Feed

Type

Formation

Savoir-faire

Années

2006 2024
USM Design Grant - 6TH EDITION

DESIGN INDUSTRIEL

USM Design Grant - 6TH EDITION

avec Christian Spiess, Fondation USM, Théâtre de Vidy

Avec pour but d’encourager l’innovation, la Bourse USM Design est attribuée chaque année par la Fondation USM  à un projet d’étudiant·e. Dans le cadre de cette 6e édition, les étudiant·e·s du Bachelor Design Indus-triel de l’ECAL, sous la direction du designer suisse Christian Spiess, ont  été invité·e·s à concevoir les nouvelles assises pour la terrasse du Théâtre de Vidy -Lausanne.

Shan Yu Kuan – BASUANN

DESIGN FOR LUXURY & CRAFTSMANSHIP

Shan Yu Kuan – BASUANN

par Shan Yu Kuan

« BASUANN » puise son inspiration dans l’image des chaises asiatiques traditionnelles en rotin et en bambou. Son nom fait écho à la prononciation taiwanaise signifiant « attacher avec des cordes ». Composé de sept pièces de conduits en spirale, « BASUANN » est assemblé à l’aide de joints à mortaise et à tenon pour relier la partie assise à la partie des pieds. Il est en outre renforcé par des cordes qui relient solidement le tabouret. « BASUANN » fusionne harmonieusement le design contemporain de meubles et les images évocatrices de l’artisanat traditionnel asiatique, mettant en valeur l’esthétique du design minimaliste.

Marine Col – ROPY

DESIGN FOR LUXURY & CRAFTSMANSHIP

Marine Col – ROPY

par Marine Col

« Ropy » est un tabouret sérieusement ludique, qui se joue du temps passé. Conçu en un trait, tout en légèreté, cet objet puise son charme dans un réemploi de la matière. Les anciennes cordes navales du port de Lausanne, aux couleurs ternies par le temps, lui servent de matière première et deviennent matière précieuse une fois l’objet réalisé.

Anaïs Sulmoni – IVORIA

DESIGN FOR LUXURY & CRAFTSMANSHIP

Anaïs Sulmoni – IVORIA

par Anaïs Sulmoni

Autrefois vénéré et choyé, l’os est aujourd’hui rejeté et dissimulé. Pourtant, il est omniprésent, prisé des industries cosmétique et alimentaire. Il m’interpelle depuis de nombreuses années par l’aspect vivant de cette matière alors même qu’elle représente la mort. En m’appuyant sur l’abondance de ce déchet organique, j’ai cherché à recréer le prestige de l’ivoire. J’ai découvert le potentiel de l’os en tant que colle et poudre appliquée sur différents supports: bois massif, copeaux de bois et tissus. Le journal de bord et maquettes met en lumière l’os qui présente de nouvelles possibilités esthétiques et structurelles et agit comme le premier pas vers la réconciliation avec ce précieux matériau.

Sam Lombardo – The Table of the Future

DESIGN INDUSTRIEL

Sam Lombardo – The Table of the Future

avec Stephane Halmai-Voisard, Christian Spiess, Carolien Niebling

De manière générale, on constate que la pièce dans laquelle nous cuisinons se trouve à l’écart de la salle à manger et, par conséquent, lorsque nous préparons un repas, nous sommes séparés du reste de la famille ou de nos convives. Sous son plateau en céramique, cette table à manger cache un système à induction. Elle offre ainsi la possibilité de préparer des plats de table sans équipements supplémentaires ou celle d’être simplement utilisée comme table de cuisson. En effet, qui de nous pourrait renoncer à la possibilité de pouvoir cuisiner tout en surveillant ses enfants, de travailler en préparant un café ou un thé, de cuisiner un plat entouré de ses amis, de garder les plats au chaud ou encore de pouvoir cuire sa raclette directement sur la table ?

Marco Renna – LEFT(L)OVER

DESIGN INDUSTRIEL

Marco Renna – LEFT(L)OVER

avec Stephane Halmai-Voisard, Christian Spiess, Carolien Niebling

Dans les usines de préfabrication de béton, du béton excédentaire est préparé pour éviter les pénuries lors des opérations de coulage. Toutefois, cet excédent, qui représente environ une à quatre tonnes par jour, est généralement mis au rebut. L’usine produit alors de gros blocs, transportés vers une décharge où ils deviennent du gravier. L’objectif de « LEFT(L)OVER » est de réutiliser ces excédents pour créer du mobilier urbain. Des moules sont alors fournis aux entreprises pour remplacer leurs blocs. Cette collaboration établit un échange mutuellement bénéfique. Les moules s’intègrent parfaitement aux habitudes et à la logistique de l’usine. Ils se composent de deux parties détachables avec la place nécessaire pour un déchargement efficace du béton et l’optimisation du processus.

Léo Crespin – FOLD

DESIGN INDUSTRIEL

Léo Crespin – FOLD

avec Stephane Halmai-Voisard, Christian Spiess, Carolien Niebling

« Fold » est un canapé convertible en bois qui se déploie à l’aide d’une charnière flexible en tissu. De cette manière, « Fold » réduit la quantité de matériel nécessaire, tout en restant fonctionnel : il suffit de tirer sur la partie avant pour déplier les coussins, puis de la repousser pour revenir à sa position initiale.

Alexandra Sensi – Self-Reflection

MEDIA & INTERACTION DESIGN

Alexandra Sensi – Self-Reflection

par Alexandra Sensi

« Self-Reflection » est une expérience sociale qui porte un regard ironique sur l’impact de l’image au sein de notre société. Elle met en évidence l’importance de la perception de nous-mêmes dans les normes sociales. L’installation superpose le reflet de l’utilisateur·rice à un jeu numérique grâce à un miroir sans tain. Ainsi, chacun·e est plongé·e à la fois dans le jeu et confronté·e à son propre reflet. Au fil de notre progression, nous sommes confronté·e·s à des situations révélant comment notre perception de nous-mêmes influence nos comportements et joue un rôle dans nos constructions sociales. Ce projet est motivé par des raisons personnelles et une formation en psychologie et en sciences sociales, renforçant l’intérêt pour les mécanismes humains, l’analyse psychologique et le désir d’aider.

Cristina Rodríguez Solé – Arrassall

DESIGN FOR LUXURY & CRAFTSMANSHIP

Cristina Rodríguez Solé – Arrassall

par Cristina Rodríguez Solé

La sécheresse et les températures élevées en Catalogne provoquent de nombreux incendies durant l’été. Le pin, qui constitue la majeure partie de ces forêts, est considéré comme de moindre valeur, car il est récolté dans le cadre de la gestion forestière. Pourtant, il présente des caractéristiques similaires à celles des autres bois de la région. Afin de revaloriser ce matériau et de mettre en lumière le problème, le projet vise à utiliser ce bois pour la fabrication de cette collection limitée de bancs. Leur forme est dictée par la taille des lattes obtenues à partir de l’arbre, tout en minimisant les interventions sur la matière première. De plus, pour réduire l’empreinte carbone, les pièces sont fabriquées localement.

Paul Carluy – Waspy Stoner Couch

DESIGN INDUSTRIEL

Paul Carluy – Waspy Stoner Couch

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

« I want the most comfortable stoner couch. » Eli m’a demandé de lui créer un canapé de défonce pour sa marque ERL. J’ai choisi de décomposer cet objet volumineux et bien trop souvent opaque. Sur une structure en acier tubulaire, on ajoute des couches de revêtement. Le canapé superpose donc différents textiles, matières et volumes comme s’il s’agissait de vêtements. En été, une seule fine couche suffit tandis qu’en hiver, on revêt sa doudoune. A chaque nouvelle couche, un nouvel objet. On peut ainsi passer d’une chaise longue style Butterfly à un fauteuil rembourré dans lequel on peut s’affaler. Le choix du revêtement peut donc être fonctionnel et stylistique.

Léon Félix – Versatile – Système 01

DESIGN INDUSTRIEL

Léon Félix – Versatile – Système 01

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

En cherchant à répondre aux mêmes contraintes que mon père, fabricant de mobilier sur-mesure, j’ai défini un système et une logique de production standardisée. Versatile est un système de mobilier modulaire et déclinable pour des usages domestiques variés. Ce projet s’intéresse à l’évolution de l’entreprise familiale et à la question de sa transmission. Il conclut quatre années d’études en design industriel en mêlant artisanat et design, héritage et apprentissage.

Gabriel Hafner – La vie est une pause

DESIGN INDUSTRIEL

Gabriel Hafner – La vie est une pause

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Autant du côté de celui qui ose s’accorder un petit sommeil que de ses collègues envieux·euses de clore leurs paupières aussi, s’assoupir au bureau est souvent vu d’un mauvais œil. Le besoin de se cacher du regard des autres pour prendre un bref temps de repos, avec ou sans sommeil, donc « faire la sieste », a été le point de départ de ce projet qui clôture mes années à l’ECAL. Il s’agit d’une chaise longue, équipée de voiles en textile permettant de se retirer le temps d’une sieste. Destiné aux espaces semi-publics tels que les écoles, open spaces et bibliothèques, ce second espace « privé » offre à son utilisateur une sensation d’intimité, sans pour autant l’isoler totalement du milieu environnant.

Frederik Buchmann – Mush.Room

DESIGN INDUSTRIEL

Frederik Buchmann – Mush.Room

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Dans une société en constante production avec une obsolescence programmée des produits, il est nécessaire de questionner nos usages. Le mobilier des jeux olympiques actuels est souvent jeté ou revendu après deux semaines d’utilisation. Mush.Room propose une solution durable et économe d’ameublement pour un événement éphémère. Composée des cinq pièces essentielles, cette famille d’objet répond aux besoins élémentaires d’une chambre pour un court séjour. Leur matériau, le mycélium composite, est un mélange de fibres végétales et d’un champignon, le tout pressé à chaud ou ce dernier agit comme liant. Ces unités ne contiennent pas de colle nuisible à la santé et à la nature. Les composants se trouvent localement et continuent leur cycle de vie après compostage sans laisser de trace sur la planète.

Constance Thiessoz – MBK

DESIGN INDUSTRIEL

Constance Thiessoz – MBK

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

MBK est un bookshop mobile qui se déplace pour promouvoir et vendre des livres facilement. Ce bookshop peut être utilisé pour un événement temporaire à l’intérieur ou en extérieur tel qu’un salon du livre, une exposition, ou une design week. Sa structure compacte, sur roulettes, permet de le transporter et de le déplacer facilement. MBK est composé d’un présentoir pour les livres qui se déploie sur l’un des côtés et de l’autre une assise qui se déploie aussi afin de les consulter. Au centre de la structure sont placés des tiroirs qui permettent de stocker les livres. Un parasol peut être intégré au centre pour être abrité du soleil.

Agnes Murmann – NOE – Silent Table

DESIGN INDUSTRIEL

Agnes Murmann – NOE – Silent Table

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

L’acoustique a une grande influence sur notre bien-être. Les restaurants doivent souvent prendre des mesures pour l’améliorer. Noe est une table qui remplit cette fonction. Grâce à sa structure, elle absorbe le son. Elle est construite à la manière d’un bateau pour créer un espace vide dans le plateau. L’effet Helmholtz joue un rôle dans l’absorption : le son pénètre par les ouvertures, résonne dans l’espace vide et se transforme en chaleur.  Il n’est donc pas nécessaire d’ajouter des matériaux poreux tels que des mousses et la table reste hygiénique. Elle est entièrement en bois, avec un plateau en contreplaqué et des fines lamelles en dessous. Grâce à cette construction, la table reste légère physiquement – mais aussi visuellement – et s’intègre donc bien dans différents restaurants.

Stéphane Mischler – Zénith

DESIGN INDUSTRIEL

Stéphane Mischler – Zénith

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Il nous est arrivé à toutes et tous un jour d’aller un rendez-vous dans un café, une terrasse, et de réaliser que la table à laquelle on est assis est bancale où penchée. Parfois le problème se règle facilement en la déplaçant, mais parfois il faut s’armer de patience, au risque de gâcher le rendez-vous. C’est dans le but de résoudre ce problème que j’ai créé Zénith : une table de café qui a la particularité de pouvoir orienter son pied à la pente grâce à une rotule afin que le plateau reste parfaitement horizontal. Ce problème se réglant en un clic, permet à Zénith de se faire oublier et ainsi de profiter de l’instant présent.

Yann Cistac – Desalinated Water Shower

DESIGN INDUSTRIEL

Yann Cistac – Desalinated Water Shower

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Cette douche publique, située sur les plages, utilise de l’eau désalinisée, directement pompée depuis la mer. Le système de dessalement, alimenté par énergie solaire, produit 60L d’eau claire par heure. L’assise abrite un caisson métallique qui protège l’ensemble des composants. Une fois dessalée, l’eau est stockée dans un réservoir de 1000L. Une pression sur le robinet enclenche un écoulement de 10 secondes. La volonté de ce projet est de populariser le principe de dessalement en l’introduisant dans notre quotidien. L’exposition des éléments permet de communiquer son fonctionnement au public.

Anaïs Rochat – Brise

DESIGN INDUSTRIEL

Anaïs Rochat – Brise

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei

Brise est une chaise lounge en bois et en tissu perforé permettant une meilleure circulation de l’air. De nos jours, les canicules sont des phénomènes de plus en plus fréquents. Les premières personnes qui en souffrent sont les personnes âgées pour qui il est plus dur de réguler leur chaleur corporelle. Puisqu’elles passent la majorité de leurs journées assises, j’ai décidé de retravailler leur fauteuil en mettant l’accent sur le rafraîchissement. En remplaçant la mousse et les différentes couches traditionnelles par du tissu perforé, je diminue le contact de la matière avec la peau. Ainsi, l’air peut circuler et garantir plus de fraîcheur.

Noémie Soriano – Matalàs

DESIGN INDUSTRIEL

Noémie Soriano – Matalàs

avec Maddalena Casadei, Stephane Halmai-Voisard

Chaque année, plus de 30 millions de matelas sont jetés en Europe. Malgré la mise en place de centre de démantèlement, seulement la moitié de ces matelas est recyclée. Ceux dont les matériaux n’ont pu être séparés finissent à l’incinération. L’usage excessif de colle et le mélange des différentes matières en sont la cause. Matalàs propose une alternative à cette problématique en prenant en compte son recyclage dès sa conception. Conçu en trois parties, il facilite l’extraction de la laine et des ressorts le composant. Il s’inscrit ainsi dans une économie circulaire.

Iris Moine – Twist

MEDIA & INTERACTION DESIGN

Iris Moine – Twist

avec Alain Bellet, Christophe Guignard, Gaël Hugo, Laura Nieder, Pauline Saglio

Twist s’inscrit dans le contexte de la prochaine exposition du mudac - Musée cantonal de design et d’arts appliqués contemporains, consacrée au design de produit. L’objectif de ce projet est de susciter la curiosité du jeune public envers le design, alors même que l’idée de visiter un musée est souvent, pour lui, synonyme d’ennui et d’interdits. Comment encourager une découverte stimulante des objets exposés ? En s’emparant d’un objet de l’exposition, la chaise Bold, du studio Big-Game, ce projet transforme cette dernière en installation interactive. Guidés par un personnage à l’écran, les enfants sont invités à interagir avec certaines parties de la chaise : s’asseoir, pincer, tourner, etc. Ces interactions déclenchent des jeux et informations présentées de manière ludique, les sensibilisant au design.

DNA

DESIGN INDUSTRIEL

DNA

avec Wieki Somers

Les étudiants de deuxième année BA design industriel ont dû formuler leur propre dossier au lieu de le recevoir de leurs professeurs. Pour l'introduction de ce projet, ils ont commencé par se représenter eux-mêmes en tant que designers: Quel est leur ADN en tant que designer ? Ils ont présenté un dossier clair lié à leurs propres fascinations et à des sujets pertinents dans le domaine du design et à l'époque à laquelle nous vivons. Ils ont développé un concept de produit à partir d'une idée originale et d'une vision artistique. Les résultats sont exprimés sous forme de produits, de meubles, d'accessoires, proposant une nouvelle vision et une nouvelle façon de produire avec un design exemplaire. Les domaines d'intérêt sont variés, allant des projets open-source à la fascination pour les processus.

Junkyard Diving

DESIGN INDUSTRIEL

Junkyard Diving

avec Philippe Malouin

"La forme suit la fonction" est une expression attribuée à l'architecte moderniste Louis Sullivan. C'est une affirmation qui est tout à fait pertinente pour le design industriel. D'autre part, la forme peut parfois aussi déterminer la fonction dans un processus d'exploration inverse. Au cours de la semaine de workshop avec Philippe Malouin, les étudiants ont été encouragés à rechercher de nouvelles fonctions inspirées par des formes trouvées dans un centre de recyclage de métaux. Dans ce processus, des découvertes et des associations aléatoires ont été faites pour générer un vocabulaire de formes nouveau et surprenant.

Camille Donias – Chaise de cérémonie

DESIGN INDUSTRIEL

Camille Donias – Chaise de cérémonie

avec Stephane Halmai-Voisard, Maddalena Casadei, Julie Richoz

Une chaise de cérémonie, une configuration en assemblée devant un pupitre. Dans cette gamme de mobilier bon marché, la chaise, souvent recouverte d’une housse en lycra, propose une diversité pour s’adapter aux différents événements. Ce dialogue entre structure et housse, entre squelette et peau apparaît comme essentiel. Une structure en acier inoxydable, au minimum, s’impose puisqu’elle sera revêtue. Légères, les chaises s’empilent facilement; elles s’accrochent entre elles pour former un multiple. Une housse forme assise et dossier. Les accoudoirs mobiles confèrent plusieurs formes et usages à la chaise. Ce mouvement participe au changement de perception de la chaise. Repenser un mobilier parfois méprisé, où le banal et l’ordinaire deviennent un défaut.

Victorine Lefebvre – InSitu

DESIGN INDUSTRIEL

Victorine Lefebvre – InSitu

avec Maddalena Casadei, Stéphane Halmaï-Voisard, Julie Richoz

Les psychologues sont parfois mobilisés hors de leur cabinet: sur site en cas d’évènements traumatiques, en bureaux polyvalents… Des espaces temporairement transformés en espaces d’écoute. De leur cadre professionnel, où tout a été minutieusement choisi, ils se retrouvent dans un lieu imposé par le contexte. Ayant moi-même été confrontée à cette situation, j’ai constaté que l’environnement provisoire devenait un obstacle à la parole. InSitu est un dispositif composé d’un paravent et d’une lampe, visant à créer l’ambiance adaptée pour un dialogue serein. Cet ensemble offre une large modularité de l’espace pour mieux appréhender les questions d’intimité et de sécurité. Le développement de ce projet fut un dialogue entre l’accueil des patients et la commodité pour les professionnels.

Margaux Mandrou – Drape

DESIGN INDUSTRIEL

Margaux Mandrou – Drape

avec Stephane Halmai-Voisard, Julie Richoz, Maddalena Casadei

L’écriture de mon mémoire, pensée comme une anthropologie créative du rideau, m’a décidé à en réaliser un. Sa qualité d’objet architectural le contraint à différentes hauteurs de plafonds dépendant de l’espace dans lequel il se trouve. Avec le soutien de la maison Elitis, j’ai développé différentes solutions permettant de le resserrer, l’élever, le froisser ou le détendre – en bref, l’ajuster sans jamais avoir à le couper. L’excédent de longueur agit sur sa forme et son volume. Le système propose une nouvelle souplesse d’ajustement ainsi que de suspension.

Théo Blanchard – Roille

DESIGN INDUSTRIEL

Théo Blanchard – Roille

avec Stephane Halmai-Voisard, Julie Richoz, Maddalena Casadei

La chaise Roille répond à la volonté de la Ville de Lausanne d’harmoniser l’aménagement des terrasses des restaurants. La Ville envisage de supprimer toutes les installations et mobiliers d’extérieur en plastique d’ici 2022. Le mobilier en bois et en métal devra être privilégié. Sa structure en tubulaire et en tôle roulée d’aluminium lui apporte une grande légèreté. Son assise rabattable permet aux restaurateurs de conserver le mobilier sur les terrasses et/ou de les ranger en évitant que l’eau stagne, facilitant la mise en place des serveurs.

Juri Römmel – CaddE

DESIGN INDUSTRIEL

Juri Römmel – CaddE

avec Stephane Halmai-Voisard, Julie Richoz, Maddalena Casadei

De nos jours, de nombreuses personnes pratiquent le télétravail. Ciblant les personnes qui travaillent souvent depuis la maison et/ou dans des espaces réduits, CaddE devient un pont fonctionnel entre le travail et la vie quotidienne. CaddE est un système de rangement portable en tôle avec une gestion des câbles pratique. La multiprise modulaire intégrée permet aux utilisateurs de choisir le type de prise à installer en fonction de leurs appareils. Le plateau autour de la multiprise permet de ranger les câbles lorsqu’ils ne sont pas utilisés. Grâce à l’enrouleur de câble automatique, le câble d’alimentation principal est rapidement rangé et toujours disponible à la bonne longueur. Ce projet a été développé en étroite coopération avec Lista Office AG.

ECAL x MUJI: Compact Life

DESIGN INDUSTRIEL

ECAL x MUJI: Compact Life

avec Michel Charlot

Collection de meubles et d’accessoires ménagers astucieux pour aider à organiser la vie quotidienne. Suivant la méthode qui consiste à observer attentivement nos routines quotidiennes pour identifier des besoins uniques et ensuite créer des produits intuitifs et pratiques, les étudiant·e·s en Bachelor Design Industriel ont imaginé une collection de meubles et d’accessoires ménagers astucieux pour aider à organiser notre vie quotidienne, sous la direction du designer Michel Charlot. Une partie importante du développement des produits MUJI étant basée sur des études photographiques détaillées au domicile des gens, les étudiant·e·s ont été invité·e·s à suivre le même processus en documentant l'état spontané de leur propre maison et de l'environnement d'autres personnes afin de révéler la manière dont ils·elles interagissent avec les produits, et d'identifier la manière dont les objets sont utilisés comme inspiration directe pour leur design.

Real Facts

DESIGN INDUSTRIEL

Real Facts

avec Adrien Rovero

Ensemble de points de vue néophytes portés sur l’agriculture actuelle à travers le prisme du design.

ECAL x MEHARI EDEN - Hyères Design Parade

DESIGN INDUSTRIEL

ECAL x MEHARI EDEN - Hyères Design Parade

avec Elric Petit

Série d’accessoires qui composeront la Méhari électrique de demain. Le 2CV Méhari Club Cassis a mis au point une version électrique de l’iconique Citroën sortie en 1968 : l’EDEN. Dès son origine, cette voiture était destinée aux sports et aux loisirs estivaux. Aujourd’hui, notre regain d’intérêt pour les activités de plein air associé à une technologie électrique rend ce véhicule d’autant plus attractif. C’est dans cette perspective que les étudiant·e·s de 2e année en Bachelor Design Industriel, sous la direction du designer Elric Petit, proposent une série d’accessoires qui composeront la Méhari électrique de demain. Ce projet a été réalisé en partenariat avec le 2CV Méhari Club Cassis, à l’initiative de la structure Massilia.design et Nathalie Dewez, avec le précieux soutien de Bananatex® et du Festival Design Parade Hyères.

Living Room

MEDIA & INTERACTION DESIGN

Living Room

avec Alain Bellet

Living Room est une collection de trois objets augmentés « add-on » qui donnent vie à votre maison. Elle est basée sur des interactions numériques et vous entoure de mouvement. Living Room vous reconnecte avec votre monde physique et donne un sentiment de présence à votre vie numérique grâce à une approche simple et sensible.

HERE AND THERE

MEDIA & INTERACTION DESIGN

HERE AND THERE

avec Marcelo Coelho, Gaël Hugo, Pauline Saglio

Un nouveau modèle éducatif pour un monde post-pandémique

Home Working

DESIGN INDUSTRIEL

Home Working

avec Dylan van den Berg, Wieki Somers

Projets sur le thème du travail à domicile ou du télétravail, qui marquent notre époque et nous amènent à nous interroger à la fois sur ce qu'est le travail, et sur la manière et le lieu où nous travaillons. La récente expérience de travail à distance nous a donné de nombreuses idées nouvelles. Cette expérience pourrait déboucher sur de nouvelles méthodes de travail à l'avenir, à mesure que la pandémie de COVID19 s'amplifie et s'accélère. C'est une bonne occasion pour réévaluer le concept de bureau à domicile, qui a commencé avec l'émergence de l'informatique et de la technologie dans les années 1950/60, mais qui n'a jamais été appliqué à une échelle mondiale comme celle-ci jusqu'à présent. Depuis la révolution industrielle jusqu'à une date assez récente, la plupart des gens travaillaient en dehors de leur domicile dans des usines, des bureaux, des bâtiments publics ou à l'extérieur. Ces lieux et nos méthodes de travail ont été conçus en conséquence. Le "travail à domicile" ou "travail à distance" marque notre époque et nous amène à nous interroger à la fois sur ce qu'est le travail, et sur la manière dont nous travaillons et les lieux où nous travaillons. Les espaces publics et privés s'effondrent en un seul royaume avec toutes ses conséquences sociales, économiques et politiques. Pour ce projet, nous voulions voir des idées visionnaires sur le lieu et la manière dont nous travaillerons à l'avenir et des solutions pour le travail à domicile, traduites dans un design surprenant et pertinent. Ce nouveau "poste de travail à domicile" pourrait être un meuble, un objet ou un espace transformant.

Toc Toc Toc!

DESIGN INDUSTRIEL

Toc Toc Toc!

avec Stéphane Halmaï-Voisard

Pour ce projet, il a été demandé aux étudiants de 1ère année du Bachelor Design Industriel de concevoir une poignée ou un bouton de porte. Ils ont dû se concentrer principalement sur la pièce sur laquelle la main se pose pour fermer, ouvrir, tirer à soi ou pousser une porte. La typologie de leur poignée était libre, pour autant qu’elle soit compatible avec un méchanisme existant. Le contexte de l’objet ainsi que son usage et son ergonomie sont des aspect qui ont été au coeur de leur projet.

Cut Crease Score

DESIGN INDUSTRIEL

Cut Crease Score

avec Christophe Guberan

Objets crées à partir de découpe, rainure et pliage, réalisés par les étudiant.e.s de 1e année en Bachelor Design Industriel et de Produits.

Nicolas El Kadiri – Jim

DESIGN INDUSTRIEL

Nicolas El Kadiri – Jim

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Avec l’essor du street workout, détourner des infrastructures urbaines pour s’entraîner au poids du corps devient de plus en plus commun. « Jim » est un projet de mobilier qui cherche à intégrer des équipements sportifs dans le paysage urbain de manière plus fluide que les parcs de musculation ou de callisthénie et dont l’usage reste ouvert à tous. Sa forme très rationalisée est pensée pour exercer un certain nombre de mouvements polyarticulaires grâce aux prises en tube d’aciers de chaque côté ainsi qu’aux deux niveaux de plateformes en frêne, tout en permettant différentes positions d’assises.

Clémence Buytaert – Midi

DESIGN INDUSTRIEL

Clémence Buytaert – Midi

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Dans le prolongement de mon mémoire « Manger sans table », qui traite des travailleurs déjeunant dans l’espace public, j’ai dessiné une pièce de mobilier urbain pour manger, seul ou à deux. « Midi » est une structure en fonte et bois permettant à l’usager différentes positions, sa forme arquée offrant plusieurs possibilités de composition à la ville qui l’implémentera.

Rodolphe Pupille – Tilt

DESIGN INDUSTRIEL

Rodolphe Pupille – Tilt

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

« Tilt » est une étagère à chaussures en multi-plis de bouleau. La façade miroir sans tain permet de s’observer tout en offrant une vitrine sur les chaussures exposées. La direction d'ouverture du tiroir peut être choisie, ainsi « Tilt » peut être placée en angle ou au milieu d’un mur. L’intérieur du tiroir est tendu de linoléum, référence au mobilier de collectionneur. Ce fond neutre met en valeur les détails de chaque chaussure tout en protégeant le bois. Enfin un dégradé dans l’opacité du miroir met l’accent sur la paire aux pieds réinterprétant le miroir incliné du magasin de chaussures.

Diane Thouvenin – Sun Connection

MEDIA & INTERACTION DESIGN

Diane Thouvenin – Sun Connection

avec Alain Bellet, Christophe Guignard, Gaël Hugo, Laura Nieder, Pauline Saglio

Quelle heure est-il à Montréal chez Hortense ? Quel temps fait-il à Tokyo chez Alexandre ? Lorsque je communique avec mes proches, dispersés aux quatre coins du réseau, je suis déconnectée de mon espace-temps physique. Sources de lumière artificielle constante et fenêtres sur le monde digital, les écrans remplacent le soleil en tant que repère spatio-temporel. Sun Connection permet de se reconnecter à ses proches par le biais d’un soleil délocalisé. Libre à chacun d’investir son espace physique et digital avec une présence lumineuse et colorée pour se transposer dans la temporalité d’un ailleurs.

Emilie Stoll – Optimist

DESIGN INDUSTRIEL

Emilie Stoll – Optimist

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Équilibre entre poésie et technique, le parasol est un objet dont le scénario d’usage pourrait encore être amélioré car, dans la majorité des cas, ce dernier se referme sur l’utilisateur. « Optimist » offre ainsi une nouvelle typologie de parasol permettant une ouverture inversée de la toile. Chaque partie de son mécanisme est pensée pour être simple et efficace, fonctionnellement comme esthétiquement. Les baleines en fibre de verre et cordage viennent remplacer les profilés rigides et cassants des modèles traditionnels, conférant à l’objet une flexibilité face au vent, donc une meilleure durabilité.

Charlotte Krzentowski – Emineo

DESIGN INDUSTRIEL

Charlotte Krzentowski – Emineo

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Mention Très bien La table à manger est au cœur de l’action dans la plupart de nos intérieurs. Elle est considérée comme un lieu de vie, un îlot central où nous mangeons, travaillons, jouons, cuisinons, mais surtout où nous nous réunissons. « Emineo » est une table à manger réglable en hauteur qui peut être ajustée à l’aide d’un piston en fonction des diverses utilisations.

Theo Luvisotto – Flip-Flap

DESIGN INDUSTRIEL

Theo Luvisotto – Flip-Flap

par Theo Luvisotto

Pendant l’enfance, il est indispensable de pouvoir s’élever, de s’auto-éduquer par la découverte de la vie, mais aussi de prendre physiquement de la hauteur pour participer aux activités des grands. « Flip-Flap » est une chaise pour enfant dont le dossier peut basculer et donner forme à un escabeau. Elle permet à l’enfant de se focaliser sur une activité personnelle, mais aussi d’acquérir de l’autonomie, de découvrir des recoins inexplorés ou de se hisser à hauteur d’adulte pour participer à des tâches de la vie quotidienne, comme la préparation d’un repas ou l’élaboration d’un projet à table.

Estelle Rougerie – Clip

DESIGN INDUSTRIEL

Estelle Rougerie – Clip

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Ce projet questionne la temporalité du mobilier. A quel moment ai-je besoin d’une table, pour combien de temps et pour quel usage ? « Clip » est une table d’appoint en bois pour l’intérieur comme pour l’extérieur, en réponse à un besoin du quotidien : se monter, se déplacer, se démonter et se ranger facilement. Son plateau vient se fixer aux pieds grâce à un système de clips intégrés. L’utilisation du bois lui permet de s’intégrer dans divers environnements. Pour assurer un apéro, un repas improvisé ou un moment convivial : un coup de clip et le tour est joué !

Jérémy Aberlé – NATT

DESIGN INDUSTRIEL

Jérémy Aberlé – NATT

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Comme disaient certains grands architectes du modernisme, le problème des grandes villes est que l’homme s’est complètement déconnecté de la nature. C’est pourquoi j’ai décidé, pour mon travail de diplôme, de créer des structures urbaines, entre design et architecture, qui ont pour but de reconnecter l’humain avec la nature. Ce sont des éléments tubulaires en acier sur lesquels sont tendus des filets pour pouvoir s’y installer. Ces structures sont destinées à être implantées autour des arbres dans des parcs ou dans des cours d’écoles, là où l’activité humaine se confronte aux espaces verts.

Bérengère Bussioz – Sun

DESIGN INDUSTRIEL

Bérengère Bussioz – Sun

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Inspiré du « transat » initialement utilisé sur les bateaux lors des traversées transatlantiques, le « bain de soleil » est devenu en quelques années un incontournable des jardins qui incarne le bon temps passé dehors durant l’été.  « Sun » possède une structure tubulaire thermolaquée et empilable. Il allie des lignes simples à des matériaux de qualité pour répondre aux exigences d’un mobilier d’extérieur. Ses proportions généreuses suggèrent le confort tandis que sa construction symétrique permet une utilisation simplifiée et un changement aisé de la toile pour une plus grande longévité.

Bruno Adrien Aguirre – The Guardian

DESIGN INDUSTRIEL

Bruno Adrien Aguirre – The Guardian

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Aujourd’hui, la majorité des musées utilisent des chaises classiques pour leurs gardiens. « The Guardian » est une chaise issue d’observations et de réflexions autour de ce métier que j’ai exercé parallèlement à mes études à l’ECAL. L’objectif était de répondre à une série de critères qui prennent en compte les impératifs du métier, son utilisateur (le gardien) et le contexte muséal. « The Guardian » est une chaise dessinée avec des proportions ajustées à son utilisation et à son environnement.

Alix Doussot – Beach Access System

DESIGN INDUSTRIEL

Alix Doussot – Beach Access System

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

En 2015, une loi française impose la mise en accessibilité des lieux publics pour tous. Considérés comme des espaces sensibles, les bords de mer ne sont pas soumis aux mêmes mesures que l’intérieur des villes. Ce système offre un accès aux plages pour tous, y compris pour les personnes à mobilité réduite, tout au long de l’année, en établissant une délimitation permanente entre les zones de passage et les zones à préserver. L’ensemble du système est composé de trois types de plateformes en bois et d’éléments en acier qui facilitent le déplacement et résistent aux conditions des bords de mers.

Swann Fardel – Focus

DESIGN INDUSTRIEL

Swann Fardel – Focus

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

Ces dernières années, le télétravail s’est grandement démocratisé, amenant avec lui son lot de contraintes et de distractions. Travailler depuis chez soi signifie mélanger son lieu de vie et de travail, ce qui n’est pas toujours évident. « Focus » est un bureau qui améliore le confort de son utilisateur à l’aide d’un séparateur d’espace en textile. Grâce à son pied monté sur roulettes, le panneau se déplace aisément. Lors d’une vidéo conférence, par exemple, l’utilisateur pourra le faire glisser derrière lui afin de flouter son environnement, gagnant ainsi en intimité.

François Lafortune – Clap

DESIGN INDUSTRIEL

François Lafortune – Clap

avec Stéphane Halmaï-Voisard, Christian Spiess, Maddalena Casadei

La chaise « Clap » émerge autour de l’évolution des espaces de travail étudiants. Les habitudes de travail, tout comme la structure des bureaux ont changé. Les salles de classes sont devenues des open-spaces où bureaux et chaises appartiennent à tous. « Clap » est une chaise qui permet de conserver vos effets personnels en sécurité, le temps d’une courte pause, grâce à une serrure, tout en assurant une bonne ergonomie. Elle est faite d’une structure en plastique injectée et d’une assise en contreplaqué moulée. Le projet s’est développé autour de l’action de s’asseoir, comme un acte d’appropriation.

Forme Souple

DESIGN INDUSTRIEL

Forme Souple

avec Julie Richoz

Série d'objets en textile où le volume et le motif ont la même importance dans le processus de design. Ce projet a été réalisé par les étudiants de 2e année en Bachelor Design Industriel.

Filtrer