemblage de bijoux façonnés pour ces châteaux imaginaires. Tout comme je me maquille ou crée des accessoires pour mes performances, mes châteaux, qui contiennent des récits d’émerveillement et d’horreur, deviennent orateurs de leur propre histoire. Taillées sur mesure, ces parures créent un jeu et un dialogue entre les mythes et le sujet qui les conte. Ce long ornement se glisse sur une installation scénique transparente, de laquelle émergent les dessins de ces châteaux et de ces îlots oniriques, laissant ainsi parfaitement apparaître ce lieu d’expression autonome qui appelle à notre propre mémoire, à nos souvenirs singuliers, à notre imagination.

Chloé Geinoz – Metropol

ARTS VISUELS

Chloé Geinoz – Metropol

par Chloé Geinoz

« Pomme du diable ou navet du diable, on disait que quiconque arrachait une mandragore du sol devenait fou en entendant son cri. Pour éviter cela, on attachait un chien à la plante, puis on lui faisait peur pour qu’il détale et ainsi la déterre. Quand on l’arrache du sol, il faut la mettre aussitôt dans une fontaine, pendant un jour et une nuit : ainsi tout le mal et toutes les humeurs mauvaises qui sont en elle se trouvent évacués. » Hildegarde de Bingen

Alexis Colin – I wanted to design a desert

ARTS VISUELS

Alexis Colin – I wanted to design a desert

par Alexis Colin

"Je travaillais comme designer d’intérieur à New York, un matin John Allen m’appelle et me dit : - Je veux que tu designes le désert "

Line Petitguyot – Stalactite

ARTS VISUELS

Line Petitguyot – Stalactite

par Line Petitguyot

Mon mémoire porte sur des réflexions autour de la personnification de différents éléments de la nature. Le décès de mon père ainsi que les violences que j’ai subies ont imprégné mon travail. Ces évènements se sont intégrés à l’élaboration de mon propos. Mon projet de diplôme est lié à cet héritage émotionnel. Il se traduit dans sa forme par l’individualité des différents éléments qui constituent l’installation. L’identité sculpturale est accompagnée d’un texte dédié à chaque corps. Les stalagmites sont comme des héritiers qui marquent la naissance, mais aussi la fin d’un cycle. Le geste sur les plaques de PVC obtenu par le décapeur symbolise cette transition cyclique, et les différentes strates lisibles à travers la transparence du matériau offrent une lecture telle un carottage.

Léonard Vazquez Vila – Do not Seek this Word

ARTS VISUELS

Léonard Vazquez Vila – Do not Seek this Word

par Léonard Vazquez Vila

Pour traduire la folie des procédures, pour expliquer la capacité de reconnaître et d’étendre, il faut répéter l’explication qui ne peut que réussir. Des deux mêmes têtes à la même intelligence, la capacité même de ne craindre que des sorts car elle va sans exemples. L’imposition de soi à soi, où seuls les petits changements dans l’apprentissage et la répétition doivent être compris dans leur vrai sens : le pouvoir dérisoire de dévoiler les choses. Les propriétés du fou, la liberté du renoncement à la différence, les tripes, la coïncidence des outils du langage font leur œuvre. Au-delà des transparences des esprits, se pose le discours du cercle. Le désir de communiquer avec les autres et de tout lire comme un être pensant arbitraire.

Flavio Visalli – Forde Mustang

ARTS VISUELS

Flavio Visalli – Forde Mustang

par Flavio Visalli

« And if a double-decker bus crashes into us To die by your side is such a heavenly way to die. » Je regardais ces collines de blé qui m’évoquaient les paysages lointains. Ceux que le vent vient esquisser pendant les nuits orageuses. L’enclume noire se libère de son poids et devient sensible aux coups. Je repensais à ton message, ça m’a rappelé le bruit hurlant d’un V12. Fibre de carbone, chêne et peinture acrylique

ECAL×Cheryl Donegan

ARTS VISUELS

ECAL×Cheryl Donegan

Nostalagia Is a Different Kind of Pain(t) ECAL x Cheryl Donegan A l’occasion d’ artgenève  du 3 au 6 mars à Palexpo, l’ECAL présente des projets d’étudiant·e·s en Bachelor Arts Visuels réalisés à l’occasion d’un workshop avec l'artiste américaine  Cheryl Donegan . Initié dans le cadre d'une collaboration avec la Fondation Art & Vie, dont la mission s’articule autour du textile, cet atelier avait pour objectif le croisement entre les objets du quotidien, la subversion des processus artisanaux et les gestes reproductifs. Réalisée par des étudiant·e·s de la première à la troisième année, la sélection des œuvres présentées reflète l'approche transdisciplinaire du programme, où la tapisserie rencontre la peinture en dialogue avec des pièces plus performatives ou des sculptures en aluminium imprimées et découpées numériquement. Etudiant·e·s Patricia Araujo Roxanne Christinet Alexis Colin Oriane Emery Salomé Engel Maria Esteves Albertine Grbic Clément Grimm Laura Hagmann Mathilde Hansen Mariana Isler Charlie Jannes Anna Kawahara Nolan Lucidi Ella Minton Romane Roy Lou-Anna Ulloa del Rio Flavio Visalli Florentina Walser Horaires d'ouverture Jeudi 3 mars: 12 - 19h Vendredi 4 mars: 12 - 20h Samedi 5 mars: 12 - 20h Dimanche 6 mars: 12 - 19h Palexpo Rte François-Peyrot 30 1218 Le Grand-Saconnex https://palexpo.ch/

Projet d'atelier  3AV 2022

ARTS VISUELS

Projet d'atelier 3AV 2022

par Roxane Christinet, Salomé Engel, Maria Esteves, Assadour Matthey, Léonard Vazquez Vila, Flavio Visalli

Accrochages de semestre 2AV 2022

ARTS VISUELS

Accrochages de semestre 2AV 2022

par Fanny Dunning, Clément Grimm, Laura Hagmann, Mathilde Hansen, Noemi Leneman, Nolan Lucidi, Lou-Anna Ulloa del Rio, Florentina Walser, Ysé Willemin

Projet de semestre 1AV 2022

ARTS VISUELS

Projet de semestre 1AV 2022

par Charlie Jannes, Anna Kawahara, Romane Roy

Workshop Cheryl Donegan

ARTS VISUELS

Workshop Cheryl Donegan

Workshop Attila Faravelli

ARTS VISUELS

Workshop Attila Faravelli

Workshop with Lydia Lunch

ARTS VISUELS

Workshop with Lydia Lunch

Nicolas Ponce – L'action se passe dans une rue, dans un champ, et dans un bois

ARTS VISUELS

Nicolas Ponce – L'action se passe dans une rue, dans un champ, et dans un bois

par Nicolas Ponce

Ulysse est caché derrière les sapins, Raphaël dans la cabane à outils, Timothé au milieu du maïs, et moi, sous la fenêtre.

Terat Thanaworrawatniti – Gong Tek

ARTS VISUELS

Terat Thanaworrawatniti – Gong Tek

par Terat Thanaworrawatniti

Gong Tek désigne des funérailles sino-thaïlandais où brûler une réplique de modèle en volume fait de papier est un rituel utilisé pour offrir des objets aux morts. L’installation vidéo explore la relation entre les espaces physiques et immatériels, tels que sont les espaces virtuels et culturels. La pièce capture le moment où ces objets sont transformés et traduits en autre chose. En réutilisant les éléments traditionnels et en modifiant leur contexte, une tension entre la traduction et l’erreur de traduction est créée. Lorsque la lumière s’allume, le spectateur est confronté à un nouvel espace, qui remet en question le processus de construction de l’image.

Lara Marino – Brain Scan

ARTS VISUELS

Lara Marino – Brain Scan

par Lara Marino

Mention Bien Prix Ernest Manganel Il s’agit d’une rétrospective de mon travail, une visualisation plus approfondie de mon mémoire et une prolongation de mes recherches. Par la métaphore d’une forêt cérébrale où prennent place et cohabitent plusieurs œuvres, personnages, espaces et objets. Le corps est également  intégré comme une forme de paysage. Un écosystème rempli d’informations où le travail dévoile sa création. A travers la fascination de l’évolution et de la dégradation corporelles, on découvre des environnements picturaux, figuratifs et chimériques, qui explorent la relation de l’imaginaire et des liens maternels. Pour reprendre les mots de Romain Gary dans son ouvrage La promesse de l’aube : « Avec l’amour maternelle la vie vous fait à l’aube une promesse qu’elle ne tiendra jamais. »

Evelyn Vonesch – Sub Rosa

ARTS VISUELS

Evelyn Vonesch – Sub Rosa

par Evelyn Vonesch

Derrière les plans, derrière les cadres, derrière les scènes, Derrière les murs de protection et derrière les écrans, Là, sub rosa, bien à l’abri, Se cache le fil long et lisse Qui sort de la vie. Une substance fibreuse semblable à un nuage qui nourrit les graines de coton, Qui les maintient en vie, les piège mais ne les apaise jamais, Dans sa patrie douée de soleil. Un fil d’inclinaison et d’attachement, Reliant tout et désignant le tout. Il ne fait jamais étalage de son début ou de sa fin. Les vrais drames ne se jouent pas sous les feux de la rampe. Quand le rideau tombe, regardez derrière les coulisses.

Virginie Sistek – Bienpeureuse

ARTS VISUELS

Virginie Sistek – Bienpeureuse

par Virginie Sistek

Mention Très bien Prix Visarte Vaud + Prix Ernest Manganel _________________ZZ À mi-chemin ________________ZZZZZ tu es tombé _______________ZZZZZZ nez à nez Z_____________ZZZZZZZZ avec ma main ZZZZ__________ZZZZZZZZ Si tu l’égards, ZZZZZZZZ______ZZZZZZZZ mon trouillard _ZZZZZZZZZZ__ZZZZZZZZ Gare aux PIN(s) PON(s) __ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ Qui instantanément ___ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ t’encercleront ____ZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ _______ZZZZZZZ_ZZZZZZZZ Et puis _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ Au tiers a surgi Betsi _______ZZZZZZZ__ZZZZZZZ   ________ZZZZZZ____ZZZZZ Jusqu’ici    _________ZZZZZ________Z j’ai pas tout compris __________ZZ___________ Mais faisons comme si

Filtrer