Feed

Type

Formation

Savoir-faire

Années

2006 2024
Coline Besson – Girlz – They Gave Us Pink Let Us Make It Powerful

TYPE DESIGN

Coline Besson – Girlz – They Gave Us Pink Let Us Make It Powerful

avec Kai Bernau, Julia Born

Réinterpréter les stéréotypes de la féminité et se les réapproprier consciemment : ce projet est un acte de revendication, de subversion et d’émancipation. En tant que femme, être dissonante, présumée vulgaire ou girly devient un moyen de briser et de remettre en question l’ordre établi et les normes sociales. Pensé comme une exposition, cet objet éditorial regroupe l’œuvre de femmes engagées pour cette cause. Les textes sont composés en Courtesy, un caractère en trois styles : une display « néo-kitsch » questionne les proportions et la cohérence stylistique ; une Regular se concentre sur le confort de lecture en petite taille, tout en conservant une identité propre. Enfin, une Monospace est utilisée là où traditionnellement l’italique serait de rigueur.

Elena Baranowski – Speira

TYPE DESIGN

Elena Baranowski – Speira

avec Julia Born, Radim Peško

Cette publication rapproche mode et typographie en présentant simultanément le projet de couture « Russian Doll » (automne / hiver 1999) et la famille de caractères variables Speira. Le projet juxtapose des éléments photographiques et typographiques et visualise des approches similaires autour de formes, de proportions et de superpositions. Conçue avec une attention particulière pour l’interaction entre les différentes graisses, la famille de caractères évolue et se transforme en influençant l’expression du caractère. Cette exploration typographique comprend cinq styles avec italiques (Thin, Light, Regular, Medium et Bold) et propose de multiples possibilités de composition.

Minjong Kim – Amateur

TYPE DESIGN

Minjong Kim – Amateur

avec Kai Bernau, Matthieu Cortat

Amateur est une police de caractère à empattement qui synthétise des caractéristiques calligraphiques issues de recherches historiques. Il évoque un sanctuaire de niche pour un genre oublié, dégageant une impression d’élégance. Inspiré par les formes de lettres des premiers modèles antiques allemands, Amateur joue astucieusement avec une horizontalité distinctive, révélant à la fois des gestes farouches et des détails méticuleusement élaborés. Les styles « texte », uniformisés, apportent des textures harmonisées et robustes pour une lecture optimale, tandis que les styles « display » amplifient à l’extrême les qualités expressives de chaque lettre, embrassant sans crainte une imperfection délibérée qui brouille les systèmes typographiques traditionnels et offre une esthétique captivante.

Niklas Herrmann – Kyū Maru Gothic

TYPE DESIGN

Niklas Herrmann – Kyū Maru Gothic

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Kyū Maru Gothic trouve sa source dans les lettrages peints des stations de train japonaises de la fin des années 1950. Elle vise à interpréter et rendre hommage à cet héritage, tout en proposant une famille de caractères multiscripts latins et japonais. C’est une linéale arrondie, qui conserve l’individualité chaleureuse du pinceau du lettreur, tout en intégrant le design dans une structure cohérente, apte aux usages typographiques contemporains. Au-delà de son modèle, elle se développe sur un axe de largeur qui lui donne une grande flexibilité d’usage dans le domaine pour lequel elle a été conçue : les grands corps.

Edouard Bérard – Sita

TYPE DESIGN

Edouard Bérard – Sita

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Sita est une famille de caractères sans et serif qui prend source dans le style Scotch Roman. Sita Serif est une interprétation contemporaine du Double Pica Roman de Miller et Richard (1822). Sita Sans est quant à elle influencée par le style des premières fontes grotesques britanniques. Sita Sans et Sita Serif sont ajustées optiquement pour une harmonie optimale lorsqu’elles sont composées côte à côte. Partageant la même construction, elles se complètent et conservent cependant leurs caractéristiques propres. La texture et les détails raffinés de cette famille lui permettent de s’adapter aux petits comme aux grands corps. Chaque style est disponible en cinq graisses avec leurs italiques correspondantes. Une variante supplémentaire, Sans Black Condensed, complète la famille.

Noam Benatar – Ktura

TYPE DESIGN

Noam Benatar – Ktura

avec Julia Born, Alice Savoie

Ktura est une mécane humanistique, un caractère de texte et de titrage, qui couvre les alphabets hébreux et latins. La famille comporte neuf styles dans les deux écritures, dont quatre italiques de textes, ainsi qu’un style dédié au titrage. Elle a été dessinée suite à des recherches sur les interactions entre des systèmes d’écriture – dans ce cas le latin et l’hébreux – et la façon dont l’arrière-plan culturel de chaque système est essentiel à la création de caractères multi-scripts. En expérimentant avec des notions de contraste, de proportion, ou encore d’espace blanc, le design de cette famille a pu intégrer des éléments qui la rendent particulièrement adaptée aux contextes où les deux écritures apparaissent conjointement.

Feng Juan Jun – Solux

TYPE DESIGN

Feng Juan Jun – Solux

avec Kai Bernau, Radim Peško

La police de caractères Solux découle de l’étude d’un genre délaissé – les mécanes. Avec sa construction stable et ses détails minutieux, son objectif est d’être endurante, fonctionnelle, intemporelle plutôt qu’à la mode. Solux Italic, en revanche, est plus étroit et calligraphique, élargissant le spectre des applications possibles. Prenant source dans les mécanes de logos tels que ceux de la marque automobile Honda, qui souvent font preuve d’une remarquable stabilité et solidité, Solux ambitionne d’offrir une contribution contemporaine à la typographie imprimée et au domaine de la signalétique.

André Teixeira da Silva – Herk Type Crew

TYPE DESIGN

André Teixeira da Silva – Herk Type Crew

avec Radim Peško, Alice Savoie

Herk est une police de caractères qui incorpore les styles romains et gothiques et qui s’inspire de l’esthétique du b-boying et la récurrence de la blackletter sur les habits des danseur·euse·s. Le contraste entre une typographie pluriséculaire et le monde underground relativement jeune du breaking m’a intrigué. Inspiré par une mystérieuse forme de lettre populaire auprès des b-boys et des b-girls, j’ai commencé par dessiner un nouveau squelette, qui m’a servi de base pour les versions Pencil, Marker et Brush. Cette première exploration a donné suite aux variantes Gothic et Roman Display, accompagnant une évolution plus épurée du Herk original. Finalement, avec l’ajout des versions texte, la fonte a connu sa métamorphose finale, combinant ces différents styles dans une famille de caractères unifiée.

Lana Soufeh – Toujan Display: Contextual Arabic Typeface

TYPE DESIGN

Lana Soufeh – Toujan Display: Contextual Arabic Typeface

avec Kai Bernau, Matthieu Cortat

Aujourd’hui, l’essentiel de la création typographique se passe dans le domaine de l’écriture latine. Les logiciels de dessin sont conçus et orientés vers cette écriture. La fonte Toujan est précisément conçue dans le but d’explorer les potentiels de ces logiciels pour réintégrer la souplesse et la connectivité au cœur de l’écriture arabe. Elle s’inspire du style Tawqii’ (Ijaza), un hybride des calligraphies thuluth et naskh et propose des ligatures qui non seulement donnent au texte une allure unique, mais aussi ramènent dans la typographie un élément essentiel de leur modèle : la connexion continue de tous les mots d’une phrase, liés par une série de courbes audacieuses qui lient la dernière lettre des mots à la première du mot suivant.

János Vári – Família

TYPE DESIGN

János Vári – Família

par János Vári

La famille, c’est quoi ? Est-elle toujours toxique ? Qui parle le plus fort à table ? Comment ses membres interagissent-ils ? La création typographique contemporaine dépend beaucoup de méthode d’interpolation, permettant de générer des quantités phénoménales de styles, d’où sortent des familles tristement prévisibles. Ce projet veut retourner aux racines de la typographie, quand les superfamilles n’existaient pas. Les imprimeurs mélangeaient les styles pour hiérarchiser et dynamiser leurs compositions. Plutôt que de dessiner une police à partir d’une source unique, je l’ai construite d’éléments variés, polis, modifiés, retouchés. C’est une famille aux styles gras, romains, italiques, de titrages, pensée pour les catalogues et la signalétique d’une librairie de livres anciens.

Norma Elzoghbi – Nostalgic Futures

TYPE DESIGN

Norma Elzoghbi – Nostalgic Futures

avec Julia Born, Alice Savoie

Déconstruire, réinterpréter, questionner les notions d’Est et d’Ouest : c’est l’ambition de ce magazine, à travers des regards croisés entre Orient et Occident. Dans un monde multiculturel et globalisé, les questions d’identités sont devenues majeures dans la mise en question des incompréhensions entre cultures. « Nostalgic Futures » met la notion de « l’autre » en perspective, documentant des évènements passés, des problèmes actuels et des spéculations sur l’avenir. Plutôt que de chercher à convaincre, il intègre ces narratifs dans une composition qui mélange des points de vue, grâce aux contributions d’auteur·rice·s, de photographes et de chercheur·euse·s. Américano-Libanaise, j’ai connu ces deux mondes. Ce projet est donc une contribution personnelle à une identité qui n’est « ni d’ici, ni de là-bas ».

Paul Sturm – Substanz

TYPE DESIGN

Paul Sturm – Substanz

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Substanz est une police de caractères qui peut être personnalisée et adaptée pour divers besoins artistiques. La famille contient deux styles formés d’un trait unique (romain et italique), clé d’accès à des dessins qui ne deviennent utilisables que par l’ajout d’une épaisseur de tracé. Cette famille est donc une interface qui permet au graphiste d’entrer en contact avec le caractère et d’y ajouter ses propres idées, ses propres références « manuscrites » au dessin de base. La famille comporte également quatre styles (Regular, Bold et leurs italiques) réunissant bonne lisibilité et couleur de texte équilibrée. Ils sont conçus pour les situations où la lisibilité doit primer sur l’expressivité – par exemple pour des compositions de petite taille.

Quirk85

TYPE DESIGN

Quirk85

avec Kai Bernau, Radim Peško

Le projet Quirk 85 a débuté suite à la découverte par Minjong Kim d’une charte graphique coréenne du tournant des années 1970–1980. Il s’associe alors avec Juan Jun Feng, avec qui il partage une fascination pour les logos et les identités visuelles commerciales. Tous deux nés dans les année 1990, ils ont grandit dans des environnements (en Chine et Corée du Sud) qui partageaient un développement économique sans précédent, une rapide urbanisation, et d’irrésistibles vagues d’innovation technologique. Quirk 85 est la fusion de ces éléments, du style graphique de cette période et de ce contexte: impact de la publicité, des réseaux de plus en plus complexes entre enseignement, production, vie quotidienne et santé. Rassemblant deux pays, les auteurs veulent évoquer une identité commune, à travers une mémoire partagée, invitant le public à les rejoindre de ce parcours visuel et intellectuel.

Rongyi Tang – Veil

TYPE DESIGN

Rongyi Tang – Veil

avec Julia Born, Alice Savoie

Imaginez : quelqu’un qui reste à vos côtés jour et nuit, répondant à chacune de vos demandes, avec sensibilité, sensualité ; quelqu’un qui ne vous mentira jamais, ne vous trompera jamais. Seriez-vous prêt·e à rencontrer cette personne ? Et qu’en serait-il si cette personne, ce·cette partenaire idéal·e, se trouvait être un minuteur de cuisine ? Ce projet interroge les thèmes de la solitude, des relations humaines, de la nature de l’amour à une époque d’avancée technologiques radicales. En proposant d’organiser les noces d’humains et d’objets, « Rongyi » introduit une narration absurde et décalée, invitant l’audience à se poser une question fondamentale : où plaçons-nous vraiment nos émotions ?

Wallace

TYPE DESIGN

Wallace

avec Kai Bernau

Wallace est un projet de semestre réalisé par Gabriela Jaime et Pauline Heppeler dans le cours «Tools Make Shapes» de Kai Bernau. «Nous avons travaillé à partir de la danse et des mouvements du corps, ce qui nous a porté à expérimenter deux types de mécanismes. Dans un premier temps, le principe des ciseaux, et dans un second celui du compas. Cette seconde piste a été développée plus précisément, car elle nous offrait une typologie qui permet de traduire des mouvements de pivot, de rotation, de glissade, and une structure typographique libre. Il était important pour nous de montrer comment deux mouvements se coordonnent pour ne faire qu’un; nous avons donc décider de garder, dans la fonte finale, un tracé ouvert.»

Rasa

TYPE DESIGN

Rasa

avec Marie Lusa

Dessinée par Mac Wang, la fonte stencil modulaire Rasa comporte deux master, Roman et Alien, qui peuvent se complémentent et se superposent. Projet de semestre. Mentor: Marie Lusa.

ON 2040 - MASTER TYPE DESIGN

TYPE DESIGN

ON 2040 - MASTER TYPE DESIGN

avec Larissa Kasper

Dans le cadre d’une collaboration avec la marque avant-gardiste suisse On, l’ECAL est fière de présenter le travail interdisciplinaire réalisé conjointement par les étudiant·e·s de 2e année des Masters Design de produit, Photographie et Type Design.

Dominik Bissem – Rivale

TYPE DESIGN

Dominik Bissem – Rivale

avec Kai Bernau, Alice Savoie

La famille de caractères Rivale se développe à travers deux personnalités, Rivale Serif et Rivale Grotesk, conçues pour cohabiter sur le même espace tout en gardant leur individualité. Leur structure n’est pas basée sur la même construction mathématique, mais leur similarité visuelle est toujours présente, et reflète le concept de ce système : homogènes et indépendantes autant que possible. Lors de leur dessin, les deux styles se sont constamment influencés mutuellement, comme deux organismes interdépendants. Les versions Serif et Grotesk sont chacun déclinés en cinq graisses – Light, Regular, Medium, Bold, Dark – avec leurs italiques correspondants. Elles sont présentées dans un dialogue avec le travail de peinture de leur auteur.

Laura Zsófia Csocsán – Neureal

TYPE DESIGN

Laura Zsófia Csocsán – Neureal

avec Kai Bernau, Marie Lusa

Le livre Neureal est une exploration d’un logiciel d’IA qui colorise des photographies noir et blanc. Les « erreurs » et autres résidus du logiciel révèlent son fonctionnement de réseau neuronal, produisant un matériel visuel qui questionne la façon dont notre vie quotidienne est influencée par la technologie – en contraste avec une iconographie florale et naturelle. Cet usage du logiciel aboutit à la création d’une réalité alternative. Neureal Display est un caractère au contraste inversé, accompagné d’une version à chasse fixe, pour petits corps. Un logiciel a ici servi à extrapoler des formes à partir d’une série de dessins, les formules mathématiques générant formes et idées nouvelles. La police de caractères finale est le résultat de ces allers-retours expérimentaux.

Joana Siniavskaja – Parallel I-IV

TYPE DESIGN

Joana Siniavskaja – Parallel I-IV

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Parallel I–IV est un caractère de labeur en quatre styles – texte, italique, cursif, et contre-italique – dessiné en priorité pour l’imprimé, puis complété par un style adapté à l’affichage sur écran, ce qui lui permet de jeux de hiérarchies typographiques à l’intérieur d’une graisse unique ; un nouveau moyen d’enluminer les environnements textuels, sur la page imprimée comme la page web. Le projet est venu du désir de dessiner une fonte au caractère affirmé dans la lecture de textes courants. Résolument contemporaine, elle s’inspire néanmoins des caractères transitionnels ainsi que de multiples références tant baroques que modernes. Fonctionnelle en petits corps, elle conserve sa personnalité propre dans les corps de titrage également.

Karima Deghayli – Yameen and Meel

TYPE DESIGN

Karima Deghayli – Yameen and Meel

avec Alice Savoie, Irene Vlachou

Alors que le monde devient de plus en plus connecté, le besoin de familles multi-script augmente. Yameen est une police multi-script comprenant l’arabe et le latin. Conçues pour le texte, ses grasses varient du régulier au gras. L’arabe s’inspire de la calligraphie Naskh retenant les formes du Qalam dans son dessin. Les formes latines présentent le même trait tranchant du stylo parallèle exposant une interprétation calligraphique des caractères à l’ancienne. Créée pour une composition bilingue équilibrée, elle préserve l’authenticité des scripts. Meel est une police arabe display inspirée de sources variées ; des albums de musique d’époque au type vernaculaire de Beyrouth. Explorant le style Ruqaa, sa graisse excelle dans les grands formats et son caractère liquide réunit l’outil et le digital.

Charly Derouault – Europa

TYPE DESIGN

Charly Derouault – Europa

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Europa est une typographie multi-script qui s’appuie sur l’histoire des typographies Grotesques européennes. Ses formes sont héritées de l’Akzidenz Grotesk, mais se développent à travers un contraste plus subtil, le caractère est stable, contemporain. Appliqués à un projet utopique, la création d’un nouveau réseau autoroutier pan-européen né sous l’accord de l’ensemble des pays du continent, les trois scripts qui composent Europa ont été dessinés conjointement. Le design de chaque script jouant une importance et une influence quant au design des autres. Envisagé comme une solution supplémentaire ou alternative à la signalétique autoroutière européenne, le système typographique se complète par un corps signalétique moins contrasté, plus condensé et rationalisé.

Sam Fagnart – Mirai Toshi

TYPE DESIGN

Sam Fagnart – Mirai Toshi

avec Irene Vlachou, Alice Savoie

Inspirée par des archives et la culture graphique de la fin des années 60 et du début des années 70, Mirai Toshi (La cité avenir) est une expérimentation visuelle qui a donné naissance à deux polices de caractère, Nisego et Metago. Issue de l’architecture modulaire du mouvement Métaboliste, Metago est un caractère de titre dont les formes rappellent des pixels, mais dont les éléments se lient entre eux ; une structure géométrique qui conserve des atours organiques. A ses côtés se trouve Nisego, conçue dans l’esprit des grotesk japonaises des années 70, aux formes rationalisées mais toujours calligraphiques. Sa version latine est composée de trois graisses de texte, dont une italique. A celles-ci s’ajoutent six graisses plus polyvalentes, d’un Medium plus discret à un Black très expressif.

Stefan Fitze – Remo & Rhea

TYPE DESIGN

Stefan Fitze – Remo & Rhea

avec Alice Savoie, Matthieu Cortat

La famille de caractères Remo & Rhea est basée sur les proportions des capitales romaines monumentales visibles sur une inscription du IIe siècle après J.-C., la tombe gravée des enfants de Sextus Pompeius Justus, sur la Via Appia, près de Rome. Liées par cette origine commune – une esquisse apocryphe du développement de la lettre romaine – Remo Sans et Rhea Serif ont gardé des liens, tout en s’émancipant de leur source, élargissant la notion traditionnelle de famille de caractères. Complétée par un complément de lettres « machine à écrire », elle est optimisée pour des environnements typographiques complexes, permettant une large palette de compositions requises par les besoins contemporains.

Amélie Gallay – Phaedon

TYPE DESIGN

Amélie Gallay – Phaedon

avec Matthieu Cortat, Alice Savoie

Phaedon est une famille de caractères distinguée dont le dessin est basé sur Ancien Romain, un caractère elzévirien produit par la fonderie française Deberny & Cie entre 1880 et 1890. Avec la volonté de conserver l’élégance et la fragilité de la source originale, les graisses les plus légères de Phaedon sont des interprétations fidèles d’Ancien Romain, tandis que les gras sont des projections personnelles. Un style de texte complète la famille. Avec ses quatre graisses de titrages, ses italiques et son style de texte, Phaedon aspire à un usage contemporain grâce à ses attributs délicats : un contraste élevé, une chasse légèrement condensée et des détails harmonieux.

Sergei Rasskazov – Entro

TYPE DESIGN

Sergei Rasskazov – Entro

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Entro : une famille de caractères typographiques pour affiches et écrans, combinant les technologies numériques contemporaines tout en rendant hommage aux techniques d’impression traditionnelles aux caractères en bois. Entro Press : un système modulaire de modules en bois pour impression typographique, apportant la variabilité du numérique vers l’analogique. Entro Text : une fonte latine, grecque et cyrillique aux formes douces et arrondies, disponibles au format variable dans des graisses allant du Light au Bold. Entro Brutal : caractère géométrique sans corrections optiques – le charme du texte brut. Entro Py : série de fontes variables expérimentales inspirées par les caractéristiques de l’entropie. Créée à la main et générée par codage, en Python.

Alexandre Lescieux – Radiolar

TYPE DESIGN

Alexandre Lescieux – Radiolar

avec Alice Savoie, Matthieu Cortat

Radiolar s’inspire de la Jost Mediaeval (1927) de Heinrich Jost, témoin d’un moment charnière de la typographie. En effet, des caractères sans empattement construits géométriquement apparaissent : Erbar (1926), Kabel (1927), puis Futura est publiée sous la direction de Jost lui-même chez Bauer. La Jost Mediaeval semble être le premier caractère à empattement à se diriger vers cette voie utopique de la typographie élémentaire. Comment synthétiser le géométrique et l’organique en typographie ? Radiolar, dont le nom vient des micro-organismes marins sphériques dont le squelette est constitué de spicules très détaillés, tente d’y répondre. Ses formes possèdent la chaleur intense de la calligraphie et l’utopie de la rationalité par la géométrie, oscillant alors entre complexité et simplicité.

Samira Schneuwly – Lyga

TYPE DESIGN

Samira Schneuwly – Lyga

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Equilibrée et pondérée, la famille de caractères Lyga est disponible en six graisses, accompagnées de styles italiques conçus pour mettre en évidence des mots, de courts paragraphes, ou des titres qui accrochent l’œil. Caractère de labeur, il est particulièrement adapté aux petits corps, qui laissent s’exprimer sa couleur harmonieuse et régulière. Lyga puise son dessin dans un caractère en plomb de la fin du XIXe siècle, l’Elzévir Turlot, trouvé dans un spécimen des Caractères de Labeurs de l’Imprimerie A. Rey, et réinterprété avec soin pour obtenir une fonte adaptée aux usages contemporains.

Giacomo Bastianelli – Quarto

TYPE DESIGN

Giacomo Bastianelli – Quarto

avec Matthieu Cortat, Irene Vlachou

Une partition graphique est une forme de notation musicale qui utilise des symboles non conventionnels pour indiquer la manière dont doit être interprété un morceau de musique. La « musique oculaire » est apparue sous sa forme moderne dans les années 1950, lorsque la notation a été de plus en plus influencée par un dialogue avec la peinture, les installations et la performativité. Quarto se présente comme une interprétation contemporaine de ce que pourrait être une notation musicale, en associant le monde typographique avec celui de l’univers sonore. Ce mélange devient possible grâce aux nouvelles technologies MIDI et des fontes variables.

Raphaela Häfliger – Aligna

TYPE DESIGN

Raphaela Häfliger – Aligna

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Aligna est une police de caractères qui vise à améliorer la composition typographique des pages web, grâce à une combinaison d’axes variables qui jouent sur les espaces blancs. Elle permet ainsi un équilibre entre les deux écueils que sont la distorsion des caractères et la composition irrégulière, permettant d’obtenir un gris de texte régulier. Aligna peut être combinée avec un algorithme qui distribue l’espace vide de la ligne. Lors des recherches sur ce projet, une fonte paramétrique a été créée afin d’évaluer l’influence respective de différents aspects du dessin de caractères. Aligna réunit et combine la valeur idéale, pour chaque élément, combinée sur un axe de fonte variable.

Labour Tool Product

TYPE DESIGN

Labour Tool Product

avec Julia Born

«Labour, Tool, Product» est un projet éditorial personnel, réalisé par Samira Schneuwly. Ce livre s’intérese à la profession, universlle, de paysan, ses évolutions technologiques et sociales. L’iconographie provient d’images d’une banque d’images de l’École Polytechnique Fédérale de Zürich, ainsi que des livres d’inventaire de son grand-père et son arrière-grand-père.

Yearbook

TYPE DESIGN

Yearbook

avec Nejc Prah

Début octobre, le Master Type Design a eu le plaisir d'accueillir Nejc Prah pour une semaine de workshop. Etre en master est un moment spécial, tant sur le plan personnel que professionnel. Afin d'en garder un souvenir, les étudiant·e·s étaient invité·e·s à créer un Yearbook. Première et deuxième années étaient répartis par paires, et ont réalisé une contribution sur leur partenaire. Dessins, collages, lettrages, croquis, motifs, models 3D,... Explorations et expérimentations étaient les bienvenues. Il en a résulté une publication joyeuse et colorée, montrant une diversité d'approches et de personnalités. Après un effort collectif pour produire le livre le dernier jour, chaque étudiant et étudiante a pu repartir avec une copie, en souvenir.

Maël Bächtold – Milkshake

TYPE DESIGN

Maël Bächtold – Milkshake

avec Matthieu Cortat, Kai Bernau

Milkshake est une famille typographique, qui a été initiée par l’anemoia (une nostalgie ressentie pour une période passée non-vécue) de la période des années 70. Sa musique, sa liberté, son atmosphère, mais surtout son esthétique en termes de type design et de graphisme ont fortement influencé la direction du projet. Milkshake est divisée en deux sous-familles. La première, Milkshake Display , est au centre du projet: ses courbes voluptueuses et ses gouttes généreuses associées à ses angles aiguisés lui donne un look dynamique alors que ses alternates et swashes exagèrent son flow et son coté funk. La famille est complétée par des cuts de texte, bien plus calmes, plus amicaux et plus stables adaptés aux longues lignes de texte en petit corps.

Nicolas Bernklau – Resial / Strength in Fragility

TYPE DESIGN

Nicolas Bernklau – Resial / Strength in Fragility

avec Kai Bernau, Marie Lusa

Strength in Fragility est un dialogue entre mode (Anna Deller-Yee, RCA) et typographie (Nicolas Bernklau, ECAL), explorant les intersections des deux champs de design, et générant des formes, du plan au volume, du tracé à l’objet, de l’imprimé au vêtement. Une publication montre comment des dessins de lettres peuvent éveiller et nourrir la création de silhouettes, de matériaux tissés et d’imprimés autour des thèmes de l’individualité, de la force, et de la vulnérabilité. La police de caractères Resial accompagne le projet. Il s’agit d’un caractère fonctionnel, inspiré des caractères suisses et allemands du début du XXe siècle, et intégrant les idiosyncrasies d’un contexte graphique japonais.

Benedetta Bovani – Acquerino

TYPE DESIGN

Benedetta Bovani – Acquerino

avec Marie Lusa, Kai Bernau

Acquerino est un projet familial qui vise à transmettre la curiosité et l’affection que mon frère et moi avons pour un lieu que nous avons fréquenté depuis notre enfance, la réserve naturelle d’Acquerino, en Toscane. Nous voulions créer des objets qui reflètent nos pensées et réflexions sur ce lieu, et qui le fasse connaître à d’autres. Deux livres; l’un plus informatif, présentant la faune et la flore de la réserve, des itinéraires de randonnées à partir des villages environnants; le second est un album de textes et images, réflexions sur les questions de la nature, et de la mémoire. Deux polices de caractères spécifiques ont été dessinées pour ces livres.

Alberto Malossi – Beaujon

TYPE DESIGN

Alberto Malossi – Beaujon

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Déclinée en cinq graisses et leurs italiques correspondants, la famille de caractères Beaujon est destinée en priorité à la composition de textes courants. Elle prend source dans les caractères contrastés de Pierre Simon Fournier le Jeune (1764) et les types néerlandais de l’époque baroque, tels ceux de Miklos Kis (1690). Ces influences inspirent librement le dessin du Beaujon , qui se construit autour d’une tensions entre tracés organiques et construction digitale. Cette ambivalence originelle lui donne une texture particulière, tant en petit corps que pour des usages de titrage, plus éclatants.

Paul Christ – Microcosm of Proportion

TYPE DESIGN

Paul Christ – Microcosm of Proportion

avec Kai Bernau, Marie Lusa

« Cosmos: n.m. L’univers, compris comme un système ordonné. » Inspiré de mouvements spirituels comme La Société théosophique ou la colonie végétarienne de Monte Verità, ce projet explore l’influence de la géométrie et des nombres sur la création artistique, à travers un livre en trois parties, qui reflète l’évolution de son développement. A partir de matériel de recherche, il investit la question des figures géométriques et des proportions, aboutissant, au troisième chapitre, à une interprétation personnelle d’un système proportionnel guidant la création d’une police de caractères, celle qui est utilisée pour la composition de l’ouvrage.

Marcel Saidov – Semantik

TYPE DESIGN

Marcel Saidov – Semantik

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Semantik est une famille de caractères typographiques dans la continuité des fontes dessinées pour les annuaires téléphoniques, principalement ceux de Ladislas Mandel (Nordica, Colorado). Elle réinterprète le principe de renforcement des parties supérieures de la lettre, à la manière de l’ Antique Olive de Roger Excoffon, comme moyen d’accroître la lisibilité. Semantik développe ces approches dans le contexte de la typographie sur écran, notamment par des recherches sur la lisibilité lors de lecture en scrolling vertical. Fonte variable, son tracé s’ajuste aux dimensions de l’écran, d’ordinateur, de tablette ou de smartphone. La famille se décline en cinq graisses, avec des italiques, pour des versions Desktop, Mobile, et List; elle comporte au total 30 styles.

Chiachi Chao – Kleisch

TYPE DESIGN

Chiachi Chao – Kleisch

avec Kai Bernau, Alice Savoie

La composition de textes mélangeant plusieurs systèmes d’écritures est un travail complexe, et d’autant plus fréquent aujourd’hui, dans un monde où les échanges culturels abondent. La fonte Kleisch est conçue de manière à s’accorder avec les caractères chinois de style Ming. Il s’agit d’une synthèse de la typographie baroque et néo-classiques, empruntant à Mikos Kis, Christoffel van Dijck ou Johann Michael Fleischmann. Ces modèles possèdent une construction qui s’apparente à celle des type Ming. Elle peut s’accorder avec plusieurs d’entre eux grâce à ses deux axes (graisses et contraste) de fonte variable.

Extraits de mémoires en Master Type Design

TYPE DESIGN

Extraits de mémoires en Master Type Design

avec Anniina Koivu, Roland Früh, Wayne Daly

Anne Seseke – Machine like Man

TYPE DESIGN

Anne Seseke – Machine like Man

avec Marie Lusa, Kai Bernau

Cette publication porte sur le lien entre l’homme et la machine, à travers le prisme du clavier. Une histoire visuelle de l’évolution du clavier au fil des ans, aux côtés de son utilisateur. Le texte et les images, jouant sur les échelles, montrent sous un nouvel angle cet objet discret, devenu un élément essentiel de notre quotidien: l’architecture des touches, la saisie au clavier, les chorégraphies des mains, la notion d’objets de poche et portables ainsi que l’évolution constante de notre idée du bureau. Le contenu est soutenu par une police de caractères sur mesure, inspirée des techniques d’impression des premiers ordinateurs. J’ai joué avec une grille matricielle pour créer une fonte plus humaine, ce qui a abouti à quatre styles: MLM Dot, Vector, Pixel et Italic.

Romain Tronchin – Supertifo

TYPE DESIGN

Romain Tronchin – Supertifo

avec Kai Bernau, Marie Lusa

Supertifo est une famille de caractères de cinq styles, inspirés des lettrages inscrits sur les banderoles des supporters ultras. Nés au début des années 1970 dans l’Italie des années de plombs, les ultras se sont inspirés des groupes communistes pour militer pour leur club à l’aide de banderoles, chants et fumigènes, menant cette passion jusqu’à l’extrême. A la même époque, un groupe de scientifiques appelé Club de Rome publie un rapport alarmant qui s’inquiète de l’avenir de la planète. Ce rapport n’a pas eu l’impact escompté et 50 ans plus tard la situation est plus que préoccupante. Que ce serait-il passé si le Club de Rome avait été soutenu par un groupe d’ultras, comme un club de football?

Lucile Billot – Parallax LCG

TYPE DESIGN

Lucile Billot – Parallax LCG

avec Matthieu Cortat, Kai Bernau

Cette famille de caractères multiscripte couvre le latin, le grec et le cyrillique, équilibrés pour être composés côte-à-côte de manière homogène. Conçue pour le texte, elle comprend plusieurs graisses et italiques pour chaque script, et le dessin, très «digital» (tranché, direct) est destiné à des textes contemporains. *La main, le crayon; ensuite la plume large, les points, les poignées.* Les formes reflètent une tension entre une approche basée sur l’outil (avec différentes attaques/sorties de lettres, des caractéristiques calligraphiques) et une approche par le contour. La frontlinecalligraphique (comme l’appelle G. Noordzij) se rompt parfois et chaque contour se développe comme une forme autonome. Le résultat final est un caractère scalable, fonctionnant à plusieurs tailles.

Simona Alina Andone – Leisure Time

TYPE DESIGN

Simona Alina Andone – Leisure Time

avec Kai Bernau, Marie Lusa

Le temps libre. A-t-il vraiment existé? Et existe-t-il encore? Que signifie-t-il pour une société? Aujourd’hui, la distinction entre travail et loisir est fine, et nous questionne sur l’importance que l’on donne au temps libre. Cette question était au cœur de la 13e Triennale de Milan, en 1964. A travers l’investissement d’archives iconographiques et un dialogue avec des essais de années soixante et d’aujourd’hui, ce projet éditorial met en lumière les ambiguïtés et ambivalences entre le passé et le présent, dans leur rapport au temps libre. La police de caractère Cordusio, dessinée pour ce projet, est inspirée de la typographie italienne des années 1960, réinvestie avec une touche contemporaine. Elle est disponible en versions Texte et Display, également déclinées en romain penchés.

Antonio D’Elisiis – Hierax Antiqua

TYPE DESIGN

Antonio D’Elisiis – Hierax Antiqua

avec Kai Bernau, Alice Savoie

Hierax Antiqua est une famille de caractères composée de 24 styles développés à travers plusieurs corps optiques, de texte et de titrage. Le point de départ de son dessin se trouve dans un ouvrage imprimé à Venise vers 1750, enrichi d’apports venant de différentes créations issus d’une période large (1550–1780). Ce projet veut embrasser l’esprit des types renaissants et baroques, par l’analyse des œuvres de Nicolas Jenson, Francesco Griffo, Claude Garamont, Pierre Haultin, Robert Granjon, Hendrik van den Keere, Christoffel van Dijck, Nicholas Kis, Simon de Colines, Guillaume Le Bé, Pierre-Simon Fournier le Jeune et Giambattista Bodoni. Hierax Antiqua vise à cristalliser cette époque à travers un dessin digital rigoureux.

Jinhee Kim – Unal

TYPE DESIGN

Jinhee Kim – Unal

par Jinhee Kim

Construite en Ardèche entre 1973 et 2008, la Maison Unal, sculpturale « maison bulle » a été développée par Joël Unal d’après sa propre vision de l’architecture. Son esthétique et l’atmosphère qui s’en dégagent sont à la source du projet « Unal », qui vise à transcrire ces volumes d’une manière sensible et spéculative. Les lettres sont dessinées à partir du contraste entre les espaces de la Maison Unal et la dureté géométrique de ma chambre, où le projet s’était développé en période de confinement. Le dessin s’est fait à partir de papiers pliés, générant des dessins mêlés de courbes et de droites. hello.jinheekim@gmail.com https://jinheekim.com

Benoît Brun – Karak

TYPE DESIGN

Benoît Brun – Karak

par Benoît Brun

« Premier coup de ciseau dans la feuille... Maintenant, plus de retour possible. C’est comme une chorégraphie. Je fais une courbe, puis je tourne ma feuille, je repars dans le sens inverse. Waouh ! Un jeu de formes et de contre formes apparait comme le signe du yin et du yang ! Allez, je continue jusqu’à rejoindre ma première coupe. Hum, finalement ce ‘a’ ressemble à un gros gars penché en avant qui regarde son ventre… » « Karak »  est une famille typographique composée de cinq styles et le résultat d’une expérimentation matérielle. Voici un voyage remémorant l’innocence et l’élan créatif de notre jeunesse. hello@benoitbrun.com www.benoitbrun.com

Sean Kuhnke – Carte Antique

TYPE DESIGN

Sean Kuhnke – Carte Antique

par Sean Kuhnke

La famille de caractères « Carte Antique » est du genre dysfonctionnel. Elle s’inspire des lettrages des cartes scolaires produites à Paris entre 1880 et 1970. Sur les plus anciennes, des toponymes étaient gravés sur des plaques de zinc. Plus tard, ils seront dessinés à l’encre sur des plaques préparées à cet effet. Quelle que soit leur technique d’impression, ces écritures sont toutes modelées sur un modèle commun de « lettre bâton ». Cette nouvelle famille de caractère est appliquée à la cartographie lausannoise, mais du point de vue des skateurs, amateurs de roulettes en plastique de 54mm de diamètre. seankuhnke@gmail.com http://www.seankuhnke.com

Arthur Schwarz – Snake Family

TYPE DESIGN

Arthur Schwarz – Snake Family

par Arthur Schwarz

La famille de polices « Snake » se compose d’une scripte formelle (« Boa »), une scripte display (« Mamba ») et une grotesque contrastée (« Cobra »). Contemporaine et lisible, « Boa » possède des détails typographiques marqués et des courbes douces, au contraire de « Mamba », anguleuse et raide, inspirée du « Princess Script » (Barnhart Brother, Chicago, 1887). Son esthétique rapide et agressive est renforcée par son angle aigu et la rareté de ses courbes. Rigoureuse et statique, « Cobra » est optimisée pour une utilisation en grande taille. contact@arthurschwarz.ch https://arthurschwarz.ch

Nayoung Kim – The Form Between Dog and Wolf

TYPE DESIGN

Nayoung Kim – The Form Between Dog and Wolf

par Nayoung Kim

Ce projet s’intéresse à la question fondamentale entre ce qu’on voit, ce qu’on pense voir, ce qu’on sait et ce qu’on pense savoir du processus de lecture et de création typographique. En montrant les « zones grises » ambiguës, à mi-chemin entre deux caractères, ce projet questionne avec ironie ce qui fait qu’un « a » est un « a », un « b » un « b », etc. Ainsi, un seul caractère « gris » peut servir à représenter plusieurs lettres à la fois, révélant l’abstraction progressive des lettres et nous mettant, nous lecteurs, dans une situation où nous ne sommes plus certains de ce que nous lisons et de ce que nous savons. doodlerkim@gmail.com https://nayokim.com

Filtrer